Pierre de Villiers : l’honneur d’un général ?

1200x768_general-pierre-villiers-chef-armees-francaises-14-juillet-2017-1200x660

Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info.com, publiait vendredi 21 juillet une tribune libre sur le site Boulevard Voltaire, que nous vous proposons ci-dessous. Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place. 

Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, vient de donner sa démission à Emmanuel Macron, ce mercredi.

La raison ? Les coupes budgétaires drastiques prévues dans le budget des armées.

Et la droite d’exulter, et d’ériger en nouvelle icône ce général, frère de Philippe de Villiers.

Et la droite de vanter le mérite, le courage, l’honneur de celui qui a osé, pour la première fois dans la Ve République, dire non à un Président.

Que d’hypocrisie, tout de même !

Car le général Pierre de Villiers est dans l’armée depuis 1973 et il a passé sa carrière à obéir, y compris aux ordres et aux politiques les plus effroyables.

Il n’a pas démissionné lorsque la France lui a ordonné d’entrer au Kosovo avec la KFOR (Kosovo Force/Force pour le Kosovo) et que l’on bombardait le peuple serbe, provoquant la création d’un état mafieux et islamiste au cœur de l’Europe.

Il n’a pas démissionné de l’armée lorsque la France a contribué à détrôner et à assassiner Mouammar Kadhafi, provoquant la plus grande crise migratoire jamais connue à ce jour et un destin incertain pour notre civilisation.

Il n’a pas démissionné, enfin, lorsque la France a décidé, à la botte des Américains, d’envoyer des jeunes mourir en Afghanistan, en Irak, en Afrique, pour combattre un islamisme que notre pays est, par ailleurs, incapable de combattre sur son propre sol.

Qu’on arrête de se moquer du monde. Pierre de Villiers achève sa carrière débutée en 1973 par un coup médiatique lui assurant l’éternelle reconnaissance d’un peuple de droite décidément toujours aussi amnésique quant aux errances acceptées depuis trop d’années par le commandement de la grande muette.

Yann Vallerie

13 réponses

  1. Hé oui, c’est vrai mais je suis très contente qu’il ait fait un pied de nez à ce coquelet président gigolo!

  2. Notre salut viendra d’un soldat. Les grands hommes providentiels étaient tous des militaires : Eisenhower, Napoléon, César, Pétain et de Gaulle, Franco. On peut élargir à Poutine ! Aucun d’entre eux n’était parfait. Je pense qu’il faut profiter de façon opportune de l’extraordinaire et inespérée popularité de Pierre de Villiers, militaire habile et intelligent.

    Un militaire populaire ? Et alors ? À droite et à gauche ! Parmi le peuple ! Tant mieux ! On ne va pas faire la fine bouche. Évitons de casser la baraque, d’autres que nous s’en chargeront bien.

    1. Pierre de Villiers a juste passé toute sa carrière à nourrir et à pacifier l’Afrique dans des missions humanitaires, de coopération militaire et de maintien de la paix. C’est l’un des principaux responsables de l’explosion démographique africaine et de la vague d’immigration sans précédent que nous subissons.

  3. Obéir dédouane de toute responsabilité par rapport à ses actes envers quiconque, voila ce que croient les militaires etre l’honneur.

    1. Fuir ses responsabilités et se défausser sur les autres, voilà ce que les civils croient être l’honneur.

  4. Il a démissionné parce que lui, le CEMA, a été humilié devant ses hommes par le “petit chef” (NDA)

  5. Parce que toi, tu as la moindre idée de ce que sont ces notions !? Mais tu es le pur produit de l’Education Nationale qui a fait de toi une victime professionnelle, un assisté irresponsable, et un lâche qui se dissimule derrière un profil privé et multiplie les pseudos. M..de, je vais encore être censuré, mais je commence à avoir l’habitude.

  6. Monsieur,
    Vous commettez une grave erreur d’appréciation. Le militaire n’a pas à juger des missions ordonnées par le politique. Combien de débats sans vote à l’assemblée nationale sur les OPEX ? En revanche, il a obligation de rendre compte s’il juge qu’il n’a pas les moyens de remplir cette mission. C’est tout à son honneur !

  7. Qu’ils se bouffent entre Français! La France ses politiciens et son armées n’on rien à faire en Bretagne.

  8. A Yann Valérie. Soit vous êtes un imbécile, soit vous faites l’âne pour avoir du foin.
    Un militaire obéit aux ordres ce qu’à fait le Général.
    Un chef d’état-major se doit de répondre honnêtement aux députés (qui sont, faut-il vous le rappeler les représentants du peuple) qui lui posent des questions … ce qu’il fit.
    Le budget alloué ne permettant pas de réaliser les opérations demandées par ce débile de Macron, il (le CEMA) a reconnu cette impossibilité et a donc démissionné laissant à d’autres – plus capables que lui (!) – le soin de réaliser l’impossible.

    1. Yann Valérie est peut être un imbécile, ou pas ! Il a peut être une vision parcellaire des choses, voire étriquée. Il n’empêche que dans le microcosme de la “réinformation”, il est l’un des rares à être droit dans ses bottes et à ne pas sombrer dans la mégalomanie. Sa pensée, aussi politisée soit-elle, ferme nettement moins les portes à la critique franche et à l’auto-critique que ce qu’on peut trouver dans la réinfosphere en général, les médias mainstream ou la gauchosphère.

  9. Attention aux lois anti racistes et anti sionistes. Vous allez avoir des problèmes avec la pensée officielle.
    Mais j’approuve ce que vous écrivez.

  10. Encore un troll à profil privé… Le même cave qui s’amuse à multiplier les comptes mais qui peut rester sur le même topic pendant des semaines. C’est la République qui lui a payé son smartphone pour l’encourager à ne plus louper ses rendez vous avec Pôle Emploi.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS