09/06/2017 – 07h10 Nantes (Breizh-Info.com) – L’intelligence artificielle nous dominera dans tous les domaines en 2060 . C’est en tout cas la prédiction de plus de 350 chercheurs en intelligence artificielle. Selon ces spécialistes, il y a 50 % de chances que les machines dépassent les humains dans toutes les tâches d’ici 45 ans. Elon Musk l’entrepreneur à la tête de Tesla et SpaceX affirme même que cette domination sera effective avant 2040 ! Potentiellement, les machines pourront alors gérer la conduite d’avions ou réaliser des opérations chirurgicales complexes de meilleure manière que les humains.

Bientôt la domination totale des machines dans tous les domaines ?

C’est une étude menée par les universités d’Oxford et de Yale qui donne la parole à 352 experts de la question de l’intelligence artificielle. Pour eux, l’intelligence artificielle sera capable de dominer l’humain dans toutes les activités possibles aux alentours de 2060.

Intelligence artificielleMais, comme le relève New Scientist, l’intelligence artificielle disposera de nouvelles compétences dans d’autres domaines bien avant cette échéance.
Par exemple, selon plusieurs experts, les machines seront meilleures que les humains à traduire des langues d’ici 2024. Pour la rédaction de dissertations de niveau lycée, ce sera en 2026. Pour la conduite de camions, patientez jusqu’en 2027. La vente au détail dans un commerce ? Les machines domineront les employés humain en 2031 ! L’écriture d’un ouvrage à succès sera elle l’apanage de l’intelligence artificielle en 2049. Enfin, les actes de chirurgies les plus complexes seront automatisés en 2053.

Les implications extraordinaires de l’amélioration de l’intelligence artificielle

Les implications de la montée en puissance de l’intelligence artificielle seront innombrables. Prudente, Katja Grace, membre de Institut de recherche sur l’intelligence mécanique, préfère parler de « conséquences considérables ». Il s’agit en fait d’une litote.
Dans moins de 50 ans, la quasi-intégralité des activités humaines sera potentiellement automatisable.

Et Elon Musk, le brillant entrepreneur spécialiste de l’intelligence artificielle considère que la domination totale des machines arrivera plus tôt, « probablement entre 2030 et 2040. 2060 est une extrapolation linéaire mais le progrès est exponentiel. »

La vraie question est encore peu posée, du moins hors des cercles d’experts : une intelligence artificielle « forte » émergera-t-elle dans les années à venir ? Une intelligence artificielle « forte » serait une intelligence artificielle ayant conscience d’elle-même. Les conséquences d’une telle étape seraient véritablement dramatiques car les pires scénarios de science-fiction pourraient alors être envisagés…

Un exemple de l’amélioration de l’intelligence artificielle : le jeu de Go

Si la domination de l’intelligence artificielle est évidente depuis des années dans certains jeux comme les échecs, elle est encore récente dans le célèbre jeu de Go, le plus complexe des jeux de plateau. Ke Jie, légende de ce jeu et battu à plate couture par l’intelligence artificielle « Alpha Go » il y a quelques jours, a même déclaré que l’intelligence artificielle était un « dieu ».

Alpha Go utilisait deux « réseaux neuraux profonds » contenant des millions de connexions similaires à celles des neurones dans le cerveau humain. L’intelligence artificielle s’était en partie formée toute seule après avoir joué des millions de parties contre elle-même.

Les implications d’une telle amélioration de l’intelligence artificielle interrogent. Le progrès technologique va révolutionner notre monde et très peu de responsables politiques semblent s’en soucier.

NF

Crédit photo : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

5 Commentaires

  1. Réflexions :
    – L’intelligence artificielle n’existant pas par elle-même, elle ne peut être qu’imaginée. Elle ne dépassera donc jamais celle de l’homme le plus intelligent. Elle ne dépassera jamais l’intelligence de l’être humain.
    – Surtout, l’intelligence peut résoudre, ‘réfléchir’, mais jamais penser ni décider.
    – L’intelligence artificielle, le dieu de Ke Jie, ne prendra jamais le temps . et c’est bien dommage – de lire le livre de la Genèse au chapitre 11, les veresets 1-9

  2. Réflexions :
    – l’intelligence artificielle porte bien son nom, imaginée forcément par quelqu’un d’au moins aussi intelligent, quoi qu’il arrive elle ne pensera ni ne décidera jamais, la décision étant déjà et forcément prise par ce quelqu’un.
    – elle ne pendra jamais le temps – et c’est dommage – de lire les 9 premiers versets du chapitre 11 de la Genèse

    https://uploads.disquscdn.com/images/b020c484d2c973fb9c510ccc05e44f7ea47115d2152a93f99f0ea85125814c27.jpg

  3. Elle nous domine dans tous les domaines depuis très longtemps car je ne vois rien d’humain ou d’intelligent dans le comportement de nos « élites », de nos administrations, de nos médias ou de nos scientifiques. Une machine tant qu’elle est visible on peut la saboter alors que le système qui nous a réduit en esclavage est impersonnel et irresponsable. Je peux détruire un radar automatique, je ne peux rien contre un système de drones haute altitude à caméras thermiques haute définition commandés par un logiciel libre de s’autoréparer et de prendre des décisions mais je peux le duper en me faisant passer pour inoffensif et en ne donnant pas l’impression de dissimuler quoi que ce soit.

  4. Que d’inexactitudes et approximations sur l’IA dans cet article copié sur bien d’autres ! Breizh Info est intoxiqué par la propagande des grands groupes informatiques américains (IBM, Facebook, Google, Microsoft, etc.) et, du coup, nous intoxique. Il faudrait surtout savoir pourquoi une discipline parfaitement claire dans les années 1960-70 n’a toujours rien produit (à part l’IA raisonnante qui est française mais dont on ne parle surtout pas) aujourd’hui et pourquoi on projette qu’elle débouchera enfin dans un avenir arbitraire (45 ans !).

    Breizh info devrait faire œuvre intelligente en expliquant qu’une vraie IA RAISONNE comme l’humain et les animaux, qu’aucun programme de jeu soi-disant d’IA battant l’humain ne l’a fait, qu’il s’agit en fait d’informatique classique exécutant d’énormes calculs avec d’énormes machines en suivant d’énormes programmes pondus par d’énormes équipes d’informaticiens. Tout cela n’imite que très peu le fonctionnement de l’intelligence contenue dans les êtres vivants, incapables de calculer (paramécie, petit pois, pigeon, primates, etc.) qui exécute le syllogisme.

    Breizh Info fait ce qu’elle déteste : elle répète sans contrôle ce que disent les autres médias et le résultat c’est du fake news.

  5. « très peu de responsables politiques semblent s’en soucier »
    Avez-vous vu nos politichiens se soucier d’ autre chose que de l’ immédiateté, de la conquête du pouvoir ou de sa conservation ainsi que des privilèges qui vont avec ? L’ état actuel de la France et son devenir à moyen et long terme sont la réponse à cette question.

Comments are closed.