Saint-Nolff (56). Inquiétude après le vol de plusieurs armes de poing par deux individus « à grande barbe »

A LA UNE

26/09/2017 – 19h45 Saint-Nolff (Breizh-Info.com) – Le 25 septembre, trois individus ont dérobé plusieurs armes de poing à un licencié du stand de tir de St-Nolff, une commune du Morbihan toute proche de Vannes. Ils sont activement recherchés par les forces de l’ordre.

La méthode utilisée par les trois individus interpelle : la victime sortait du stand de tir, lorsqu’une jeune femme typée se présente, lui faisant croire à une panne de véhicule (Un Mercedes Vito blanc immatriculé dans le 93). Il va l’aider. A ce moment là, deux individus d’environ 35/40 ans avec, selon la description faite par la victime, « de grandes barbes« , sortent de la voiture.

Ils lui intiment l’ordre de mettre dans un sac tout ce qui se trouve dans son coffre , c’est à dire deux revolvers et deux pistolets, classés en catégorie B. Ainsi qu’environ 200 munitions.

Les auteurs remontent ensuite à bord du véhicule et prennent la fuite. La victime a par ailleurs signalé que l’un des auteurs portait un canon scié, qu’il n’a pas utilisé.

Une plainte a été déposée, le signalement des individus a été donné. Ces personnes sont activement recherchées, car l’inquiétude est de mise concernant l’utilisation possible de ces armes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Les Hongrois d’aujourd’hui sont les dignes successeurs des héros de 1956

La fête nationale hongroise d'aujourd'hui occupe une place importante dans nos vies car elle est porteuse de tant de...

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

6 Commentaires

  1. J’adhère totalement à vos propos. Mais comment se fait-il que la presse subventionnée a apparemment passé sous silence ce vol qui n’est pas anodin?

    • Les presse-tituées tapinent quand on leur dit de le faire et on évite d’ameuter les coupables en leur laissant penser que c’est comme d’hab.. Là, on a juste mis au courant les tireurs licenciés, et les différentes forces de l’ordre, en y rajoutant les douaneux (on ne sait jamais, ils seront peut-enfin utiles un jour). Mais il est hélas évident qu’on se retrouve devant une affaire Kouachi ou Merah en puissance. La petite ordure de Momo avait récupéré l’essentiel de ses armes en cambriolant d’honnêtes tireurs, grâce à des indications données par une parente qui était femme de ménage chez des infidèles.

  2. Non, ils ont une liste des clubs de tir, il suffit de trainer aux alentours et attendre qu’il n’y ait presque plus personne et s’attaquer aux derniers membres lorsqu’ils partent du club.

  3. Je suis pour la peine de mort pour tous ceux qui veulent désarmer les honnêtes gens: Que les politiciens n’aient plus de gardes du corps armés ou non, que les Gendarmes qui ont trahi leur serment en désarmant les victimes d’Irma sur l’île de St Martin, les laissant seuls face aux pillards (qui s’étaient emparé de l’arsenal de ces imbéciles de douaneux) se retrouvent un jour désarmés en pleine émeute, que les juges, les presse-tituées et les journalopes anti-armes se fassent agresser régulièrement et que leurs demandes de port d’armes qu’ils adresseront à leur préfecture, leur soit refusée.

  4. Une petite remarque au rédacteur de l’article .On ne dit pas « 200 munitions » ,le terme munition n’est pas approprié et quantifiable comme cela dans cette forme syntaxique. Là, il eut été correcte d’ employer le mot cartouche . Je sais j’ergote, mais comme Breizh-Info est un de mes médias préférés ,j’apprécie quand il utilise les bonnes expressions. Laissons le « mal parler » aux pisse-copies de la presse subventionnée.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés