Laurent Obertone : « La France a une fois encore choisi le parti du Titanic »

A LA UNE

Attaque au couteau dans le secteur de Notre-Dame à Nice, un mort et des blessés signalés

Une opération de police a été annoncée à la suite d'une attaque au couteau survenue ce matin dans le...

Claude Chollet (OJIM) : « Yann Barthes, c’est un peu la survivance de l’esprit Canal. Un esprit ironique en apparence seulement »

Le livre Yann Barthès, le ricanement au Quotidien, (coll. Désintox, éd. La Nouvelle Librairie) vient de paraitre. Yann Barthès...

Self défense financier pour investisseurs et petits épargnants. Et si vous tentiez la stratégie Alpha ? [Interview]

Nous avons annoncé récemment la parution, aux éditions Cultures et Racines, du livre « LA STRATÉGIE ALPHA : LE...

Bien avant le Covid-19. Comment l’Europe a-t-elle fait face à la Peste noire ?

Il est utile de rappeler d’abord ce que fut la Peste Noire. Une épidémie d’ampleur colossale qui toucha une...

Mickaël Mary : « J’ai souhaité proposer un panorama de la grande richesse naturaliste en baie du Mont St Michel »

Inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1979, le Mont-Saint-Michel et sa baie sont une destination touristique incontournable qui...

L’écrivain à succès Laurent Obertone – qui publiera son prochain ouvrage qui s’annonce choc le 21 septembre prochain, toujours aux éditions Ring – a réagi à l’élection d’Emmanuel Macron, dimanche 7 mai 2017, sur sa page facebook.

Voici ce qu’il en dit :

Chers lecteurs,

La chute de Big Brother est donc remise à une date ultérieure. La France a une fois encore choisi le parti du Titanic. N’en tirez pas de conclusions excessives : un vote n’est pas un exercice intellectuel.
Si la pensée identitaire et anti-système domine, au fond l’électeur est d’abord un reptile consommateur, qui suit largement son instinct remplacé par le martèlement publicitaire : Macron-économie-bon-moi-avoir-à-manger-encore / Le Pen-économie-mauvais-moi-peur-difficile.
Cette élection est la défaite d’une majorité majoritairement trompée.
Ne perdez pas votre temps à insulter vos compatriotes : il y a peu, ce conditionnement tenait la plupart d’entre nous. C’est en train d’évoluer.
La bataille des idées est gagnée, pas la bataille du conditionnement, des moyens, du pouvoir.

La déception qui succèdera à l’élection de Macron sera considérable. Le vivre ensemble, ici et ailleurs, va se fracasser sur le mur du réel. Immigration, remplacement et insécurité deviendront des questions centrales et incontournables. Le fossé entre les identités et les morales ne cessera de se creuser. C’est inéluctable et cette élection n’en est qu’une étape.
Toujours plus d’intelligences et de moyens rejoindront la secte des yeux ouverts. Ce mouvement n’est pas réversible. Il a connu ces dernières années un essor considérable, en Angleterre, aux États-Unis, en Russie, en Europe de l’est, et chez nous… Il ne cessera ces prochains mois de gagner des adeptes, et de gagner en influence. Les victoires et les solutions arrivent. Ne croyez jamais que la situation est perdue – ne leur faites pas ce cadeau –, tant que nous sommes encore là – et nous sommes des millions.

Il serait salutaire d’arrêter de porter tous les espoirs sur la chose politique. C’est important, mais ce n’est pas tout. Le meilleur moyen de ne pas désespérer est de ne pas espérer en quelqu’un d’autre que soi. N’attendez pas qu’un parti ou qu’un messie vienne sauver notre pays. Espérer, attendre, c’est déjà oublier, de penser et d’agir.
C’est à nous d’agir, ici et maintenant. Un combat d’influence, de tous les instants. Créer des médias, des sites, des groupes, penser des stratégies, organiser des réseaux, occuper le terrain, investir, éditer, diffuser, etc., les possibles sont infinis, à la portée de tous. Tant qu’on respire, il faut agir.
Si vous manquez d’inspiration, je vous conseille de ne pas manquer mon prochain essai sur la France, qui paraîtra en 2018, et dans lequel je livrerai sur ces sujets fondamentaux une réflexion complète et très concrète.

