Pascal Bruckner : « Nos politiques sont tellement informés qu’ils savent mieux que les musulmans ce qu’est l’islam lui-même »

islamisme

07/06/2017 – 06h50 Paris (Breizh-Info.com) – C’est une interview « collector » que vient de donner le philosophe et essayiste Pascal Bruckner au Figaro vox, au lendemain de l’attentat islamiste de Londres. Un attentat dont on connait désormais le nom des trois auteurs : Khuram Shazad Butt, un « Britannique » né au Pakistan, Rachid Redouane, un binational marocain et libyen et Youssef Zaghba , un Italien (?) d’origine marocaine. Trois musulmans donc.

Questionné à propos de la sortie du porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, expliquant benoitement qu’il ne fallait plus parler d’État islamique car l’islam n’a rien à voir avec tout cela, Pascal Bruckner n’y va pas par quatre chemins.

« On assiste, en France, à une impressionnante multiplication de théologiens et de spécialistes en islam. Nos politiques sont tellement informés qu’ils savent mieux que les musulmans ce qu’est l’islam lui-même » débute le philosophe, auteur du livre Un racisme imaginaire (Grasset).

Et Pascal Bruckner d’évoquer la lâcheté (hormis chez Angela Merkel) des dirigeants occidentaux à ne jamais évoquer l’islamisme, mais le « terrorisme ». Puis d’insister :

« Dire que ce terrorisme n’est lié a aucune religion c’est tout simplement faux. Le calife et ses soutiens se revendiquent de l’islam. C’est un des visages, fort heureusement pas le seul et pas le principal, mais c’est un des visages de l’islam.». Et de rappeler que « Personne aujourd’hui ne tue au nom de Jésus, Vishnou ou Moïse.»

Après avoir rappelé que les auteurs ou organisateurs d’attentats, comme Rachid Kassim, revendiquent leurs méfaits au nom de leur religion, Pascal Bruckner poursuit : « On ne peut en rien exonérer l’islam des crimes qui sont commis en son nom. Ceux qui le font rejoignent le discours de Tariq Ramadan qui veut noyer la singularité d’une grande confession dans la masse des crimes mondiaux, dans la nuit de l’équivalence.».

Et de citer par ailleurs Suleiman Mourad, islamologue qui explique que le Coran « légitime nombre de choses embarrassantes pour les musulmans modernistes: l’esclavage, le djihad armé, le contrôle des femmes, la polygamie et des aberrations scientifiques…».

Avant de s’interroger, en conclusion, sur la politique gouvernementale vis à vis du problème islamiste, qui débuterait mal selon Pascal Bruckner : « L’islam est en train d’acquérir un brevet de religion intouchable. La confession la plus gangrenée par la violence est repeinte en religion de tolérance et d’amour. On ne peut pas continuer à rester dans le conte de fées pour échapper à l’accusation de racisme et d’amalgame.».

Comme quoi, il reste encore certains philosophes en France qui n’ont pas, pour reprendre le titre d’un livre de Michele Tribalat, « les yeux grands fermés ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

10 réponses

  1. Dire que les islamistes extrêmistes ne sont pas des musulmans est un non sens. L’islamiste est de toute façon un extrêmiste, un musulman qui veut l’application de la Chariah, comme dans son pays d’origine ou celui de ses parents. Ce n’est donc pas un extra terrestre ou une aberration. Tout musulman est un islamiste en puissance, et peut le devenir sans que cela dérange les autres musulmans, qui n’y voient qu’une plus grande affirmation de la Foi et un plus grand respect des textes sacrés. Pour les non musulmans, les conséquences de ce changement d’attitude sont infiniment plus graves. C’est cette réalité que les pressetituées des merdias et les politocards nous cachent au nom du vivrensemble-euh et du padamalgam.

  2. Il n’y a pas de djihadistes sans islamistes, il n’y a pas d’islamistes sans Islam, il n’y a pas d’Islam sans Coran, et il n’y a pas de Coran sans Djihad : la boucle est bouclée.

  3. « le philosophe et essayiste Pascal Bruckner »

    Je dirais plutôt le charlot Bruckner. Ce n’est pas la qualité de son travail qui justifie sa place dans les médias.

    Actuellement, notre principal problème est l’invasion du tiers-monde et le remplacement de population. Le terrorisme est seulement un problème annexe. D’ailleurs, sans l’invasion du tiers-monde, on n’aurait plus de terrorisme.

