Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Législatives en Loire Atlantique : En Marche … vers le grand chelem !

13/06/2017 – 05h50 Nantes (Breizh-Info.com) – Si la Loire Atlantique s’est moins abstenue (45,8%) qu’au plan national ( plus de 50 %) les grandes tendances du scrutin y sont identiques et parfois encore plus marquées.

Le département comptait neuf députés PS et un seul « républicain » élus en 2012, le 18 juin prochain ils seront sans doute tous « En marche » une première dans son histoire politique.

Le PS : une déculottée magistrale

Si on excepte les 3 députés sortants ( de Rugy Nantes-Orvault, Yves Daniel Châteaubriant-Ancenis et  Sophie  Errante dans le vignoble) qui avaient opportunément retourné leur veste pour rejoindre le parti du Président mais  n’avaient pas d’adversaires socialistes, les candidats PS s’effondrent partout. A Nantes centre l’apparatchik Alain Robert qui tentait de conserver le siège de M-F Clergeau fait passer le score de son parti de 44, 6 % à 9 % arrivant en 5ème position. Idem dans la 3ème circonscription de Nantes Saint-Herblain, fief historique de J-M Ayrault où Karine Daniel recule de 56 % à 13,7% ! A Rezé Le sortant PS Dominique Raimbourg, président de la commission des lois,  s’effondre en passant de 55% des voix à 16 %. A Saint-Nazaire dans la 8ème circonscription, bastion  socialiste depuis près d’un siècle, la jeune pousse et espoir du PS Laurianne Deniaud est éliminée avec 14 % contre 51, 7%  en 2012. Dans le pays de Retz la sortante PS Monique Rabin, qui avait gommé son étiquette PS, recule de 38 % à 13 % et est éliminée. Seul Michel Ménard échappe l’espace d’un tour à la Bérézina socialiste. Il sera candidat au second tour mais recule de 45% à moins de 15%, les Républicains lui ayant opposé un candidat  « Macron compatible » éliminé.

Le raz de marée de LREM

L’étiquette Macron suffisait : des candidats inconnus le plus souvent, un programme insipide ( voir les professions de foi), peu de campagne, pas de débat et hop on figure partout en tête au 1er tour ! C’est le cas à Nantes 1 où la très « bobo » Valérie Oppelt frôle les 40%, même score à Rezé pour Aude Amadou. Sarah Al Haïry à Carquefou-Nort sur Erdre, jeune présidente du MODEM 44 et largement soutenue par les medias , emporte plus de 41 %. A noter qu’elle figurait  sur la liste régionale de Bruno Retailleau en 2015 !  Audrey Dufeu Schubert, « humaniste et progressiste » totalement inconnue en politique il y a un mois, obtient d’emblée 38,4% et semble bien placée pour l’emporter au second tour dans la 8ème circonscription avec le soutien du maire PS de Saint-Nazaire David Samzun. Les ralliements à LREM des sortants EElV et PS  François de Rugy, Nantes 1, Yves Daniel Châteaubriant-Ancenis et Sophie Errante Vignoble ne leur ont pas porté préjudice, car ils obtiennent respectivement 45,3 %, 40 % et 45 %. Dans le Pays de Retz le maire de Saint-Brévin  Yannick Haury, ex divers droite et LR, a opportunément rejoint le MODEM pour bénéficier de l’investiture de LREM. Avec 37% des voix il est bien placé pour l’emporter dimanche prochain.

Échec total des Républicains

N’ayant qu’un seul député sortant, Christophe Priou, qui ne se représentait pas, LR est en fort recul partout dans le département. Il perd  près de la moitié de ses suffrages et se fait devancer dans plusieurs circonscriptions par les candidats de la France Insoumise. A  Nantes 1, LR recule de 32% à 17 %. A Nantes 2, Sébastien Pilard candidat, qui fut très engagé dans la Manif pour tous, co-fondateur de  Sens Commun qu’il a quasiment renié, fait passer le score de LR de 28 à 14 % et est éliminé. A Nantes Saint-Herblain la candidate LR perd aussi plus de la moitié de ses suffrages et est devancée par la France Insoumise. Idem dans la 4ème à Nantes Rezé où c’est encore plus marqué,  LR avait accordé son investiture à l’UDI Isabelle Mérand candidate « Macron compatible ». L’électorat a préféré l’original à la copie. A Châteaubriant le remplacement de Michel Hunault par son frère Alain n’a pas enrayé le déclin de LR qui passe de 32,% à 21,6%. Plus significatif encore à la Baule Guérande, Franck Louvrier tentait de garder la circonscription à droite. Il subit un revers très net avec seulement 20,7% contre 41, 4 % en 2012. A Saint-Nazaire, c’est même une quasi disparition de LR avec 8% , derrière le FN.  Dans le Pays de Retz  LR s’effondre aussi passant de 37% à 15,3%.

La France Insoumise perce

Candidats en 2012 sous l’étiquette Front de Gauche, les Mélenchonistes n’avaient pas pu s’entendre cette année avec un Parti communiste au déclin inexorable. Dans toutes les circonscriptions, les candidats de la France Insoumise  font plus que doubler et parfois tripler  les scores du FG. Il seront présents au second tour à Nantes 2,  Rezé, Saint-Herblain et Saint-Nazaire. Le parti communiste est totalement marginal autour de 1%,  à l’exception de Nantes 1 où il n’y avait pas de candidat PS contre de Rugy et où il obtient 7,2% et 2,4% à Saint-Nazaire.

Le Front National décline

Après un débat catastrophique et l’échec de Marine Le Pen aux Présidentielles,  le FN apparaissait groggy et divisé avec une démobilisation de ses militants. Faiblement implanté en Loire Atlantique à l’exception de la région nazairienne, le Front national recule en voix et en pourcentage par rapport à 2012 dans presque toutes les circonscriptions. La présence de Marine Le Pen au second tour n’ a eu aucun effet. A Saint-Nazaire Gautier Bouchet avec  9% recule d’un point. Sur la ville de Nantes le FN n’atteint même plus 5%. Ce recul est aussi net dans la circonscription de Rezé où son secrétaire départemental Alain Avello régresse de 8,1% à 5,6%. A Carquefou, dans le vignoble, à La Baule, le FN est aussi en recul. Il se maintient avec 10% dans la circonscription de  Châteaubriant-Ancenis et progresse légèrement dans le pays de Retz avec 10,4%.

Pour la 1ère fois de son histoire politique, la Loire Atlantique risque d’avoir, le 18 juin prochain, 10 parlementaires de la même formation politique : LREM ! L’effet Macron y dépasse toutes les prévisions, il a ringardisé tous les veux partis politiques. Ceux- ci sauront-ils se remettre en cause et se rénover ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Législatives en Loire Atlantique : En Marche … vers le grand chelem !”

  1. Pschitt dit :

    “Pour la 1ère fois de son histoire politique, la Loire Atlantique risque d’avoir, le 18 juin prochain, 10 parlementaires de la même formation politique”, dites-vous. Mais ce constat sera-t-il encore valable le 19 juin et les jours suivants ? Considérer LREM comme une “même formation politique” est hasardeux. On y trouve pas mal de chevaux de retour qui ont changé d’écurie mais dont certains s’étripaient les uns les autres le mois dernier encore. Surtout, on y trouve des candidats totalement inexpérimentés, qui ignorent ce qu’est une discipline de parti. Certains apprendront vite ; pas tous. D’autant plus que par “discipline de parti”, il faut souvent comprendre échanges de bons procédés et petites combines partagées : nos élus tous neufs ne traîneront pas de casseroles, et donc le parti et le gouvernement n’auront pas de moyens de pression sur eux. Disposer d’une énorme majorité à l’Assemblée ne sera pas forcément un avantage pour Emmanuel Macron qui va devoir serrer les boulons pour éviter que son parti venu de nulle part ne reparte vite dans tous les sens !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

NANTES

Nantes (44) : cinq hommes de nationalités turque et géorgienne mis en examen pour une fraude aux cotisations sociales dans le BTP.

Découvrir l'article

NANTES

Deux migrants multirécidivistes narguent la justice…et écopent d’une peine avec sursis à Nantes

Découvrir l'article

Local, NANTES, Religion, Société

Nantes : un chemin de croix organisé par la FSSPX dans le centre-ville !

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

Tourisme

La Slovénie au départ de Nantes en mai, juin et septembre et de Brest en juin 2024

Découvrir l'article

NANTES

Le préfet de Loire-Atlantique admet la présence de migrants dealers en situation irrégulière

Découvrir l'article

Economie

L’association Léo Lagrange Ouest, qui gère l’accueil périscolaire de la ville de Nantes, épinglée par la Chambre régionale des Comptes

Découvrir l'article

NANTES

Janvier 2024. Quand la délinquance étrangère frappe massivement à Nantes

Découvrir l'article

NANTES

Déjà deux fusillades depuis le début de l’année 2024 à Nantes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