Plus que jamais, par tous les moyens, luttez pour votre souveraineté intellectuelle et morale, pour celle de vos proches, pour celle de tous les nôtres.
Le régime peut nous mépriser, nous insulter, nous traquer, nous censurer, mais il ne pourra pas nous réduire, et c’est nous qui allons le réduire. Ces dernières semaines, il a appris à avoir peur : il devra s’y habituer. Tant qu’il ne se pliera pas à notre volonté, tant qu’il voudra la mort de nos peuples, tant qu’il menacera l’héritage de nos ancêtres et l’avenir de nos enfants, ce régime ne connaîtra ni repos ni indulgence.

Pour résumer : gardez-vous de l’espoir qui condamne à attendre, et gardez-vous du désespoir qui mène à abdiquer.
Tout est possible à condition de le vouloir et d’agir. Soyez vivants, indépendants, irrécupérables et irréductibles. Nous gagnerons.

Laurent Obertone.

PS. Et je me permets un énième placement de produit : compte tenu de ce que nous venons de vivre, et en attendant le prochain, La France Big Brother est vraiment le livre qu’il vous faut…

obertone

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

9 Commentaires

  1. Un message réellement original dans toute la réinfosphère, un article qui incite les patriotes dissidents à agir. Je n’ai pratiquement jamais lu çà nulle part.

  2. La bonne posture à adopter. Ils ne peuvent que descendre, nous ne ferons que monter.
    Continuons, durcissons le combat. La victoire pour la France et la Bretagne est au bout du chemin.

  3. Mr. Obertone avait du sens jusqu’à ce qu’il parle de la Russie. En effet, comment peut-il confondre Mr. Putin, produit et héritier du système Soviétique avec l’anti-système?

    Cette erreur invalide le reste de son raisonnement je pense.

    • Pour élargir votre vision, je vous recommande de lire le dernier livre du journaliste et géopolitologue de premier plan qu’estThierry Meyssan : Sous nos yeux.

Comments are closed.

Les derniers articles

Eric Zemmour : « En reconfinant, on nous mène à la mort économique (…) La politique d’un pays est défini par l’engorgement des hôpitaux…»

Eric Zemmour : « En reconfinant, on nous mène à la mort économique (…) La politique d’un pays est...

Vivre ensemble à Vienne et à Décines (France). Des Turcs mènent une expédition punitive contre les Arméniens. La police prise à partie.

A Vienne (en France) et à Décines, des Turcs ont mené une expédition punitive contre les Arméniens. La police...

Reconfinement : Des associations de protection animale demandent au Gouvernement que les adoptions d’animaux et le nourrissage des chats libres restent possibles

Alors que le Président de la République vient d'annoncer un reconfinement strict, les associations Ethics For Animals, One Voice, L'Arche des Associations et le Collectif Chats et Compagnie formulent les...

Plounévez-Moëdec (22). Le plus ancien restaurant routier de France en activité (1870) est en Bretagne

A Plounévez-Moëdec en Bretagne se trouve le plus vieux restaurant routier de France. Tenu par la même famille Le Manchec depuis 1870, cet établissement...

Tyrannie sanitaire. Emmanuel Macron annonce un reconfinement

La tyrannie sanitaire se poursuit. Emmanuel Macron n'a surpris personne par son allocution ce 28 octobre puisque ses annonces avaient déjà été publiées par...

Dénicher un Toro au Guilvinec

Le Guilvinec est connu pour la poissonnerie Furic, sans doute l’une des meilleures de Bretagne, mais je ne savais pas qu’on y trouve aussi...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -