Faut-il réfrigérer ou non les œufs après achat ?

A LA UNE

Bretagne. 6 à 11% de prénoms musulmans selon les départements attribués en 2019

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

La nature comme socle. Retour sur le VIIe Colloque de l’Institut Iliade (1/2)

Le 19 septembre dernier, à Paris, s’est tenu le colloque annuel de l’Institut Iliade sur le thème « La...

Charles de Meyer (SOS Chrétiens d’Orient) : « Les pigistes de Mediapart nous désignent comme des cibles aux islamistes »

Nous nous étions faits écho de l'article entièrement à charge du journal Mediapart, commande visant l'ONG SOS Chrétiens d'Orient,...

Le RN en tête aux Régionales en Bretagne. Un sondage LREM pour faire peur ?

 La République en Marche (LREM) a fait réaliser - et volontairement fuiter semble-t-il - un sondage sur les intentions...

« L’immigration est une chance pour la France » : 40 ans déjà

« L’immigration est une chance pour la France » : le plus souvent, de nos jours, cette formule est utilisée par antiphrase,...

19/07/2017 – 07h30 Nantes (Breizh-Info.com) – Faut-il ou non mettre les œufs au frigo après les avoir achetés ? Dans les pays chauds, les DOM-TOM, au Québec et aux États-Unis, la question ne se pose pas : ils sont vendus réfrigérés, et doivent être gardés au frais. En France, ils ne sont pas vendus au frais, mais la réglementation conseille de les réfrigérer. Une contradiction qui sème le trouble dans les étalages et les frigos.

Sur le site du ministère de l’Agriculture, il est indiqué que « les œufs en coquille, s’ils doivent bien sûr être conservés à une température ambiante normale, à l’abri du soleil, ne doivent pas subir de chocs thermiques répétés, ce qui diminue la protection naturelle de la coquille. En revanche chez le consommateur final, la réfrigération des œufs optimise leur conservation ».

Par conséquent, les supermarchés commercialisent les œufs en rayonnage, et non pas dans les rayons frais avec les yaourts et le fromage. Mais, en application du règlement règlement CE 2295/2003, art 9.3 les vendeurs d’oeufs, que ce soit en grande et moyenne distributions, les épiceries ou sur les marchés, doivent inviter le consommateur à réfrigérer ses œufs : « Les gros emballages et les petits emballages portent, sur la face extérieure, en lettres clairement visibles et parfaitement lisibles, une indication recommandant aux consommateurs de conserver les œufs réfrigérés après leur achat ».

Cependant la législation la législation (EC) N°589/2008 du 23 juin 2008 indique «  Les œufs devraient être stockés et transportés à température ambiante, et ne devraient en général pas être réfrigérés avant d’être vendus au consommateur final ». Dans la restauration collective française, depuis un décret de 1997, les œufs doivent quant à eux, être conservés… au frais, à +5°.

Plutôt que de réfrigérer les œufs, limitez les chocs thermiques

A quoi sert la réfrigération des œufs ? A limiter le risque de salmonellose, une infection qui provoque diarrhée, fièvre et crampes abdominales, voire dans certains cas une infection généralisée qui peut conduire à la mort du patient. Pourtant, les œufs sortis du frigo se couvrent de condensation et risquent d’être contaminés par des bactéries. Par ailleurs, des œufs réfrigérés se mélangent moins bien dans les préparations et leur goût est altéré.

Un vendeur d’oeufs sur les marchés trouve carrément que « cette réglementation européenne est du foutage de gueule. Je suis obligé de le mettre sur les étiquettes, sous peine d’amende, mais je déconseille vivement à mes clients de réfrigérer les œufs ». Pourquoi ? « S’ils veulent les faire à la coque, les coquilles risquent d’éclater à cause des chocs thermiques. Et les œufs qui passent du froid au chaud sont plus sensibles aux contaminations ».

L’oeuf dispose d’une barrière naturelle contre les bactéries : la cuticule, qui empêche les bactéries d’entrer. Elle est détruite si on lave les œufs – auquel cas il faut ensuite les réfrigérer. Aux Etats-Unis, les œufs sont systématiquement lavés depuis 1970 puis vendus et conservés au frais, en Europe, le lavage est interdit, la vente d’oeufs sales, dits « souillés » aussi – ils doivent être brossés par le fermier ou le revendeur. Et vendus à température ambiante. Quant à la surveillance des élevages, elle est très poussée – vaccins obligatoires contre les salmonelles, contrôles pour éviter les contaminations croisées entre espèces, traçabilité des œufs etc.

Il faut aussi leur éviter les chocs thermiques – notamment pour qu’ils n’éclatent pas quand on veut les faire à la coque. La meilleure façon est encore de les garder à température ambiante, sauf si l’on vit dans un pays ou un territoire chaud.

En 2013, les chercheurs britanniques du Food Test ont testé des œufs réfrigérés à 6° et d’autres conservés à température ambiante pour la salmonellose et d’autres bactéries. Verdict : aucune différence entre les deux méthodes de conservation, même deux semaines plus tard.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo :  Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut souligner que dans les pays anglo saxons, les oeufs sont lavés avant d’être mis à la vente, ce qui retire la pellicule protectrice. Les rendant donc plus vulnérables aux bactéries, ce qui oblige à les réfrigérer.
    On déconseille vivement la réfrigération pour les chocs thermiques mais aussi le lavage surtout à la javel, à cause de la porosité des coquilles !

Comments are closed.

Les derniers articles

Un délinquant multicarte arrêté pour 12 vols, détention d’armes et stupéfiants à Nantes

Un délinquant récidiviste a été arrêté récemment pour 12 vols commis à l’est de Nantes entre le 25 août...

Chevaux mutilés et tués : ils organisent la résistance

Depuis 2018, des attaques barbares de chevaux ont lieu dans toute la France : yeux arrachés, découpe de l'oreille...

“Eloge de la Force”, Laurent Obertone au micro d’André Bercoff

Eloge de la Force. Le nouveau livre de Laurent Obertone vient de sortir (il nous en avait parlé ici). Il était l'invité d'André Bercoff. Crédit...

Frédéric Rouvillois : La pensée dangereuse et glaçante de Macron

Le professeur de droit public, Frédéric Rouvillois, publie un ouvrage essentiel pour comprendre la pensée profonde d'Emmanuel Macron et de ses soutiens :"liquidation". Macron...

Rennes. Alerte renforcée : quelles nouvelles contraintes sanitaires ?

La situation se complique à Rennes concernant les mesures liées au Covid-19. La ville vient de passer en zone d'alerte renforcée. Avec des implications...

Gilles-William Goldnadel : « Je vis l’immigration comme un drame, comme une invasion. »

Gilles-William Goldnadel : « Je vis l'immigration comme un drame, comme une invasion. » https://www.youtube.com/watch?v=_REVVTRcmEw Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2020, dépêches libres de copie et de...

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Autres articles

- Pour nous soutenir -