29/06/2017 – 05h00 Paris (Breizh-Info.com) – A l’instar de plusieurs pays dans le monde, une application vient d’être lancée en France, sur laquelle chacun peut signaler une « No-Go Zone ». Il s’agit de signaler, repérer et ainsi d’éviter les lieux dangereux se trouvant autour de vous et partout ailleurs.

« Que vous soyez en séjour dans un lieu inconnu, à la recherche d’un quartier sûr où habiter , en chemin vers un endroit spécifique , ou quelqu’en soit la raison, No-Go Zone vous permet de réduire tous risques d’agression , de vol , de harcèlement ou d’incivilité.» expliquent les concepteurs de l’application.

Pour le moment, cette dernière est seulement disponible avec Androïd sur Google Play (à télécharger ici). En effet, Apple refuse pour le moment de la publier étant donné le caractère « potentiellement polémique » d’un tel outil.

Quelques commentaires des utilisateurs de l’application – qui n’en est visiblement qu’à sa phase test – pris sur le site de Google Play :

« Application indispensable pour qui pense que «l’enrichissement» culturel des allogènes n’est pas compatible avec notre mode de vie. »

« Le principe de l’appli me plait bien, malheureusement depuis son installation un Malware s’est mis à pourrir mon téléphone (écran de veille qui sort de nulle part, pubs qui s’ouvrent à tord et à travers…). Je désinstalle et écrirai une update d’ici quelques jours.»

« Vu la dégradation actuelle, mieux vaut avoir cette appli … Malheureusement »

Début 2015, la chaîne Fox News avait provoqué une polémique (bien orchestrée par la presse subventionnée en France) : la chaîne américaine établissait ainsi que les quartiers parisiens que sont Barbès, Ménilmontant, Parmentier et les portes de Saint-Denis, Aubervilliers, la Chapelle, Clignancourt et Clichy étaient, en terme d’insécurité, les équivalents français de… Bagdad, en Irak.

« Il suffit de prendre un taxi pendant dix minutes pour se retrouver dans les rues qui ressemblent à celles de Bagdad » expliquait alors Nolan Peterson, un journaliste américain.

Initiative citoyenne, cette application, si elle poursuit son développement, pourrait permettre à chacun de rester vigilant vis à vis des lieux dans lesquels il se rend ou compte se rendre.

Les lecteurs qui auraient utilisé l’application sur la Bretagne peuvent nous faire leur compte rendu sur [email protected]

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine