Belgique. Face au terrorisme, des jeunes libéraux flamands veulent le port d’arme

A LA UNE

07/08/2017 – 08h40 Bruxelles (Breizh-Info.com) – Les attentats islamistes ayant récemment ensanglantés l’Europe provoquent la remise en cause de règles que beaucoup croyaient inamovibles. Ainsi, en Belgique, les jeunes libéraux flamands du parti centriste Open Vld ont décidé de se pencher sur une question polémique d’actualité : le port d’arme.

Une conséquence du terrorisme islamique ?

Les jeunes militants de l’Open Vld se réunissent en congrès du 4 au 6 août. L’occasion d’étudier diverses propositions. Parmi ces propositions proposées au débat: celle de l’établissement d’un port d’arme pour que les citoyens belges se défendent eux-mêmes face à la montée de l’insécurité et du terrorisme.

L’auteur de cette proposition la défend ainsi : « Le gouvernement parvient de moins en moins à protéger les citoyens. Le monopole de la violence n’est plus uniquement entre les mains des services d’ordre et de l’armée. Des organisations criminelles et des terroristes parviennent toujours plus facilement à se procurer des armes sans que les citoyens puissent se défendre. »

Le jeune membre du parti centriste et libéral suggère que les Belges « qui en sont capables puissent disposer d’une arme pour se défendre et protéger leur famille ». Pour lui, le droit à porter librement une arme est une « partie essentielle de la liberté individuelle » et la marque d’une « société sûre ».

Soutien net sur Facebook

Cette proposition a été symboliquement mise en ligne sur la page Facebook des jeunes de l’Open Vld le 2 août dernier. Avec 1 300 commentaires et près de 8 000 réactions, le débat est très animé.

Op ons congres laten we graag alle meningen aan bod komen. Dit is een stelling ingediend door een lid van ons: Akkoord…

Posted by Jong VLD on 2017 m. rugpjūčio 2 d., trečiadienis

Ce vote, effectué par choix d’émoticônes, place largement en tête l’idée d’autorisation élargie de port d’arme (4 000 votes favorables contre 3 000 défavorables).

Une initiative à suivre de très près tant elle démontre que les peuples occidentaux font de moins en moins confiance à l’Etat pour les protéger de l’insécurité et de la menace islamiste.

Crédit photo : Lucio Eastman [CC BY 2.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Johanna Rolland de retour au bercail ?

Presse Océan a consacré ce samedi deux pages entières à Johanna Rolland, dont une consacrée à un entretien étroitement...

Quimper : un collectif « trans », des fesses et des réunions non-mixtes

Une affaire a secoué dernièrement le micro-microcosme transexuel de la ville de Quimper : fin 2021, un homme «...

3 Commentaires

  1. Lors des discussions du congrès, cette proposition a été balayée d’un seul revers de la bien-pensance!

    Et puis, qui sont/seraient « Les Belges « qui en sont capables puissent disposer d’une arme pour se défendre et protéger leur famille »?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés