Jeudi 9 novembre, Maël de Calan était « gaulliste »

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

21/11/2017 – 07h35 Paris (Breizh-info.com) – Qui connaît Nathalie Sarrabezolles (PS), présidente du conseil départemental du Finistère ? Pas grand monde. Alors que le conseiller départemental de Saint-Pol-de-Léon, Maël de Calan (LR), a droit aux honneurs des médias nationaux. Candidat à la présidence de son parti, les Républicains, les 10 et 17 décembre, il est en train de se fabriquer une petite notoriété qui en fera une étoile montante de la droite. Incarnant le courant juppéiste (droite molle), il sait qu’il sera lessivé en décembre mais qu’importe ! Le vainqueur – sans aucun doute Laurent Wauquiez – sera contraint de lui accorder une place dans les instances dirigeantes du parti. Et c’est là l’essentiel pour quelqu’un qui possède une solide ambition.

Homme de droite qui se découvre gaulliste lorsque cela l’arrange, Maël de Calan défend un programme 100% libéral. Un exemple, à propos de l’ISF : «La droite doit assumer sa suppression totale, qui n’est pas un cadeau aux riches mais un outil au service de la croissance et de l’emploi. » (Les Échos, jeudi 2 novembre 2017).

Comme la plupart des dirigeants du RPR hier et des Républicains aujourd’hui, M. de Calan est un gaulliste d’opérette. Il ne se mouille pas en répondant que « De Gaulle, c’est une certaine idée de la France ». Son absence de culture « gaulliste » apparaît lorsqu’il se félicite hâtivement : « C’est très bien si le message gaulliste continue d’irriguer la droite » (Le Monde, 11-12-13 novembre 2017). Alors que De Gaulle ne se référait jamais aux concepts de droite ou de gauche et défendait le principe du rassemblement. Le Général en apporta une nouvelle fois la preuve lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 1965 : « La France, c’est tout cela à la fois, c’est tous les Français. Ce n’est pas la gauche, la France. Ce n’est pas la droite, la France ! » (Entretien radiodiffusé et télévisé avec Michel Droit, 15 décembre 1965).

De Gaulle détestait tout particulièrement la droite d’affaires et atlantiste ; cette dernière lui rendit la politesse en organisant sa défaite lors du référendum sur la régionalisation (27 avril 1969).

B.M.

Crédit photo : Juergen Kappenberg, Pirmasens, Germany/Wikimedia (cc)
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

2 Commentaires

  1. Quand on a été capable de se faire battre par l’inénarrable Sandrine Le Feur……….on en tire des conclusions et on se retire définitivement de la politique !!!!!!!!!!!!

  2. Effarant que vous osiez dire qu’être libéral c’est la Droite Molle.

    Quel mélange des genres.

    Les Juppéistes sont tout sauf libéraux.

    Quand à l’ISF, impôt marxiste que vous aimez tant apparemment, il tue vraiment l’emploi et fait partir la richesse productive à l’étranger.

    Effarant comme les idées marxistes sont présentes chez des journalistes soi-disant de Droite…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

D-Day : Churchill plus populaire que de Gaulle sur le web

A l'occasion du 77e anniversaire du Débarquement le 6 juin, quelles sont les grandes figures de l'Histoire, vainqueurs de la 2e guerre mondiale les...

Le Morlaisien Maxime Weygand, un résistant plus efficace que De Gaulle ?

C’est à Morlaix qu’est enterré le Général Weygand, le plus grand loser de toute l’histoire militaire française. C’est du moins l’avis du Général de Gaulle...

La république des cabinets de conseils s’épanouit en Bretagne aussi

Un temps, Maël de Calan s’était vu en grand homme de la droite bretonne, à la fois théoricien visionnaire et organisateur d’une future victoire...

Blain (44). Le pâtissier rend hommage au Général de Gaulle dans ses galettes des Rois

Chaque année, Olivier Sécher, pâtissier à Blain, au nord de Nantes, vend 2 000 galettes des Rois. La raison de ce succès tient autant...