Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Binic Folk Blues Festival. Le rock n’est pas (encore) mort !

La 9ème édition du Binic Folk Blues Festival s’est tenue ce weekend dans la petite station balnéaire des Côtes d’Armor. Une programmation résolument rock qui a ravi le public, venu en nombre cette année encore. En trois jours et trois soirs de concerts, ce sont une trentaine de groupes qui se sont succédéssur les trois scènes installées sur le port de Binic. Nous en avions sélectionnés quelques-uns dans un précédent article.

Tout au long de ces trois journées, un public pour le moins divers a arpenté les quais, se déplaçant de concerts en concerts tandis que des stands de restauration ou de produits dérivés du festival occupaient également l’espace.

Binic Folk Blues Festival

« C’est plutôt le truc de nos parents »

Marie, 40 ans, Converse aux pieds et tatouages « rock » sur les bras, ne manquerait cet événement pour rien au monde : « C’est la cinquième fois que je viens à Binic. Nous avons fait le déplacement depuis Toulouse avec un groupe d’amis, tous fans de rock et plus particulièrement de rockabilly. Quoi que l’on en dise l’esprit rock’n’roll n’est pas mort, du moins pas chez les quadras ! »

Mais, il n’y avait visiblement pas que des amateurs de guitares saturées à Binic ce weekend. Victoire et Garance, deux jeunes filles d’à peine 20 ans assises sur la plage à quelques dizaines de mètres de l’une des scènes, ont apporté leur propre musique. Alors qu’un morceau de rap américain se fait entendre depuis leur enceinte portable, elles nous confient : « C’est plutôt sympa de voir la ville bouger comme ça. Après, le rock, on n’en écoute pas souvent. Voire pas du tout. C’est plutôt le truc de nos parents on va dire. Là c’est plutôt bon esprit comme ambiance, mais on ne se reconnaît pas trop dans tout ça ».

Binic Folk Blues Festival

La gratuité du rock

De l’autre côté du quai, devant la scène Cloche, une famille originaire d’Auvergne et en vacances dans la région est venue en balade. Christophe, le père, apprécie le cadre : « Pendant l’année, je n’ai jamais l’occasion d’assister à des concerts et j’écoutais pas mal de rock dans ma jeunesse. La gratuité de la soirée est aussi une bonne chose pour les budgets un peu serrés. Et vu que nous sommes en Bretagne pour profiter de la mer, ici on ne la perd pas de vue ».

Malgré une météo tantôt ensoleillée, tantôt plus capricieuse, c’est donc ce mélange atypique de touristes, de locaux et de rockers passionnés qui s’est opéré sur le port pendant trois jours et c’est peut-être aussi ça la marque de fabrique du Binic Folk Blues Festival.

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

Bretagne administrative. Un nombre de naissances historiquement bas en 2023

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Les saints guérisseurs de Bretagne : un héritage précieux à découvrir

Découvrir l'article

Environnement

Tempête Ciarán, quelles perspectives pour nos massifs forestiers en Bretagne ?

Découvrir l'article

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Découvrir l'article

Economie, Social

L’emploi saisonnier en Bretagne porté par le tourisme

Découvrir l'article

A La Une, Economie

1,928 milliard d’euros : le Budget de la Région Bretagne pour l’année 2024

Découvrir l'article

Environnement

Maraîchage bio et gaspillage : « Aujourd’hui, tout doit être standardisé »

Découvrir l'article

Environnement, Le Mag'

La plage des Poulains à Belle-ile en mer : un joyau breton classé parmi les plus belles plages du monde

Découvrir l'article

Economie

La vente en ligne représente une part toujours plus importante pour les commerces bretons

Découvrir l'article

Sociétal

Le recensement de la population en Bretagne administrative à mi-parcours

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