    Ce qui m’inquiète n’est pas l’islamisme des Arabes, mais le remplacisme du gouvernement et des médias. Cette idéologie destructrice n’a rien à voir avec le coran. Ce n’est pas le coran qui pousse notre gouvernement à attirer les immigrés en leur distribuant des logements gratuits et des allocations familiales. Cette idéologie remplaciste est étroitement liée à l’idéologie « anti-raciste » qui consiste à accuser de persécution raciale ceux qui s’opposent au Grand Remplacement. Là non plus, ça n’a rien à voir avec le coran.

    On ne risque rien à dire qu’il y a un problème de terrorisme musulman. Par contre, si on fait remarquer que la politique du Grand Remplacement est liée à l’idéologie de la LICRA et à ses réseaux, les amis de Bruckner peuvent nous envoyer au tribunal.

    Voilà par exemple ce qu’écrivait le grand penseur Bruckner à propos de l’humoriste Dieudonné, dans une tribune du Monde:
    « Interdire l’humoriste, ce serait le servir, donner à ses thèses complotistes un fondement objectif, lui faire une publicité qu’il ne mérite pas. Il serait plus avisé de décupler les amendes judiciaires qui le frappent quand il dérape, et de l’assécher ainsi. »

    Certains nationalistes tapent sur l’islam parce qu’ils ont peur de se faire accuser de racisme s’ils se plaignent carrément de l’immigration. Mais je soupçonne Bruckner de mettre l’accent sur l’islam pour détourner la discussion du problème de l’immigration. On dirait qu’il est d’accord pour le remplacement de population, mais sans l’islam. Ça me fait penser aux débats interminables des journalistes et politiciens à propos du voile islamique. C’est une façon de ne pas parler du principal : notre remplacement.

    À mon avis, l’islam sert aux immigrés à conserver une identité particulière et à ne pas se laisser dissoudre dans un magma interracial déraciné. Mais dans ce cas, le mieux serait encore qu’ils restent chez eux.

    Ce n’est pas le coran qui pousse les immigrés à cultiver leur identité, c’est le besoin d’identité qui les conduit à s’intéresser au coran. L’hostilité raciale joue aussi un grand rôle dans les motivations des terroristes. Ce n’est pas un truc religieux. Et parmi les motivations de l’État Islamique qui organise des attentats en Europe, il y a d’abord les interventions militaires occidentales au Proche Orient, mais il y a aussi l’hostilité à l’occidentalisation et à la société moderne. Rien à voir avec le coran.

    « Le Coran légitime nombre de choses embarrassantes »

    Oui, mais ce n’est pas parce qu’on a lu le coran qu’on va décider soudain d’aller faire sauter une bombe. Le talmud est pas mal aussi dans son genre. Il suffit de chercher « morceaux choisis du talmud » sur Google.

    « Après avoir rappelé que les auteurs ou organisateurs d’attentats, comme Rachid Kassim, revendiquent leurs méfaits au nom de leur religion »

    Rachid Kassim (d’après wiki) :

    – djihadiste français né à Roanne en 1987, de parents algérien et yéménite
    – Ses parents s’installent à Roanne dans le cadre du regroupement familial
    – Rachid se lance dans le rap en 2010
    – il enregistre un album, intitulé L’Oranais, aux accents politiques, notamment au sujet du conflit israélo-palestinien
    – un séjour en Algérie aurait contribué à sa radicalisation

    Bruckner conclut de tout ça que les motivations de Rachid Kassim sont entièrement religieuses. Il a obéi au pouvoir magique du coran. En fait, on voit bien qu’il avait des motivations identitaires. Sa place n’était pas en France, quoi qu’en dise Bruckner.

    1. « Grand Remplacement. Là non plus, ça n’a rien à voir avec le coran. »

      C’ est un kit tout en un: Vous voulez éviter un embargo pétrolier, acceptez notre surpopulation, mais aussi le coran qui va avec et faites place à l’ islam:
      Exposé d’ Alain Wagner sur les documents officiels de l’ UNESCO
      https://www.youtube.com/watch?v=M0h_82wLK20

      « Oui, mais ce n’est pas parce qu’on a lu le coran qu’on va décider soudain d’aller faire sauter une bombe. »
      Si on a les couilles d’ appliquer à la lettre le contenu du coran c’ est pourtant ce qui va se produire et se produit dans la majorité des attentats islamiques. Inutile je pense de rappeler encore et encore les versets du coran qui enjoignent aux musulmans de tuer les mécréants par tous les moyens et d’ imposer l’ islam par la terreur. C’ est ainsi qu’ a agit mahomet et le premier devoir des musulmans sunnites est de l’ imiter en toutes choses, leur « beau modèle ».

      « Le talmud est pas mal aussi dans son genre… »

      Le Talmud appelle à commettre des attentats contre les autres religions ? La Torah ou Bible ou Pentateuque aussi ?
      Ben les Juifs sont des tièdes alors car on ne les voit pas souvent s’ exploser sur les marchés de Noël ou dans les mosquées, égorger un prêtre pendant la messe. Par contre, des enfants juifs tués d’ une balle dans la tête par un Mérah racaille ressourcée au coran, idole des djeunes de banlieue, on a vu…

      1. @Ludo22,

        Est-ce que vous êtes pour le retour chez eux des immigrés ? Parce que dans ce cas, on se fiche du problème de l’islam. Mais Bruckner veut évidemment qu’ils restent chez nous.

        Bruckner est un adepte du National-Remplacisme. Il défend notre identité nationale en prétendant la transférer aux immigrés qui viennent nous remplacer. Mais comme c’est un vrai patriote qui écrit dans le Figaro, il exige qu’ils laissent leur religion musulmane au vestiaire. Par contre, il ne demande sûrement pas à Israel de transformer les Palestiniens en Juifs. On voit aussi qu’il encourage la dénonciation de l’islam, tout en criminalisant la critique du pouvoir juif.

        « Vous voulez éviter un embargo pétrolier, acceptez notre surpopulation »

        Théorie farfelue ! Ce ne sont pas les pays arabes producteurs de pétrole qui imposent le Grand Remplacement et intimident les résistants.

        « Le Talmud appelle à commettre des attentats contre les autres religions ? / Ben les Juifs sont des tièdes alors car on ne les voit pas souvent s’ exploser sur les marchés de Noël »

        La plupart des musulmans ne commettent pas d’attentats non plus. La meilleure façon de régler le problème serait d’obtenir la séparation entre Européens et Non-européens. Chacun dans son pays = pas d’attentats en Europe. Il faudrait aussi, n’en déplaise à Bruckner, arrêter de soutenir Israel, arrêter d’intervenir militairement au Proche-Orient, arrêter d’armer les opposants à Bachar el Assad.

        Quelques extraits du talmud, d’après le site contre-info: La propriété d’un goy appartient au premier juif qui la réclame / Des juifs qui trompent un goy doivent se partager le bénéfice équitablement / Même le meilleur des goy devrait être abattu / Si un juif tue un goy, ce n’est pas un péché / Les goyim doivent être exterminés car ce sont des idolâtres. / etc.

        Tout ça est très éloigné de ce que l’idée de religion évoque pour nous. Où est la spiritualité là-dedans ? En quoi est-ce plus respectable que le coran ?

        Pour autant, un type qui étudie le talmud et en apprend des passages par coeur ne va pas automatiquement se mettre à massacrer les non-juifs, même s’il pense que c’est un livre sacré. C’est pareil pour les musulmans qui révèrent le coran. Le coran n’a pas le pouvoir d’hypnotiser ses lecteurs.

        Les terroristes musulmans qui agissent au nom de l’État Islamique ont des motivations tribales, même s’ils présentent ça sous une façade religieuse. D’ailleurs, la propagande « anti-raciste » est sûrement plus efficace que le coran pour attiser l’hostilité raciale envers les Blancs. Cette hostilité s’exprime de toutes sortes de façons, et pas seulement par des attentats islamiques. C’est pour ça que les Blancs sont souvent obligés de s’enfuir des quartiers envahis. C’est pareil aux USA, où les Noirs ne sont pourtant pas musulmans.

        Je pense que l’hostilité qu’on observe dans le talmud envers les non-juifs se retrouve dans la politique actuelle de la LICRA, qui est extrêmement destructive. Cependant, cette hostilité de la LICRA envers nous n’est pas directement causée par la lecture du talmud, même s’il y a des rabbins qui s’appuient sur le talmud pour encourager l’hostilité envers nous.

        De même, l’hostilité qu’on trouve dans le coran envers les non-arabes se retrouve aujourd’hui chez les terroristes musulmans. Mais cette hostilité ne découle pas de la lecture du coran.

        En fait, les Arabes qui vivent en France ont sans doute tendance à se détacher de leur religion, et c’est ce que Bruckner voudrait encourager. Mais ce détachement religieux ne les rend pas plus amicaux envers nous. Je parie au contraire que le ressentiment envers les Blancs augmente à mesure que les immigrés se déracinent en laissant tomber leur religion. La solution serait qu’ils aillent se réenraciner au pays. Mais Bruckner préfère qu’ils restent ici, quitte à ce que la violence augmente encore. Il se présente en philosophe défenseur de l’Occident, mais c’est un remplaciste.

      2. Oui je suis pour le retour à la case départ des immigrés, en commençant par par ceux de religion islamique. C’ est en effet ceux là qui posent le problème le plus urgent, le plus grave, à la conservation de notre liberté et de notre identité.

        La religion juive n’ est pas prosélyte, il faut des années d’ étude pour s’ y convertir. Les « palestiniens » n’ ont rien à craindre de ce côté là.

        Criminaliser l’ islam ? Oui lorsque l’ on prend en compte ses textes « sacrés » donc ceux qui s’ y identifient: les radicaux.
        Le pouvoir juif ? Pour moi une théorie du complot qui flirte avec l’ antisémitisme.

        Ce sont bien les pays producteurs de pétrole appartenant à l’ OCI qui ont, en 1973, exécuté un chantage à l’ embargo du pétrole envers l’ Occident et l’ Europe en particulier pour nous imposer des cohortes de musulmans que nous devions nous abstenir d’ assimiler, mais dont nous devions favoriser la religion et son installation chez nous. Ce chantage incluait la collaboration de notre politique étrangère à soutenir leurs buts dont la disparition d’ Israël.
        Nos gouvernants se sont couchés devant ces revendications et persévèrent dans leur lâcheté.
        Ceci explique pourquoi l’ islam est intouchable en France, que l’ on brade la laïcité, que l’ on renie la loi de 1905 sur la séparation des religions et de l’ état, que 90% de nos « politiques » caressent l’ islam dans le sens du poil.
        Ceci explique aussi l’ utilisation de la « justice » pour museler les « islamophobes », résistants à l’ islamisation galopante de la France.

        La plupart des musulmans ne commettent pas d’ attentats, mais tous les attentats sont commis par des musulmans au cri de « allah ou akhbar ».
        C’ est le degré de fanatisme atteint qui détermine le passage à l’ acte car l’ acte est ordonné par le allah du coran. Les égorgements, les membres coupés, les crucifixions, le viol licite des mécréantes, la mise en esclavage, le butin de guerre, tout est commandé dans le coran et conduit au paradis-lupanar aux 72 vierges et aux ruisseaux de vin hallal promis par allah.
        Quant à ceux qui ne commettent pas d’ attentats, au minimum ils disent les « comprendre », pour beaucoup d’ entre eux ils les approuvent et s’ en réjouissent, ils n’ attendent que la prise de pouvoir de l’ islam pour participer à la fête sanguinaire.
        Il y a des pays comme la Suède, la Norvège, la Finlande qui n’ ont jamais colonisé, jamais bombardé et qui pourtant se heurtent au même problème d’ intégration de leurs immigrés musulmans suprématistes.

        Parce que vous trouvez que l’ Europe soutient Israël ?
        De Gaulle avait donné le ton en imposant à Israël un embargo sur l’ armement, les pièces de rechange, les munitions, alors qu’ Israël, ce regroupement d’ « un peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur », comme il disait, était assailli par les armées coalisées musulmanes en 1966.
        Pas cool, lorsqu’ on est marchand d’ armes, de poignarder dans le dos ses clients attaqués.
        D’ où l’ aventure des 5 vedettes canonnières lance-missiles payées, mais non livrées, qui ont été « kidnappées » la nuit de Noël 1969 dans le port de Cherbourg par les services secrets d’ Israël au nez et à la barbe de nos « autorités » et conduites sans coup férir en Israël par des équipages de marins israéliens :).

        Israël s’ en est sorti seul, a compris qu’ il ne devait compter que sur lui-même et a lancé ses industries d’ armement en conséquence… Il est même devenu marchand d’ armes à son tour :)

        Depuis, que ce soit à l’ ONU ou à l’ UNESCO, les votes français et européens ont toujours soutenu l’ option arabe contre Israël, malgré les hypocrites assurances d’ « amitié » proférées par nos « gouvernants ».

        « Quelques extraits du Talmud »
        J’ ai eu pendant des années des familles juives parmi mes amis. Je peux vous affirmer que je n’ ai jamais trouvé le goût de sang de bébés chrétiens dans le pain azim ou autres spécialités servies à leur table.
        Vos « extraits du Talmud » sont tellement délirants que je m’ étonne qu’ une personne aussi intelligente n’ ai pas cherché leur provenance (je présume que vous n’ avez pas lu le Talmud original en hébreu et en araméen).
        Wikipedia, bien qu’ il ne faille pas prendre ce qui y est écrit pour vérité d’ évangiles ;)
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Talmud_démasqué
        aurait cependant dû vous mettre la puce à l’ oreille et vous conduire à rechercher d’ autres sources ou explications, comme par exemple:
        http://mais-si-srael.over-blog.fr.over-blog.fr/article-20759104.html
        ou encore un site chrétien:
        https://fr.aleteia.org/2014/12/15/antisemitisme-gare-aux-faux-passages-du-talmud-diffuses-par-e-mail/
        Dans ces domaines, il est bon de chercher la vérité en confrontant les dires, surtout lorsqu’ ils proviennent de mails ou de sites qui jurent leurs grands dieux qu’ ils ne sont pas antisémites, mais juste antisionistes :)

