Rennes. Un policier sur les délinquants mineurs non accompagnés : « Il faut les f… dehors ! »

mineurs_isoles

20/09/2017 – 06h30 Rennes (Breizh-Info.com) –  Depuis plusieurs années déjà, notre site s’est fait l’écho du coût de l’accueil des « mineurs isolés étrangers », mais également des violences et actes de délinquance, de plus en plus nombreux, perpétués par plusieurs centaines d’entre eux.

Des actes que les collectivités ne peuvent plus masquer, si bien que même la presse mainstream et subventionnée n’hésite pas, enfin, à évoquer un sujet de société fondamental pour les années à venir.

« La cote d’alerte en Bretagne » titre un quotidien régional concernant les « mineurs délinquants » (trop difficile sûrement de rajouter « étrangers » dans le titre). « Un groupe d’étudiants agressé par des enfants » titrait Le Parisien en évoquant une agression à Brest impliquant notamment un délinquant de 10 ans.

La police n’en peut plus de ces centaines de jeunes (plus de 600 en Bretagne historique), majoritairement issus d’Afrique du Nord, se revendiquant parfois Tunisiens, Libyens le lendemain, Algériens le surlendemain. Aussitôt arrêtés, aussitôt relâchés, car leur statut de mineurs les protège en raison des conventions signées par la France à ce sujet.

Ce qui fait bondir un policier d’Ille et Vilaine, qui exprime son ras le bol :

« Ces traités et ces mesures de protection des mineurs ont été prises à un autre siècle, à une toute autre époque. Ils ne sont plus à jour. Il faut prendre ces gamins qui n’ont rien à faire chez nous et les foutre dehors. Nous ne sommes pas des assistantes sociales pour toute la planète qui voudrait venir ici. Ces mesures de protection vis à vis de ces mineurs sont une injure à la démocratie française et aux citoyens français qui sont moins bien traités dans leur propre pays ».

Si des policiers sortent ainsi de leur réserve (même sous couvert d’anonymat), c’est bien parce qu’ils n’en peuvent plus de voir toujours les mêmes délinquants étrangers dans les rues : « certains nous narguent, car ils connaissent parfaitement le système. Et il y a encore des juges pour leur trouver toutes les excuses du monde alors qu’ils se moquent de nous ouvertement et de nos valeurs …».

Notre contact admet toutefois penser « qu’ils sont dans un réseau parfaitement organisé ». « Mais c’est très difficile de savoir exactement d’où cela vient : car tout est mélangé,  tout se recoupe, tout se différencie entre réseaux de passeurs, proxénétes, réseaux mafieux».

Et le rôle des associations de défense des immigrés, très actives pour défendre et exiger des droits pour ce public ? « Ce sont des grands naïfs pour certains, des militants fanatiques pour d’autres qui seraient prêts à tuer père et mère pour déstabiliser le système ».

Quoi qu’il en soit, le nouveau gouvernement ne semble pas prendre le chemin de la répression et de l’expulsion de ces mineurs non accompagnés, de plus en plus nombreux, violents et incontrôlables, qui écument les villes de France et de Bretagne. « Jusqu’au jour où une victime cessera de l’être et répliquera… y compris sur un gamin de 10 ans qui en parait 18…» poursuit notre contact, qui « appréhende ce moment ; si on ne protège plus la population, ce serait dramatique d’en arriver là. On a vu ce qui s’est passé à Saint-Martin ».

Des mesures ont été annoncées ce vendredi 15 septembre, conjointement par les ministres de la Justice et de la Santé.  Parmi elles ….le déblocage de 6,5 millions d’euros pour que les départements prennent en charge ces individus. De l’argent donc, et des solutions pour les imposer définitivement sur le sol français.

Mais qui donc finira par être jugé responsable si la situation, de moins en moins contrôlable et contrôlée en France concernant l’immigration, venait à déraper ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • Jean Jacques chollez

    La soupe n’est pas assez chaude…laissons le chaudron mijoter encore un peu…cela n’en sera que meilleur…mineur étranger…pfff !! En Afrique on est majeur â 16ans…et un mineur qui est délinquant se fait bastonner…et ca calme les plus téméraires

  • Charles Lorin

    Je comprends la grogne des policiers , cela dure depuis trop longtemps . A force de tirer sur l’élastique ..
    Des amis ex commissaires me disaient il y a une vingtaine d’années ( alors qu’ils aimaient leur métier ) en avoir ras le bol . A peine avaient ils appréhendé de jeunes délinquants qu’ ils devaient les relâcher .ils reprenaient souvent les mêmes et chaque fois même scénario.Maintenant ça devient de plus en plus violent et je crains que si les policiers ne peuvent faire leur métier dans les règles ,les citoyens risquent de se substituer à eux tout simplement en se procurant des armes au moins pour se défendre Trop de lenteur en ce qui concerne la justice .Tous les récidivistes devraient être renvoyés systématiquement dans leurs pays quel qu’ils soient mineurs compris.

    • Jilou

      Tous les étrangers devront bientot quitter la Bretagne, déliquants ou pas.

      • Charles Lorin

        Absolument d’accord ils ne connaissent pas les Bretons ,les vrais Bretons

      • Ysaure 95

        Chouette alors ! Et vous comptez vous y prendre comment ?

      • Richard Coeur

        Et voilà comment on fait basculer une conversation du rationnel (la France ne devrait pas tolérer la délinquance juvénile, ni en importer) au xénophobique…