Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les projets lunaires de Donald Trump pour la conquête spatiale

Le président des États-Unis Donald Trump ne manque pas d’ambition pour la conquête spatiale. Il vient effectivement d’annoncer qu’il entend renvoyer des astronautes américains sur la Lune tout en n’excluant pas de programmer d’autres missions sur Mars.

Directive présidentielle

C’est donc lundi 11 décembre que la volonté de Donald Trump a été actée par une Conquêdirective présidentielle. Une première décision qui fait partie d’un programme plus vaste d’exploration spatiale.

Avec son sens habituel de la formule, le successeur de Barack Obama a résumé les choses ainsi, lors de sa déclaration à la Maison Blanche : « Cette fois, il ne s’agira pas seulement de planter notre drapeau et de laisser notre empreinte. Nous établirons une base pour une mission vers Mars et peut-être un jour au-delà ».

Alors que 45 ans plus tôt, jour pour jour, Apollo 17 se posait sur la Lune, Donald Trump a précisé ses intentions : « La directive que je signe aujourd’hui recentrera le programme spatial américain sur l’exploration et la découverte humaines ».

Une Amérique ambitieuse

Mais la décision de lundi n’est pas née de la seule volonté de Donald Trump. Selon l’un des porte-paroles de la Maison Blanche, Hogan Gidley, cette directive est venue après que le Conseil spatial national a envoyé des recommandations au président.

Hogan Gidley qui a par ailleurs déclaré que le programme spatial en question « modifiera la politique de notre nation en matière de vols spatiaux habités afin d’aider l’Amérique à devenir la force motrice de l’industrie spatiale, à acquérir de nouvelles connaissances du cosmos et à stimuler une technologie incroyable ».

Changement de cap

Pourquoi est-il question de recentrage dans le discours de Donald Trump ? Car celui-ci estime que la NASA a dévié de sa mission première ces dernières années, à savoir l’exploration spatiale. Il considère ainsi que l’organisme s’est trop concentré sur les problématiques de climat tout en délaissant son rôle initial. Une position qui n’est bien évidemment pas partagée par le camp démocrate américain et plus généralement par tous ceux alertant régulièrement sur le réchauffement climatique.

Cette critique de l’administration Trump est aussi destinée, en arrière-plan, à la politique menée en la matière par Barack Obama. Ce dernier, quant à lui, avait choisi de délaisser la Lune pour concentrer les efforts américains sur Mars. Mais Donald Trump entend mener la conquête spatiale sur tous les fronts.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Les projets lunaires de Donald Trump pour la conquête spatiale”

  1. Jean Jacques chollez dit :

    Les américains sont-ils allés sur la lune ? Beaucoup en doute…l’escroquerie n’est pas impossible….elle est probable…

    • Lol ! Même les Russes en pleine guerre froide avec les Américains n’ont jamais osé nier cette évidence. Et pourtant c’était leur intérêt ! Ils venaient d’être ridiculisés, eux, les premiers à avoir mis sur orbite un satellite.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sciences

Perseverance, une année sur Mars

Découvrir l'article

International, Sociétal

États-Unis. La défiance des Américains envers le gouvernement fédéral à un niveau record

Découvrir l'article

International

La stratégie de Biden a nui à l’Europe centrale

Découvrir l'article

Sciences

Mars, une planète en quête de vie

Découvrir l'article

International

Qui sont les politiciens américains les plus susceptibles de devenir le prochain président des USA, selon les bookmakers ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

A la découverte des Saints Bretons. Le 25 Mars c’est la Saint Gourloez

Découvrir l'article

Sciences

Thomas Pesquet : objectif Mars

Découvrir l'article

International

Les États-Unis au bord d’un conflit social et politique

Découvrir l'article

International

Pour Viktor Orban, Donald Trump est un “allié important” pour la paix en Ukraine

Découvrir l'article

International, Politique

États-Unis. Ron DeSantis va créer une police anti-fraude électorale en Floride

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