Le voyage de Mortimer, de Tomàs Turner : roman de chaleur roborative

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Si je voulais démolir ce livre, je parlerai de « récit initiatique », d’ « échanges et de partage » pour mieux « vivre ensemble ».

Mais ce texte est superbe, d’une fort belle écriture, toujours dans le ton. C’est grave et drôle à la fois.

Tout se passe dans la tête et dans les pas de Mortimer Linskey, Américain de souche irlandaise qui vit à Denver (Colorado). Ingénieur dans une « start up » californienne, il a fait un « burn out » qui lui a valu neuf mois de thérapie psycho-émotionnelle. Pour conclure, son « psy »lui assigne d’entrer dans une librairie et, au terme d’un calcul savant, de tirer un livre des rayons et d’exécuter le titre du livre. Ce sera : « Journey through France ».

Informaticien de haut vol, Mortimer est aussi un homme sans qualité qui ne sait rien du vaste monde, de son être profond, de ses racines. Parti pour la France, il va l’arpenter en compagnie d’un chef indien (Cheyenne, Shoshone ? ) qui sera son ange gardien. Running Black Cloud, tué à Sand Creek, le met en garde :

« L’homme blanc ne peut pas attendre. Il est pressé de savoir, mais il ne cherche pas à comprendre. »

Mortimer découvre une « Doulce France » qui a bien changé. A Paris et ses banlieues, un conglomérat multicolore gavé de burgers. De Versailles à Lorient en passant par le Val de Loire, l’Ardèche, l’Auvergne, la Vendée et la Bretagne, il en prend plein la gueule. Sa peau la plus superficielle disparaît, il n’est plus un produit marchand, mondialisé mais un homme qui se ressource. Avant de mourir pour renaître, il verra Mirabilia, Morgane et Mélusine, les triplées monozygotes de Vouvant (Vendée). Femmes ou sirènes ?

Un temps devenu l’Ankou, Mortimer fait passer de vie  à trépas un policier qui ne comprend rien à un Américain passant de la Vierge d’Orcival aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes.

A Nantes, place Viarme, au pied de la croix votive de Charette, fusillé là, le 29 mars 1796, Mortimer dialogue avec Running Black Cloud : le même soleil noir des vaincus !

Nos vies sont cycliques et pour sortir du cercle, il faut se mettre au centre lui dit l’Indien. Ainsi « recentré », Mortimer gagne l’Irlande pour retrouver ses dieux. Oui, vraiment, superbe !

 Jean Heurtin  

Le voyage de Mortimer, Tomàs Turner, Balland Ed., 340p, 19 euros

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

Articles liés

Combien de temps les Français consacrent-ils à la lecture chaque semaine ?

Pour beaucoup, la lecture a été un refuge cette année, et près de 23% des Français s’y sont mis. Suite aux confinements successifs et...

Les loups-garous d’Argentine, Biotope, Week-ends à l’Ouest, Histoire secrète de la droite française, Chroniques d’un peuple oublié : la sélection littéraire hebdo

Les loups-garous d'Argentine, Biotope, Week-ends à l'Ouest, Histoire secrète de la droite française, Les fossoyeurs de la République : voici la sélection littéraire hebdo Les...

La Youtubeuse Jeannot se livre à la découverte de Bécherel, la cité du livre

Dans une vidéo publiée fin novembre, la Youtubeuse Jeannot se livre part à la découverte de Bécherel, la cité du livre. Nous vous laissons...

Stanislas Berton : « Le plus grand mal qui ronge notre société est celui de l’individualisme »

Stanislas Berton anime un blog de réflexions depuis plusieurs années déjà, et vient de sortir un livre intitulé « L'homme et la cité »...