        Si vous osez comparer le coran à la bible et aux évangiles, c’ est que vous n’ avez pas lu le premier et peut-être même pas les deux autres.
        La spiritualité, le mysticisme dans le coran ? Quelles sourates, quels versets non pompés sur la bible et les évangiles ?

        « Le coran n’a pas le pouvoir d’hypnotiser ses lecteurs ».
        Mais vous ne savez rien du lavage de cerveau subi par les musulmans dès la petite enfance. J’ en ai été le témoin. Dès qu’ ils sont en mesure de se tenir assis sur leur petit cul ils participent à la classe et sont gavés de conneries et de haine de tout ce qui n’ est pas musulman et des Juifs en particulier.

        Maintenant, Brückner, Onfray, Finkie, ce ne sont pas les philosophes qui nous sauveront.
        Ils ne savent plus eux-mêmes où ils habitent. La seule porte de sortie que j’ entrevois c’ est une révolution citoyenne, pacifique si possible, avec la couleur que l’ on voudra bien lui donner. Un comité de salut public pour assurer la transition vers… autre chose. Un tribunal populaire sera le bienvenu pour juger ceux qui nous ont conduit dans l’ abime.

      3. Vous avez le même défaut que Bruckner. Je lui reprochais d’encourager la dénonciation de l’islam et de criminaliser la critique du pouvoir juif. Vous faites la même chose, en niant tout en bloc, en faisant mine de ne rien comprendre, et en écrivant des âneries avec le plus grand aplomb. Il ne vous manque plus qu’à ajouter quelques vulgaires invectives, et vous aurez l’air d’un habitué du forum Dreuz.

        En fait, les immigrés ne viennent pas tout seuls chez nous. C’est le gouvernement qui les fait venir et leur distribue des logements gratuits et toutes sortes d’allocations. Ça n’a rien à voir avec une invasion djihadique inspirée par le coran. Ce n’est pas le coran qui conseille aux musulmans de faire des demandes de logement gratuit en HLM.

        C’est le gouvernement, sous l’inspiration du CRIF et de la LICRA, qui poursuit en justice les résistants qui veulent renvoyer les immigrés chez eux. Et votre ami Bruckner soutient la politique du CRIF et de la LICRA tout en se présentant comme un résistant anti-islam.

        Il est à noter que vous et Bruckner ne soutenez pas l’enrichissement culturel d’Israel par l’immigration de Congolais et de Javanais, mais au contraire, le droit des nouveaux propriétaires du pays à conserver les territoires confisqués aux Palestiniens.

        Vous accusez les Arabes de vouloir faire disparaître Israel. C’est de l’inversion accusatoire, car ceux qui se font repousser vers la mer sont en réalité les Palestiniens et les Européens. La Bretagne va avoir de plus en plus de réfugiés parisiens. C’est ce qui me fait dire qu’on est tous des Palestiniens ! Demandez à votre ami Bruckner où les Blancs sont censés se réfugier quand la moitié de l’Afrique aura débarqué chez nous.

        « La religion juive n’ est pas prosélyte, il faut des années d’ étude pour s’ y convertir. Les « palestiniens » n’ ont rien à craindre de ce côté là. »

        C’est une religion ethnique: on ne peut pas s’y convertir. Je note vos guillemets autour du mot « palestinien ». Les Palestiniens n’existent pas ?

        « Ceci explique pourquoi l’ islam est intouchable en France »

        Vous savez bien que c’est le pouvoir juif qu’il est risqué de critiquer. Quand on critique l’islam et la politique de remplacement racial, on risque une amende, mais comme le nom l’indique, les tribunaux de la DILCRA s’alignent sur la LICRA, et non pas sur le lobby arabe. Les Arabes ne dirigent pas les médias ni les tribunaux.

        « Il y a des pays comme la Suède, la Norvège, la Finlande qui n’ ont jamais colonisé, jamais bombardé et qui pourtant se heurtent au même problème d’ intégration de leurs immigrés musulmans suprématistes. »

        Juste une question: Qui c’est qui va jusqu’au Pôle Nord pour y construire des centres d’accueil de réfugiés et des mémorial de la shoah tout en achetant toutes les stations de télé ?

        « Parce que vous trouvez que l’ Europe soutient Israël ? »

        – Oui, par exemple, dans les années 1980, l’Europe avait pris des sanctions économiques contre l’Afrique du Sud pour leur faire arrêter l’apartheid et leur imposer le vivre-ensemble. Dans ce pays, les Blancs sont maintenant dans une situation désespérée. Par contre, en Israel, pays fondé sur la politique de nettoyage ethnique, on laisse le gouvernement faire ce qu’il veut, et les membres de BDS qui militaient en France pour le boycott d’Israel se sont fait condamner pour incitation à la haine raciale. François Hollande dénonce Marine le Pen comme une nazie, mais c’est un fan du nettoyeur ethnique Netanyahou.

        – De même, le gouvernement français a soutenu la guerre civile en Syrie en armant l’opposition à Bachar el Assad et en aidant même l’Etat Islamique qui organise des attentats en France. L’Etat Islamique est également aidé par Israel. La France n’a aucune raison d’être hostile à Bachar el Assad. Il s’agit seulement de défendre les intérêts d’Israel, qui considère Assad comme un ennemi.

        – La France impose aussi des sanctions économiques contre la Russie. Là encore, c’est dû au fait que la Russie soutient Assad.

        – À une époque, Sarkozy avait même envoyé une frégate en Israel pour participer au blocus de Gaza.

        – etc.

        « Israël s’ en est sorti seul, a compris qu’ il ne devait compter que sur lui-même »

        Israel, lumière dans les ténèbres, phare de l’humanité…
        Est-ce qu’il fait beau à Tel Aviv, en ce moment ?

        « J’ ai eu pendant des années des familles juives parmi mes amis. Je peux vous affirmer que je n’ ai jamais trouvé le goût de sang »

        Et c’est censé prouver que la LICRA n’a rien à voir avec l’invasion immigrée ! Comme si les Arabes venaient tout seuls. Au départ, la question était de savoir si votre ami Bruckner, dénonciateur de l’islam et de tous ceux qui dénoncent le judaïsme, étaient pour ou contre le remplacement racial des Européens. À mon avis, il est pour. De son point de vue, il faut éliminer l’islam et transférer notre âme européenne (les valeurs de l’arrêt public) chez nos remplaçants noirs et arabes, mais il ne faut pas essayer de préserver notre socle biologique, car ce serait raciste.

        Quelqu’un a-t-il vu un texte de Bruckner où il proposait d’arrêter l’immigration musulmane ? C’est possible que ça existe. Mais dans l’ensemble, je constate qu’il s’entend bien avec nos ennemis, qu’il occupe la place des vrais résistants, et que sa dénonciation de l’islam sert surtout à ne pas dénoncer le remplacement racial, ni ceux qui l’organisent.

      4. Vous avez raison, j’ ai été un fan de Dreuz.info et même avant, lorsqu’ il s’ appelait DRZZ.info. Cela fait donc plus de dix ans de présence.
        Les articles y sont fouillés, les commentaires majoritairement de bonne tenue, la vulgarité rare, la haine quasiment absente et pourtant…

        Israël, ce petit pays qui a choisi un régime démocratique, le seul de la région, plus petit d’ un tiers que la Bretagne (20 000 km²/34 000 km²), a dû affronter 4 guerres d’ extermination menées contre lui par les armées de la coalition des pays arabo-musulmans depuis son indépendance en 1948.
        4 guerres surprises, sans déclaration préalable, qu’ il a gagnées toutes les 4 par K.O malgré une infériorité numérique écrasante et en matériel militaire.
        Ce sont les qualités humaines, l’ ingéniosité, le génie militaire et la résilience de ce peuple qui ont fait la différence.

        Dans l’ impossibilité de le réduire par les armes, les arabes et leur alliés, l’ URSS en particulier, mais aussi l’ Europe soumise au chantage des producteurs de pétrole de l’ OCI en 1973, ont décidé de porter le combat sur le plan politique et celui de la propagande.

        Tout ce que l’ Europe compte d’ antisémites primaires ce sont baptisés « antisionistes », s’ alliant aux arabo-musulmans pour combattre Israël et la diaspora juive par la propagande, le mensonge, les tentatives d’ effacement de l’ histoire, sa réécriture, le boycott.

        Et oui, Yéroushalaïm, était une ville juive depuis le XXè siècle avant Jésus-Christ, 4000 ans, avant d’ être partagée par Juifs et chrétiens, il y a 2000 ans puis, plus tardivement par l’ islam au VIIè siècle et partiellement conquise par la Jordanie en 1948 avant d’ être reprise par Israël en 1967.
        Il y a permanence de la présence juive sur cette terre depuis 4 millénaires.
        Toutes les villes d’ Israël ont un nom hébreu. Aucune n’ a été fondée par les arabes qui les squattent (comme partout).

