Guingamp. Edwy Plenel et Jean-Michel Le Boulanger en conférence le 11 décembre

A LA UNE

03/12/2017 – 07h50 Guingamp (Breizh-info.com) – Le fondateur de Médiapart, Edwy Plenel, sera en conférence à Guingamp (Côtes-d’Armor), le lundi 11 décembre, avec Jean-Michel Le Boulanger, auteur d’un « Manifeste pour une France de la diversité », que Plenel a préfacé. La conférence débat se déroulera au théâtre du Champ-au-Roy, à 20h30.

« Manifeste pour une France de la diversité », édité aux éditions Dialogue et qui ne rencontre pas un franc succès en librairie – d’où sa promotion médiatique – est présenté ainsi : « Face aux chaos du monde, deux solutions se présentent à nous : soit la crispation sécuritaire nourrie par la haine de l’Autre, soit un nouvel humanisme qui assume enfin nos identités plurielles et les ressources de la diversité… Un humanisme de la relation qui accepte l’Autre dans ses différences et qui construit des ponts entre les cultures. »

Jean Michel Le Boulanger, élu et réélu sur la liste de Jean-Yves le Drian aux élections régionales, est un homme de gauche désormais vice-président du conseil régional de Bretagne.

Son livre est particulièrement intéressant, car on y voit à quel point ce mythe du « vivre ensemble » et du mélange harmonieux et complémentaire des cultures est ancré au sein des forces de gauche (tout comme l’obsession républicaine…).

Ce « manifeste pour une France de la diversité », c’est un peu comme lorsqu’on lit un livre de Jacques Attali – le talent d’écrivain d’Attali en moins.  si on veut aller dans le bon sens, on sait qu’il faut prendre le chemin inverse de ce qui est décrit et/ou souhaité dans l’ouvrage.

On comprend dès lors qu’Edwy Plenel se soit précipité pour préfacer l’ouvrage.

On peut ainsi y lire : « Notre République, hélas centralisée, verticale et uniformisatrice, n’en est pas moins fondée sur une promesse d’égalité, sans distinction de naissance, de fortune ou d’éducation, d’origine, de croyance ou de sexe, que des républicains conservateurs n’ont cessé de contredire. Jean-Michel Le Boulanger est du camp de leurs adversaires, les républicains progressistes, ouverts au mouvement du monde et au déplacement des peuples, qui font du principe d’égalité le levier d’une conquête sans cesse inachevée et renouvelée de droits nouveaux. »

Mais aussi : « De Bretagne et du monde, Jean-Michel Le Boulanger invite la France à, enfin, emprunter ce chemin. Celui des humanités conscientes de leur lien au Tout-Monde et au Tout-Vivant, à l’Autre et à la Nature. Celui des identités plurielles qui, loin de s’opposer les unes aux autres, se complètent et s’enrichissent, se renforcent et s’entraident. Celui d’une espèce, la nôtre, qui commence tout juste à tirer les leçons de ses aveuglements d’omnipotence, des destructions qu’elles a commises et des violences auxquelles elle a cédé. Au bout de ce chemin, nulle certitude assurée mais la conscience de la fragilité de l’île-monde qui nous abrite dans l’archipel d’une galaxie. Et la conviction que c’est seulement en ayant souci, soin et respect de notre propre pluralité culturelle que nous saurons inventer les précautions qu’appelle, tout simplement, notre survie – sinon, notre salut.»

Jean-Michel Le Boulanger n’avait pas hésité à déclarer, quelques semaines seulement après les attentats de Charlie Hebdo : « Oui, le 11 janvier, nous étions Charlie, Français, Bretons, flics, juifs et musulmans. Mais il faut que ce rêve se prolonge et qu’un autre rêve devienne réalité.». Tout en expliquant vouloir « obtenir, un jour, une modification majeure de notre Constitution par l’ajout d’un mot, d’une seul mot dans son article 1, son socle : « La France est une République indivisible, multiculturelle, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. »

De la matière pour débattre donc, le 11 décembre prochain, à 20h30, au théâtre du Champ du Roy, à Guingamp.

Photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nouvelle Vague #5. Damien Tarel, Zemmour vs Mélenchon, Grand Remplacement… Revue d’actu

Ce mardi 21 septembre Damien Tarel, l'homme qui a giflé Emmanuel Macron, était dans Nouvelle Vague pour évoquer son...

Tyrannie sanitaire. Faute de soignants, l’hôpital de Mulhouse déclenche le plan blanc

Combien de personnes vont vivre des drames en raison des mesures tyranniques mises en place par les autorités, notamment...

9 Commentaires

  1. On comprend avec cette vision le déni du réel .Rien ne saurait les détourner de leur doctrine car c’est de cela qu’il s’agit .On taxe les religions d’obscurantisme mais ce mode de fonctionnement est le propre de l’homme et il s’exprime parfaitement par ce type de personnes L’histoire porte les stigmates des plus grands massacres opérés par des fanatiques qui sous couvert d’humanisme ont cautionné les exactions . J’ai l’impression de revivre la vision du boucher qu’était Robespierre car pour ces extrémistes il importe d’encadrer leur vision par la terreur . Aujourd’hui cette terreur existe par le biais d’un dictionnaire véritable bible de ces fous .Elle se traduit par des termes préformatés enclin a clore tout débat : Facho,islamophobe , raciste.Ils prétendent s’émouvoir des morts du terrorisme mais ces tartufes n’expriment pas le fond de leur pensée car c’est une composante acceptée par leur néo religion. Actuellement l’extrême droite est sou curatelle mais ces fous agissent en totale liberté ….

  2. Beeuurrrkkkk, je risque pas d’aller voir Plenel, ce gochau pro islamiste, qui participe à l’islamisation de la France.

  3. Ce journaliste gauchiste ressemble beaucoup à Staline dont il a la brosse sous le nez et le regard fourbe. Il se prend pour LE PHILOSOPHE des bobos gauchos …!

  4. Plenel: tout argument aussi fallacieux soit-il est bon pour cette canaille rouge sang stalinien. Et les absurdités les plus scélérates passées en trapèze volant à la défense de l’islam et de son voile islamique est son catéchisme « sa grand-mère bretonne ‘portait’ un foulard et ne serait jamais sortie en cheveux » dixit cet arnaqueur islamo-gauchiste qui voudrait faire oublier que mettre un foulard pour sortir n’est pas synonyme de soumission et ne met pas en danger de lapidation dans notre culture occidentale judéo-chrétienne.

    • Culture occidentale judeo chretienne ??? Libre a vous… Moi armoricain de souche et de Culture Celte, mon histoire n a pas commencee avec Jesus Christ, ni avec les romains, ni les Francs…

      • D’un certain point de vue, vous avez raison; ce n’est pas moi avec mon origine Galloise et Bretonne qui vous contredirai.
        Mais le sujet présent est autre.
        L’Occident dans son ensemble, et avec une richesse culturelle judéo-chrétienne indéniable ne doit pas reculer devant une politique religieuse coranique d’une grande violence destructrice archaïque envers toute Culture.
        Au nom de ma libre celtitude je ne m’autoriserai jamais à m’allier à ces barbares égorgeurs fascistes avérés qui ont trouvé dans une taqyia (culture du mensonge) et un totalitarisme communs un alter ego islamo-gauchiste. totalitaire.

  5. Comme c’est facile pour ces deux bobos-gauchos de nous gaver avec leurs grandes idées d’égalité, de fraternité, d’humanité, quand on connait leur mode de vie qui n’a rien de celui du français moyen! Qu’ils commencent à appliquer leurs grands principes aux français qui manquent de tout et qui survivent avec 600 euros par mois avant de faire profiter tous les étrangers, des largesses de « l’élite » française qui nous gouverne……..

  6. Bonne remarque : Plenel en Staline, en effet il fait tout pour lui ressembler, les même mimiques, le même sourire inquiétant.

    JM Boulanger est l’archétype de l’apparatchik qui veut rester élu. Sa maitrise technique de la langue française hypnotise l’électorat bien-pensant. Le contenu : un enfonceur de portes ouvertes; affligeant de platitude.

  7. Ba… si la droite bretonne était contre, elle participerait à cette conférence pour dire à Plenel d’aller faire son numéro ailleurs et à Boulanger qu’il ne lui est pas nécessaire de manger à tous les râteliers surtout à celui-là…

    Le problème c’est que la droite bretonne n’existe plus…. donc, Plenel est comme un poisson dans l’eau en Bretagne, avec son ami Boulanger… Il ne reste plus qu’à inviter son autre ami Tariq Ramadan pour nous expliquer comment « violer légalement une femme quand elle ne porte pas son voile »… pour mettre fin à plusieurs millénaires d’égalité homme femme en Bretagne/culture celtique… (C’est d’ailleurs le même discours que l’Imam de Brest, c’est dire vers quoi on va…)

    Une évolution plus enrichissante on s’en doute que l’intégration de la culture exogène des coco de Paimpol et des fraises à Daoulas à l’identité bretonne…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés