Permis de conduire. Les candidats interrogés sur les premiers secours dès le 1er janvier 2018

A LA UNE

02/12/2017 – 07h00 Paris (Breizh-Info.com) –Les candidats au permis de conduire seront interrogés (et théoriquement formés) aux premiers secours dès le 1er janvier 2018.

Les services de l’Etat n’étant en effet pas capables – comme le réclament certains professeurs depuis de longues années – d’inclure le secourisme dans le cursus scolaire de l’Education nationale – ils le confient à petites gouttes aux sociétés privées.Il y aura donc du nouveau pour les permis B et B1.

Selon l’arrêté du 06 octobre 2017, les établissements d’enseignement de la conduite devront former les candidats au permis de conduire aux premiers secours. Le texte, qui prendra effet au 1er janvier 2018, a pour objectif de permettre aux témoins d’un accident de la route de protéger la zone de l’accident, d’alerter les secours et de porter les gestes de premiers secours le cas échéant.

En réalité, les candidats devront répondre à une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours. Si le candidat apporte une réponse correcte, un point lui sera attribué. L’inspecteur du permis de conduire pourra par exemple demander au candidat comment et pourquoi protéger une zone de danger en cas d’accident routier, quels sont les numéros d’urgence à contacter, ou encore comment arrêter une hémorragie.

Découvrez la liste complète des questions disponibles ci-dessous

Questions 1ers Secours by Breizh Info on Scribd

En parallèle de la question sur les premiers secours, les candidats devront toujours répondre à une question sur la sécurité routière ainsi que procéder à la vérification d’un élément technique du véhicule.

L’arrêté ne précisant pas de changements supplémentaires, l’intégration de cette évaluation n’a pas d’impact sur la durée de l’examen (32 minutes) et le reste de l’épreuve reste inchangé.

Cette modification est saluée par l’association de consommateurs « 40 millions d’automobilistes » : 

« Après une réforme de l’épreuve du Code de la route aux débuts chaotiques, l’intégration de la formation aux notions élémentaires de premiers secours à l’examen pratique du permis de conduire est une bonne nouvelle pour l’association « 40 millions d’automobilistes » : aujourd’hui, alors qu’1 automobiliste sur 2 dit avoir déjà été confronté à un accident de la route, nombre de conducteurs sont toujours dans l’incapacité d’agir face à un accident de la circulation. Ce texte permettra d’enseigner aux générations futures les réflexes à adopter en cas d’accident, sans entraîner de coût supplémentaire dans la formation des élèves.

L’enseignement des gestes de premiers secours est une mesure qui avait été sollicitée par « 40 millions d’automobilistes » dans son livret Les bonnes idées des Français pour sauver des vies(p.50) : selon les estimations, cette mesure pourrait permettre d’épargner jusqu’à 350 vies chaque année. »

Attention toutefois : les écoles de conduite ne remplaceront pas La Croix Rouge, la Protection Civile et les associations ou ONG qui forment aux premiers secours les citoyens. Comme dit en préambule, l’Etat étant incapable de prendre à sa charge la formation des citoyens ne serait-ce qu’au PSC1, le premier niveau de secourisme, il semble aujourd’hui indispensable pour tout un chacun de prendre une journée de formation (coût moyen : 60 euros) pour passer ce diplôme et apprendre à agir et à secourir dans l’urgence.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

Articles liés