        A qui donc appartient Jérusalem ? A son premier fondateur et propriétaire ou à son dernier conquérant ? Les deux sont les Juifs.

        Ce « peuple palestinien » qui vit sur le territoire de la Judée et Samarie est-il composé de Juifs qui ont vu leur pays rebaptisé Palestine par l’ empereur Hadrien en l’ an 130 ou d’ arabes venus bien plus tard d’ Égypte, de Syrie, de Jordanie ?
        Jusque en 1967 traiter un arabe de palestinien était ressenti par lui comme une insulte. L’ égyptien yasser arafat et le KGB ont corrigé cela pour faire croire à l’ existence d’ un peuple palestinien arabe. Propagande largement diffusée par tout ce que le monde porte d’ antisémites, dont vous faites manifestement partie.

        Il n’ y a jamais eu en Judée Samarie, rebaptisée Palestine, de « peuple palestinien arabe » remplissant la définition de « peuple », à savoir une langue commune (et non des dialectes arabes différents selon leur provenance), une histoire commune, une terre commune avec des frontières reconnues, une monnaie propre.
        La seule chose qui rattache entre eux les arabes vivant en Judée-Samarie, mis à part la haine coranique du juif, c’ est l’ islam, l’ appartenance à la ouma supranationale, celle qui inclut les musulmans vivant en France et les fait se sentir « palestiniens ».

        Je comprends mieux maintenant votre défense de l’ islam qui ne serait pas conquérant et des musulmans qui ne nous envahissent pas au nom du coran.

        Vous refusez d’ admettre que cette invasion islamique voulue et aidée prend sa source dans les accords euro-arabes passés à la suite du choc pétrolier de 1973 et à la menace d’ embargo énergétique brandie contre l’ Europe et appliquée contre les EU et les Pays-Bas par les pays arabes en 1973.
        Augmentation brutale de 70% du prix du pétrole lors de la guerre de Yom Kippour déclenchée et perdue par les arabes, classement des pays entre « amis », ennemis » et « neutres »:

        Pays amis : Tous les pays qui acceptaient de déclarer qu’Israël devait libérer les territoires occupés en 1967 et 1973. C’est-à-dire tous les pays africains (à l’exception de l’Afrique du Sud et de la Rhodésie), les pays asiatiques et d’Amérique du Sud, les pays socialistes, ainsi que la FRANCE et l’Espagne.

        Pays ennemis : Essentiellement les États-Unis et les Pays-Bas qui ne cédèrent pas au chantage.

        Pays neutres : les autres.

        Les pays européens créent en novembre 1973 le DEA, « Dialogue Euro-Arabe », pour assurer leur approvisionnement énergétique à un coût préférentiel et la capitulation sans condition ni combat devant le chantage arabe d’ islamisation de l’ Europe:

        http://lesobservateurs.ch/2017/01/03/strategie-culturelle-islamique-alain-wagner/
        http://regali.over-blog.com/2017/03/le-prix-infame-du-petrole.html

        Votre antisémitisme brouille votre entendement et vous empêche de reconnaitre l’ islam, votre allié contre les juifs, comme premier pourvoyeur de l’ invasion de l’ Europe et principal danger pour la France et l’ Europe.
        Ben oui quoi, antisémitisme et mahomet même combat !
        Etiez-vous sur les Champs Elysée pour crier avec vos alliés « Khaybar ya Yahoud » « Juifs souvenez vous de Khaybar » en mimant l’ égorgement ?

      5. Je me fiche d’Israel, je préfère revenir à la querelle de départ: Votre discours est que c’est okay de renvoyer les millions d’immigrés musulmans chez eux (je suis d’accord, mais Bruckner ne l’est sûrement pas), mais que c’est criminel de critiquer l’activisme juif anti-blanc. D’un côté, les Juifs d’Israel ont le droit de virer les Palestiniens ; d’un autre côté, les Européens n’ont même pas le droit de critiquer le pouvoir juif en Europe. J’en conclus que vous avez un point de vue juif et non pas breton.

        Personnellement, je n’ose même pas dire que les Juifs me sont aussi étrangers que les Arabes. Je me contente de dire que les immigrés arabes seraient mieux dans leurs pays d’origine, et que les immigrationnistes juifs devraient se calmer un peu.

        Dans l’article dont il est question ci-dessus, Bruckner insiste sur le point que le terrorisme islamique est lié à l’islam. C’est assez logique. Il n’y a pas de quoi se pâmer devant son génie politique. D’ailleurs, il ne dit même pas que c’est lié à l’immigration arabe. Il ne voit sans doute pas le rapport. Dénoncera-t-il ceux qui voient le rapport ?

        Bruckner ne dénonce pas le Front National, mais il est très proche des milieux juifs politiques et intellectuels qui militent pour l’immigration et qui dénoncent ce parti.

        Parlons des Juifs: Que penser de l’énorme « sur-représentation » des Juifs immigrationnistes au gouvernement, dans les médias, les universités, les tribunaux, etc ? Faut-il penser que c’est dû au hasard et que ça n’a aucune conséquence nocive pour les Blancs ? Que penser du fait que c’est la LICRA qui fait condamner en justice les Blancs qui voient un rapport entre islam et terrorisme islamique ? D’après Bruckner, ceux qui parlent de ça sont des « antisémites », et il convient de les dénoncer.

        Bruckner est tout fier de faire le lien entre islam et terrorisme islamique, mais il dénonce ceux qui font un lien entre LICRA, judaïsme, immigrationnisme juif, et intimidation judiciaire. C’est un super faux-cul. Dans son article du Figaro, il s’amuse même à dire que le problème vient des Anglais et des Américains (surtout pas des Juifs).

        Si on croit que la question des activistes juifs n’est pas importante, c’est parce qu’on ne réalise pas qu’ils ont un pouvoir politique décisif. Et si les gens sont si peu au courant, c’est justement lié à l’interdiction d’en parler. Les médias n’en parlent jamais. Les blogueurs qui en parlent sur internet subissent des intimidations.

        Comment se fait-il qu’un nationaliste breton ne risque rien à dénoncer le contrôle total du gouvernement français sur les médias qui diffusent en Bretagne, mais qu’on risque le tribunal si on parle de contrôle juif sur les médias et qu’on commence à citer des noms ? C’est pour ça qu’il y a tant de nationalistes bretons qui sont à côté de la plaque.

  4. « La confession la plus gangrenée par la violence est repeinte en religion de tolérance et d’amour. »

    Que c’est vrai… et vous ne trouverez aucun musulman qui pense le contraire… (je dis le penser, le dire c’est autre chose… surtout dans un pays officiellement non musulman)

    Ce qui m’a le plus surpris, c’est que cette vérité je l’ai découverte lors de déplacements dans les pays musulmans (des pays pas vraiment touristiques…).

    Et comment me diriez-vous?

    Ben tout simplement en lisant les journaux… qui a ma grande surprise contenaient des articles qui auraient été sans aucun doute sanctionnés d’islamophobie dans l’Hexagone…

    Ce qui fut pour moi un choc, c’est véritablement cette liberté d’expression de journalistes musulmans qui se battent contre les méfaits de leur propre religion dans des pays ou pourtant cette religion est religion d’état… et de constater que la vision hexagonale de l’islam est tout simplement un mensonge.

    En fait ce qu’expliquait ces journalistes, c’est que le coran favorise la recherche d’une pratique religieuse stricte qui découle sur la génération de sectes accusant les autres (ce qui ne font pas parti de la secte en question) d’être des mauvais musulmans (des infidèles…). L’islam est en fait une constellation de sectes (voir l’exemple de l’Imam autoproclamé de Brest…)

    Du fait sur la planète, la majorité des « infidèles » sont les musulmans eux mêmes (ceux qui sont moins musulmans que celui qui prétend l’être…)…

    Et pour ramener les fidèles (infidèles) dans le droit chemin, rien de mieux que de faire exploser la mosquée voisine…

    L’absence de cette violence n’existe que dans les pays peu ou pas démocratique (dictature ou royaume) disposant d’une police efficace et motivée (c’est à dire disposant d’une certaine liberté dans les méthodes appliquées) face à un volume de population raisonnable.

    Donc, à moins d’agir de manière « expéditive » envers les « vrais musulmans » (ceux qui le sont plus que les autres…) l’islam ne peut en aucun cas être uniquement une religion de paix!

    Donc pour avoir cette fameuse paix, il faut accepter la violence pour y mettre fin!
    Reste à savoir si c’est cela que nous voulons en Europe…!

    PS : Le plus intéressant est que dans ces journaux, j’y ai également vu un jour une caricature (et oui) suite à un attentat où l’on pouvait voir dessiné une radio qui affirmait que « un vrai musulman ne ferait jamais une telle chose… » et un barbu (avec bombe et kalachnikov) écoutant cette radio avec le sourire d’une oreille à l’autre…

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !