16/11/2017 – 14h00 Nantes (Breizh-info.com) – La police avait pris l’habitude de faire des opérations importantes de contrôle d’identité place du Commerce, devenue au fil des années avec ses abords immédiats le centre d’une zone de non-droit où le commerce de produits stupéfiants bat son plein une grande partie de la journée. Des clandestins avaient été interpellés à plusieurs reprises lors de ces opérations. Une nouvelle a eu lieu ce mardi après-midi, avec quelques innovations.

Contrairement aux habitudes, plusieurs commerces – notamment une épicerie et des établissements de restauration rapide – ont été investis par les policiers, accompagnés d’agents des Douanes, des impôts, de l’URSSAF, de la police aux frontières, de la BAC, de la BSTC et des CRS, plus de 150 agents en tout. Ces derniers ont bloqué la place du Commerce, le square Daviais et l’allée Duguay-Trouin et procédé à des contrôles systématiques ainsi que des fouilles corporelles et de sacs. Plusieurs personnes ont été interpellées et de la drogue saisie ; parmi les interpellés, certains sont en situation irrégulière.

En parallèle, des surveillances ont permis d’interpeller sept personnes d’origine extra-européenne (dont un mineur qui n’est âgé que de 15 ans) dans les quartiers nord de Nantes ces 13 et 14 novembre ; elles sont suspectées d’avoir été impliquées dans l’approvisionnement de l’un des réseaux de vente de drogue qui opère place du Commerce. L’opération de ce mardi après-midi ciblait principalement des dealers habituels sur la place ainsi que leurs points de chute aux abords ; cependant le trafic avait repris – certes, avec une intensité moindre – dès 19h du soir à l’ouest de la place.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.