29 radars dégradés dans le Morbihan depuis janvier

ayrault_radars
Image d'illustration

11/09/2017 – 06h30 Vannes (Breizh-Info.com) – En Bretagne, il n’y a pas que les portiques écotaxes qui ont la vie dure ! Depuis janvier, 29 radars fixes ont ainsi été dégradés dans le Morbihan. Par un tag ou une projection de peinture empêchant l’objectif de fonctionner ou bien par l’incendie du radar, c’est un phénomène qui préoccupe les autorités qui voient d’un mauvais œil le nombre de radars dégradés augmenter d’année en année.

En 2014, le département du Morbihan ne comptait que 20 radars endommagés, en 2015 : 17, en 2016 : 21.

En 9 mois seulement, le record départemental est donc explosé.

Les Bretons semblent toujours particulièrement rétifs à ce que l’Etat français contrôle les routes bretonnes.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • JeanPhi85

    « Les Bretons semblent toujours particulièrement rétifs à ce que l’Etat français contrôle les routes bretonnes. » Mais quel propos malheureux ! Comment pouvez-vous dire quelque chose d’aussi aberrant ? Les Bretons ont, eux au moins, le courage de lutter ouvertement contre un racket de l’Etat, ce n’est pas pareil.

    Vous SAVEZ que les radars sont des pompes à fric et que, non seulement ils ne sauvent pas des vies, mais ils tuent des Bretons en les forçant à rouler à des vitesses auxquelles ils ne sont plus attentifs (« 1ère cause de mortalité sur les routes selon la Sécurité Routière : la somnolence » !).

    Je tiens à votre disposition si vous le souhaitez la courbe des tués sur les routes depuis 1971, qui montre des pics chaque fois qu’il y a répression policière : !https://uploads.disquscdn.com/images/382e8fb1dec3d74b7d91e5c365c0719c9c2b1dea223fe29826d0dcd08928b9e0.jpg

    • Frog in Uniform

      Tout à fait exact. A cela il faut ajouter généralisation des freins à disque, des longerons déformables, des appuie-tête, des colonnes de direction cassables et déportées, des pare brise feuilletés, des pneus à carcasse radiale, amélioration du réseau routier avec élargissement des voies, abattage de milliers de platanes, suppression de milliers de « points noirs », contournement d’agglomérations etc.. et n’oublions pas à quel point TOUS les poids lourds et TOUS les 2 roues sont devenus plus sûrs par rapport aux Berliet et Vélosolex des années 70. Toute la nation a fourni pendant plus de 40 ans un effort énorme pour faire baisser une mortalité qui était déjà inférieure à la mortalité actuelle en France pour « troubles mentaux et de comportement » *** et qui aujourd’hui est inférieure à la moitié du nombre actuel des suicides.*** Vous avez déjà entendu dire que la « délinquance suicidaire » était une « grande cause nationale »? Ou simplement entendu traiter le suicide comme autre chose qu’une fatalité?

      *** Voir premier tableau de https://www.insee.fr/fr/statistiques/1288353?sommaire=1288404

  • Hervé de GROMARD

    Ils ont des chapeaux ronds,
    Vive la Bretagne,
    Ils ont des chapeaux ronds,
    Vive les bretons.

  • Henri Lapoire

    Pour l’état : l’objectif essentiel des radars est de racketter les automobilistes, et très secondairement de … contrôler les routes bretonnes.

    • Frog in Uniform

      Et plus fort encore: vous savez pourquoi il y a de plus en plus de zones 30 kmh? Cela coincide avec la généralisation des immatriculations pour les voitures sans permis et les cyclomoteurs et permet de les verbaliser et de les racketter s’ils dépassent une vitesse qui leur est tout à fait accessible. Un jour les vélos auront une immatriculation et ces zones deviendront des zones 20 kmh…

  • Frog in Uniform

    29 radars dégradés? C’est inadmissible.

    Il devrait y en avoir beaucoup plus! D’autres pays donnent l’exemple depuis longtemps https://www.theguardian.com/uk/2003/sep/07/transport.ukcrime
    Vous n’êtes pas obligé de les détruire (le choix vous appartient) mais vous pouvez les rendre inopérantes avec de la laque pour cheveux sur les vitres (déplacement et intervention d’un technicien dans les 24 heures et manque à gagner pour la société privée collabo/racketteuse qui gère le parc des pompes à fric) ou tout simplement imiter les Motards en Colère qui taggent des « R » dans des triangles oranges sur la chaussée, 200m avant le radar signalé ainsi. Une amende pour peinture sur la chaussée (à supposer que vous vous faites pincer) est modique et infiniment inférieure à ce que vous risquez en incendiant une de ces saloperies.
    Alors à vos pochoirs et à vos bombes de peinture!

  • ALREN

    Les Bretons ayant conscience de leur identité considèrent que l’Etat français comme tout autre Etat étranger fusse t-il « Ami » comme on le dit si bien en Corse, n’a pas de légitimité à prélever de l’argent directement de la poche des Bretons.

    Bercy le fait allègrement bien évidemment par les impôts et taxes diverses. Le problème n’est pas de se soustraire à la solidarité dans un espace plus grand qui peut être l’Europe mais le problème est la façon dont l’argent prélevé revient aux contributeurs .

    C’est l’Etat français qui encaisse puis décide comment il sera dépensé et au bénéfice de qui sans la collectivité payante n’ait son mot à dire sur la répartition. C’est ce principe jacobin qui est contesté. Le problème se pose aussi sur la façon dont l’Europe elle même décide de dépenser l’argent du contribuable et surtout sur la part qui revient vers la collectivité contributrice.

    Avec ses radars l’Etat français pose des « troncs » sur le bord des routes et en confie la gestion à des sociétés amies organisées pour le racket comme il en fut question pour l’écotaxe. Il n’a que le résultat de sa politique.

  • cousini

    Pour une fois que les Bretons agissent en bon patriote ,ce sont ces radars racketteurs qui sont inadmissibles .

  • nadine

    BRAVO LES BRETONS………………..