Nantes : incivilités et marginaux rue du Calvaire exaspèrent les riverains

A LA UNE

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

Elections régionales 2021. Les résultats en Bretagne et Pays de la Loire

Retrouvez tous les résultats du premier tour des élections régionales et départementales ce dimanche 20 juin 2021 en Bretagne...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà,...

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...
30/11/2017 – 17h50 Nantes (Breizh-info.com) – Devant le Monoprix de la rue du Calvaire a lieu chaque soir un rassemblement de marginaux bourrés. Ils profitent du flux de clients pour demander des sous, d’une façon de plus en plus insistante à mesure que la soirée avance et qu’ils éclusent des bières fortes. Pour faire leurs besoins, ils ne vont pas loin : dans la rue Paré à côté, voire dans la Cour Sainte-Marie. Une situation qui exaspère nombre de riverains.

Ce 28 novembre encore, l’un d’eux, qui sort de son immeuble, manque de peu de se faire arroser par un marginal ivre. Alors qu’il l’engueule, celui-ci menace de le tabasser ; il faut qu’un autre riverain intervienne pour qu’il batte en retraite, agonisant d’insultes les riverains énervés. « Les marginaux qui pissent, qui dégradent, qui trâinent et insultent, ça arrive trop souvent », remarque Michel , qui vit à quelques mètres du Monoprix ; « et quand on fait appel à la police, elle ne vient jamais. Peut-être pour éviter de supporter l’odeur et leur alcoolisation, qu’on subit tous les soirs ».

Rue Guépin, ce sont les mégots qui exaspèrent ce commerçant : « les marginaux, ça va encore. Quand ils font le bordel, je suis déjà fermé. Mais les mégots et les chiens, y en a marre ! les gens se permettent vraiment n’importe quoi, il n’y a plus aucun respect ». Léa vient « souvent faire ses courses au Monoprix le soir, c’est vrai que c’est insécurisant . Pourtant la police passe de temps à autre mais ils regardent ailleurs. On se croirait à Bouffay où c’est aussi la cour des miracles devant Decré ». Et dans la mesure où lesdits marginaux sont alcoolisés quand ils sèment la zone, la vidéo-surveillance qui arrivera l’automne prochain ne les dissuadera pas, pas plus qu’elle n’est efficace à Rennes.

Louis Moulin

Photo : DWikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Face aux rodéos urbains, la mairie socialiste de Vaulx-en-Velin propose… une activité motocross aux « jeunes » [Vidéo]

La municipalité socialiste de Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, a décidé de proposer une activité « motocross »,...

« Violences policières ». 25 morts en 2020 dont au moins 10 d’origine musulmane

Ils s'appelaient Romain, Toufik ou Olivio. Ils étaient fêtards, camionneurs, cambrioleurs ou terroristes. Tous étaient de sexe masculin, relativement...

2 Commentaires

  1. Je vous rappelle que la mendicité surtout ACTIVE est un délit pénal. Faites-la constater par un agent ! Et porter plainte. Sinon rappelez à ces mal élevés que la France est un Pays civilisé ! Et pas un Pays de sauvages ! Si tel est leur état, ils doivent être foutus dehors à coups de pieds au cul !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Nantes. La Nuit bretonne revient le 24 juillet avec Talec-Noguet Quartet et Denez Prigent.

La Nuit bretonne revient en 2021 à Nantes. Elle se déroulera le 24 juillet et l'ouverture de la billetterie a lieu aujourd'hui, mardi 15...

Nantes : 26ème fusillade de l’année, une balle perdue dans une cuisine

Après un peu plus de trois semaines de pause, c'est reparti – la 26e fusillade de l'année, pour des motifs assez nébuleux, a eu...

Nantes. 1400 € en liquide et un gilet pare-balles trouvés chez le dealer de la Bottière

Ce mercredi 9 juin, la BAC lors d’une opération anti-drogue constate du mouvement dans une cage d’escalier de la rue Alfred Nobel à la...

Rassemblement contre la Pass sanitaire, dimanche à Nantes

A l'initiative de la section de la Loire-Atlantique des Patriotes, le mouvement présidé par Florian Philippot, se tiendra, ce dimanche 13 juin, à partir...