La Baule (44). Yes Breizh appelle à un rassemblement de solidarité avec la Catalogne

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

24/10/2017 – 16H00 La Baule (Breizh-info.com) – En Espagne Mariano Rajoy a décidé de déclencher l’article 155 de la Constitution pour reprendre le contrôle de la Catalogne. De son côté, le Parlement catalan se réunit jeudi 26 octobre sur fond de tensions et de défiance vis à vis du gouvernement central espagnol.

En Bretagne, la répression qui touche la Catalogne depuis le référendum en faveur de l’indépendance a particulièrement touché, notamment dans les milieux sympathisants de la cause bretonne. A cet effet, ce mercredi 25 octobre, Yes Breizh souhaite organiser un rassemblement de solidarité, symbolique, à La Baule devant la Villa Kermor Vad, un lieu symbolique.

En effet, la Villa Kermor Vad fut le dernier lieu de vie de Lluis Companys, président de la Généralité de Catalogne de 1934 à sa mort. Exilé en Bretagne -à la Baule (44)- après la guerre civile espagnole, il fut livré à la dictature militaire franquiste par la police secrète de l’Allemagne nazie, le 13 août 1940. Jugé et condamné par un tribunal militaire, il fut, après avoir été torturé, fusillé au château de Montjuic à Barcelone le 15 octobre 1940. Il ne voulut pas qu’on lui bande les yeux et mourut face au peloton d’exécution en criant « pour la Catalogne ! ».

« Nous, Bretonnes, Bretons et tous ceux qui défendent la démocratie, manifesterons donc notre soutien au peuple catalan le 25 octobre 2017 à 18 heures à la Baule-Escoublac devant la stèle dédiée à Lluís Companys. Le rassemblement se dirigera vers le front de mer -situé à quelques dizaines de mètres- sous les drapeaux catalans et bretons mêlés en signe de soutien aux Catalans.
Alors que l’heure est grave et que la situation rappelle en de nombreux points celle que vécu Lluís Companys en 1940, nous nous inquiétons pour le devenir des dirigeants catalans. Certains ont déjà été emprisonnés pour délit d’opinion. Nous ne tolérerons pas qu’à moins d’une heure trente de vol de la Bretagne, des hommes et des femmes puissent devenir des prisonniers politiques dans une Europe moderne.» expliquent les organisateurs.

Le rendez-vous est fixé à 18 heures, devant la Villa Kermor Vad, avenue de Ploermel.

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

14 Commentaires

  1. « Nous ne tolérerons pas qu’à moins d’une heure trente de vol de la Bretagne, des hommes et des femmes puissent devenir des prisonniers politiques dans une Europe moderne. »

    Je ne crois pas que la France soit bien nette à cet égard . L’intolérable existe aussi chez nous! Très bonne initiative au demeurant.

  2. Si le peuple catalan (qui n’a pas l’air d’exister pour vous) est majoritairement contre une république catalane, pourquoi Madrid a-t-elle interdit le referendum, même avec des observateurs internationaux?
    Le contexte n’est plus vraiment le même qu’en 1936.
    Vous ignorez que la Bretagne n’a toujours pas de statut autonome ? que le breton n’est toujours pas langue officielle ?

    • Les langues régionales sont reconnues par l’UE. Vous avez des écoles Diwan. On ne punit plus vos enfants pour les obliger à parler français. La culture bretonne est reconnue et aimée partout. Qu’est-ce que vous voulez de plus ?
      Vous êtes prêts à dire adieu aux subventions d’État pour vos infrastructures, au RSA, à la sécu,… ? Tant mieux, ça fera un peu moins d’impôts pour les Français.
      On n’est plus en 36, mais les leçons de l’Histoire, il ne faut jamais les perdre de vue.
      Ça va assez mal comme ça. Inutile d’en rajouter.

      • La langue bretonne n’est pas reconnue par l’UE, seules les langues reconnues par les états membres le sont, et comme la France ne reconnait pas l’existence du breton, le breton n’est pas reconnu par l’UE, et ne peut donc bénéficier de la manne de subventions dont bénéficient toutes les langues reconnues par l’UE. Pour ce qui est des impots, l’Etat français reverse aux Bretons bien moins qu’il ne leur prend, c’est l’Etat français le subventionné, pas les Bretons. Lorsque la Bretagne sera indépendante, elle sera mécaniquement plus riche et la France plus pauvre, c’est ainsi. La France devra en outre rembourser la totalité du trop perçu, avec les interrêts.

      • Et la charte des langues régionales ? C’est pour les chiens ?
        La Bretagne riche ? De quoi ? De pétrole ? De chouchen ? De galettes au beurre ? Ah oui ! Pardon. Riche du tourisme… à condition qu’ils soient bien reçus mais qu’ils déguerpissent le plus vite possible pour laisser les Bretons « entre eux »… Pitoyable. Vous rêvez Monsieur.
        Et pour les impôts… tous logés à la même enseigne… volés, dépouillés. Excusez-moi mais, vos arguments ne tiennent pas..

      • La charte des langues régionales n’est pas ratifiée en France.
        Quant aux impôts, il ne faut pas être savant pour comprendre que l’essentiel des infrastructures privilégient à un point délirant Paris.
        Dans le plus grand pays d’Europe, Paris est une ville plus dense que Pékin ou New-Delhi. Quant à Levallois-Perret, n’en parlons pas.
        On ne voit ça qu’en France en comparaison à tous les autres pays européens. Pas un peu incongru cette situation ? Comment l’expliquer vous ?
        Il n’y a pas que la Bretagne qui est spoliée mais l’essentiel du territoire hexagonal. Il se trouve que sur ce site, ce sont d’abord les Bretons qui réagissent.
        Quant à la Bretagne, elle est riche d’agriculture, de pêche, d’agro-alimentaire, de chantiers navals, d’une position océanique privilégiée, des meilleurs résultats scolaires de France, d’un secteur de services dynamique, de milliardaires comme Bolloré, Pinault, Leclerc, Rocher, d’un patriotisme, d’une culture variée etc. etc.
        Ah, et oui, de tourisme.
        La Bretagne indépendante ? Ou la Corse ? Ou l’Alsace ? Ou le pays catalan réuni à ses frères ibériques ? Idem pour le Pays Basque ?
        Haha ! Mais OUI, ÉVIDEMMENT, SANS L’OMBRE D’UN DOUTE, ces pays s’en sortirait mieux hors de France.
        Qu’est-ce que la France a de plus ?
        La bombe atomique et c’est tout. Car en dehors de ça, l’armée s’effondre comme le reste. La défense de la France, c’est l’OTAN. Donc, l’un dans l’autre…

    • P.S. : Si Madrid a voulu interdire le référendum c’est parce qu’il n’était pas organisé dans la légalité. Il y a eu la veille une réunion avec les parties en présence et des accords ont été passés. La police catalane avait promis qu’elle veillerait au bon ordre. et qu’a-t’elle fait ? Elle a mis en place des nasses pour coincer la Guardia Civil qui a été obligée de balancer des gaz pour se dégager parce qu’elle était attaquée. C’est pourquoi le chef de la police a été mis en garde à vue et que deux leaders indépendantistes sont en prison… pour violences en bandes organisées. Une dernière chose. C’est la télévision catalane qui a fourni les images des soi-disant violences. Elle y a mis des images d’archives qui n’avaient rien à y voir.
      Vous êtes mûr pour l’esclavage. Vos ne regardez que ce que l’on veut vous faire voir.
      Et sachez que le peuple catalan, qu’il soit espagnol ou français existe bien pour moi, comme tout peuple de nos anciennes provinces d’Ancien Régime et leurs cultures, avant que les psychopathes révolutionnaires de 1789 fassent tout pour les éradiquer. Vous êtes républicain ? Certainement. Pas moi. C’est pourquoi je respecte tout le monde et que je sais de quoi je parle. Je ne me laisse pas manipuler si facilement.

  3. Curieux peuple Catalan, qui apprend à ses enfants la détestation de l’Espagne, du Castillan, mais accueille à bras ouverts les migrants et l’islam qui vont, eux, profondément transformer l’avenir de ces mêmes enfants ! La bêtise à l’état pur !

    • Donc, selon votre logique, la France, qui accueille bien plus de migrants par habitants que la Catalogne, et qui apprend à ses enfants la détestation de la Bretagne authentique, devrait renoncer à sa souveraineté. On est d’accord. Et vive la Bretagne libre, sans tous ces étrangers que nous impose la France.

      • Attention ! Danger de paranoïa aigu !
        « … la France… qui apprend à ses enfants la détestation de la Bretagne authentique »… :

        Les associations de Bretons de Paris, se réunissent dans des caves… de peur de la persécution…
        Les crêperies craignent des attentats à la bombe (de la part des méchants Français), des fermetures arbitraires…
        Dans toutes les écoles de France, les petits bretons rasent les murs, on y dit que ces affreux sont un danger…
        Le gouvernement étudie la possibilité de marquer au front tous les Bretons…
        On va interdire la diffusion des disques de Nolwenn, d’Alan Stivell, de Gilles Servat, de Tri Yann, de Dan Ar Braz …
        On va passer au peloton d’exécution toutes les fanfares militaires de la marine…
        Interdire les Bagad… trop subversifs…

        On nage en plein délire ! Soignez vous !

        Plus je lis certains commentaires de ce site, plus je pense que la Bretagne est entrain de devenir un grand asile d’aliénés à ciel ouvert ! Aïe ! Mes ancêtres !… et les vôtres ! Ils doivent se retourner dans leurs tombes ! Pauvres Bretons qui ne demandent rien… comment peuvent-ils vivre sereinement, entourés de toute part d’une bande d’excités ?

      • La Bretagne est la région préférée des Français !
        Combien de Parisiens d’origine Bretonne, d’après-vous ?
        Détester la France comme les indépendantistes Catalans détestent l’Espagne, vous mènera où, exactement ?
        Mes grands-parents ont quitté la Bretagne et sont venu à Paris parce que la population crevait de faim en terre Bretonne !
        Le danger majeur, c’est l’islamisation du pays, pas les Français ! Voyez certains quartiers de Brest, Saint-Brieuc, Quimper, Lorient, Rennes et Nantes, il est là le danger.
        Les Bretons devraient écouter ceux des leurs qui ont vécu le remplacement de civilisation dans les banlieues, mais il faut malheureusement avoir marché dans la crotte pour en sentir l’odeur !

      • Pourquoi vos grands-parents crevaient la dalle ?
        À cause de Paris.
        Pourquoi la France s’islamise ?
        À cause de Paris.
        Le jour où les Parisiens comprendront que le salut ne peux passer que par les terroirs, et en priorité ceux à l’identité la plus marquée, une reconstruction est possible.
        Que les Parisiens qui quittent Paris commencent par faire allégeance aux pays où ils s’installent. Sans ça, point de salut.
        Parce qu’il n’y a pas qu’à écouter ceux qui ont marché dans la crotte. L’immense majorité pue la merde. Et ce n’est que leur faute, pas celle des Bretons, Alsaciens, Corses etc.
        Vous quittez Paris ? Assumez que c’est parce que les pays bretons ou autres lui sont supérieurs et qu’ils faillent renier Paris. Sinon, ne vous étonnez pas d’être considérée comme une perdante lâche parasite imbécile et arrogante. Ce que sont, je le répète, l’immense majorité des Parisiens émigrés.

  4. L’éternel chantage aux subventions/allocations ………. C’est pitoyable Monsieur TITE, c’est pitoyable.
    Je suis né en 1961. Il nous était interdit de parler breton et même d’évoquer simplement l’histoire particulière de la Bretagne.
    Il te faut rentrer en France, Môssieu …………….. lol

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

La Travessa : Jordi Turull a-dreuz Katalonia

Kraouiet eo bet e-pad tri bloaz er toulloù-bac'h spagnol ha soutenet eo bet gant milionoù a gatalaniz : Jordi Turull a zalc'h e vanniel avat :...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

La Baule : des fêtes nocturnes sur la plage virent à l’émeute, des tirs de mortiers

Ce 9 et 10 juillet, des fêtes nocturnes sur la plage de La Baule sont devenues le théâtre d'émeutes au cours desquelles un CRS...