Interceltique. Bronca et bagarre au Triomphe des sonneurs

Triomphe des Sonneurs Festival interceltique Lorient

07/08/2017 – 12h30 Lorient (Breizh-Info.com) – Le Triomphe des sonneurs était une animation particulièrement attendue par les spectateurs de cette édition 2017 du Festival interceltique de Lorient. Mais la soirée s’est terminée en eau de boudin avec un changement de lieu d’arrivée pour raison de sécurité et même… une bagarre entre bandes de jeunes de quartiers !

Une bronca du public

Si le départ du Triomphe des Sonneurs a bien eu lieu rue Jean Le Coutaller, l’arrivée prévue sur l’Esplanade du Théâtre de Lorient a, elle, dû être modifiée. Raisons invoquées par les organisateurs auprès des festivaliers ? La sécurité. Une préoccupation récurrente des organisateurs face à la menace que fait peser le terrorisme islamique sur tous les grands événements en France et en Bretagne.

Résultat, des milliers de personnes attendaient sur l’Esplanade du Théâtre, voisine de quelques dizaines de mètres de la Place de l’Hôtel de Ville, plus petite. Le public était donc un peu perdu mais les sonneurs aussi ! Avec ce changement de programme, les sonneurs ne savaient visiblement pas où se placer.
Et les organisateurs présents au Triomphe des sonneurs ont dû eux aussi avoir l’impression de ne plus savoir où se mettre lorsqu’ils ont entendu la bronca des milliers de personnes sur l’Esplanade du Théâtre au moment de l’annonce de changement de lieu d’arrivée…

Un couac de taille.

Bagarre entre jeunes de quartier après le Triomphe des sonneurs

Cerise sur le gâteau, un affrontement violent entre une dizaine de jeunes Africains et une dizaine de jeunes Maghrébins a eu lieu place de l’Hôtel de Ville au moment de la dispersion, entre 19h30 et 20h. Selon un agent de sécurité sur place, il semblerait qu’il s’agisse de jeunes « issus de quartiers sensibles ».

La police est intervenue au milieu d’une place où régnait une certaine forme de chaos, les spectateurs et les sonneurs s’étant dispersés précipitamment.

Les motifs de la bagarre n’ont pas encore été éclaircies. Mais il est à peu près certain que ces individus ne se sont pas disputés pour savoir quel participant à la marche était le meilleur sonneur…

Crédit photo : Breizh-Info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

3 réponses

  1. « une dizaine de jeunes Africains et une dizaine de jeunes Maghrébins » C’est quoi ce délire? Le Maghreb n’est plus en Afrique maintenant? On n’arrète pas le progrès!

  2. C’est vrai, la langue Française est d’un richesse incroyable. On peut dire aux Français cassez-vous, dégagez, fichez le camp, barrez-vous, débarassez le plancher… Il n’y a que l’embarras du choix!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !