Belgique. Face au terrorisme, des jeunes libéraux flamands veulent le port d’arme

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

07/08/2017 – 08h40 Bruxelles (Breizh-Info.com) – Les attentats islamistes ayant récemment ensanglantés l’Europe provoquent la remise en cause de règles que beaucoup croyaient inamovibles. Ainsi, en Belgique, les jeunes libéraux flamands du parti centriste Open Vld ont décidé de se pencher sur une question polémique d’actualité : le port d’arme.

Une conséquence du terrorisme islamique ?

Les jeunes militants de l’Open Vld se réunissent en congrès du 4 au 6 août. L’occasion d’étudier diverses propositions. Parmi ces propositions proposées au débat: celle de l’établissement d’un port d’arme pour que les citoyens belges se défendent eux-mêmes face à la montée de l’insécurité et du terrorisme.

L’auteur de cette proposition la défend ainsi : « Le gouvernement parvient de moins en moins à protéger les citoyens. Le monopole de la violence n’est plus uniquement entre les mains des services d’ordre et de l’armée. Des organisations criminelles et des terroristes parviennent toujours plus facilement à se procurer des armes sans que les citoyens puissent se défendre. »

Le jeune membre du parti centriste et libéral suggère que les Belges « qui en sont capables puissent disposer d’une arme pour se défendre et protéger leur famille ». Pour lui, le droit à porter librement une arme est une « partie essentielle de la liberté individuelle » et la marque d’une « société sûre ».

Soutien net sur Facebook

Cette proposition a été symboliquement mise en ligne sur la page Facebook des jeunes de l’Open Vld le 2 août dernier. Avec 1 300 commentaires et près de 8 000 réactions, le débat est très animé.

Op ons congres laten we graag alle meningen aan bod komen. Dit is een stelling ingediend door een lid van ons: Akkoord…

Posted by Jong VLD on 2017 m. rugpjūčio 2 d., trečiadienis

Ce vote, effectué par choix d’émoticônes, place largement en tête l’idée d’autorisation élargie de port d’arme (4 000 votes favorables contre 3 000 défavorables).

Une initiative à suivre de très près tant elle démontre que les peuples occidentaux font de moins en moins confiance à l’Etat pour les protéger de l’insécurité et de la menace islamiste.

Crédit photo : Lucio Eastman [CC BY 2.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

3 Commentaires

  1. Lors des discussions du congrès, cette proposition a été balayée d’un seul revers de la bien-pensance!

    Et puis, qui sont/seraient « Les Belges « qui en sont capables puissent disposer d’une arme pour se défendre et protéger leur famille »?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

En Belgique, Coronavirus ou pas, les demandes d’asile augmentent

Le nombre de demandes d’asile est à nouveau en hausse en Belgique malgré la crise sanitaire. C’est ce qui ressort des derniers chiffres publiés...

Débat. Le retour du port d’arme en France

L'Arpac (Association pour le rétablissement du port d'arme citoyen) demande, comme son nom l'indique, le rétablissement du port d'arme, à plusieurs conditions : Être volontaire ...

Belgique. Où va le pays?

Où va le pays ? C'est la question que se posent des responsables du Vlaams Belang Bruxelles au sujet de l'avenir de la Belgique,...

Belgique. Les socialistes demandent l’interdiction d’un mouvement anti-immigration [Vidéo]

Des députés socialistes belges ont déposé une proposition de loi visant à interdire Schild & Vrienden, une organisation de jeunes nationalistes flamands opposés à...