Autriche. Le nouveau gouvernement, symbole d’une autre Europe.

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

18/12/2017 – 06h00 Vienne (Breizh-info.com) – L’ouverture des frontières par la chancelière allemande Angela Merkel en 2015 a provoqué une forte réaction en Autriche et y a conduit à l’avènement d’un nouveau gouvernement favorable à la mise en place d’une politique migratoire très restrictive.

Le samedi 16 décembre 2017, le futur chancelier d’Autriche Sebastien Kurz a présenté au sein d’un endroit hautement symbolique, le Kahlenberg à Vienne, son gouvernement qui doit prêter serment ce lundi 18 décembre. Cette colline était en 1683, lors du deuxième siège de Vienne, le lieu où les troupes venues libérer la cité avaient rompu l’encerclement. Les Habsbourg avaient, avec l’aide du Roi de Pologne Jean III Sobieski, brisé l’emprise ottomane sur la cité.

Après plus de dix années de gouvernement regroupant les sociaux-démocrates du SPÖ et les sociaux-chrétiens de l’ÖVP, la nouvelle coalition réunit l’ÖVP et le parti patriotique FPÖ. L’ÖVP, nouvelle version, a modifié profondément sa ligne politique en se rapprochant du discours tenu depuis des années par le FPÖ.

Les ministres

Si les sociaux-chrétiens, arrivés premier sous l’étiquette « Liste Sebastian Kurz – Le nouveau parti populaire »  avec 31,5 % lors des élections législatives du 15 octobre 2017, obtiennent le poste de chancelier, le FPÖ arrivé troisième, derrière les sociaux-démocrates, avec 26 % décroche pour son président Heinz-Christian Strache la fonction de vice-chancelier.

Au total, le gouvernement est composé de quatorze ministres (dont le chancelier et le vice-chancelier) et de deux secrétaires d’État : huit ministres pour l’ÖVP et six pour le FPÖ. Chacun des deux partis obtient un poste de secrétaire d’État.

L’ÖVP dispose de trois femmes parmi ses ministres et son secrétaire d’État est une femme alors que le FPÖ compte deux femmes parmi ses ministres.

Le secrétaire général du FPÖ Herbert Kickl devient ministre de l’Intérieur, Mario Kunasek  (FPÖ) ministre de la Défense, Beate Hartinger (FPÖ) ministre des Affaires sociales, Karin Kneissl (personnalité indépendante proposée par le FPÖ) ministre des Affaires étrangères, l’ancien candidat FPÖ à la présidence de la République Norbert Hofer ministre des Infrastructures et Hubert Fuchs (FPÖ) secrétaire d’État.

Programme

Sebastian Kurz et Heinz-Christian Strache ont indiqué lors d’une conférence de presse commune qu’il se reconnaissent dans l’Union Européenne, mais qu’ils exigent que celle-ci se limite à ses compétences centrales et laisse plus de place aux décisions des États nationaux. Bien que les deux partis désirent renforcer la démocratie directe, ils se sont mis d’accord, à l’instigation de l’ÖVP, sur le fait qu’il ne peut y avoir de consultation du peuple sur une éventuelle sortie de l’Autriche de l’Union Européenne. Plusieurs départements des Affaires étrangères qui s’occupent des relations avec l’Union Européenne sont transférés à la Chancellerie afin que le FPÖ n’en ait pas le contrôle.

Un des points importants du programme du nouveau gouvernement est la nouvelle gestion de la politique d’asile. Les demandeurs d’asile seront privés de nombreuses prestations sociales et les enfants seront scolarisés seulement s’ils ont les connaissances linguistiques suffisantes en allemand. Mais lorsque, dans certains domaines de l’économie, un manque de main d’œuvre qualifiée se fera sentir, la migration de ces travailleurs pourra être facilitée.

La sécurité est à l’ordre du jour. Les délits sexuels et liés à la violence seront punis plus fort et 2.100 policiers seront engagés au cours de la législature. Le combat contre l’islam politique doit également appartenir aux priorités du nouveau gouvernement.

Du point de vue des prestations sociales, elles seront réduites à maximum 1.500 euros par famille par mois, alors que d’un autre côté les familles bénéficieront d’une réduction de 1.500 euros d’allègement fiscal par enfant et par année.

L’interdiction des centrales nucléaires est maintenue. En 2030, l’ensemble de la consommation du pays doit être pourvue par des énergies renouvelables.

L’interdiction de fumer dans les restaurants devant entrer en vigueur en 2018 est, à la demande du FPÖ, supprimée.

Lionel Baland

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La préfecture, entre opposants au passe sanitaire et souvenir de Clemenceau

La préfecture de Nantes ressemble un peu aux deux faces de l'exercice du pouvoir, ou au dieu Janus. Face...

Résistance de la 25è heure : Quand Françoise Morvan fait des adeptes à LREM

Que cette guerre 39-45 est longue ! 76 ans après l'armistice et la capitulation de l'Allemagne nazie que personne ne...

2 Commentaires

  1. A savoir : tout ce qui n’est pas dans la moraline de l’officine de gauche et assimilés est qualifié d’extrême droite ( escroquerie intellectuelle depuis 1945 )
    L’officine, immigrationniste, oeuvre pour la déstabilisation des Cultures et l’éradication de l’Identité Européenne dans le chaos par l’immigration. La main-mise du brûlot Soros pour fragiliser les Etats est qualifié de philanthrope par la gauche_ , Il laboure pour des bouleversements violents dans divers secteurs, bancaire ( Angleterre, Asie…), ONG (comme en Ukraine, ou en Méditerranée… ), universitaire ( comme en Hongrie …).
    Les Gouvernements élus démocratiquement qui veulent circonscrire les déterminations malveillantes, mortifères de ce moteur totalitariste fait brailler les gauches au scandale liberticide de la vilaine extrême droite.
    Parlons en.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Euro 2021. Les résumés d’Ukraine-Autriche, Belgique-Finlande, Danemark-Russie, Pays-Bas-Macédoine du Nord

Euro 2021. Les résumés d'Ukraine-Autriche, Belgique-Finlande, Danemark-Russie, Pays-Bas-Macédoine du Nord Les Belges auront du pousser pour arracher cette victoire face aux Finlandais ! Les Scandinaves...

Covid-19 en Autriche. Un tribunal remet en cause les tests PCR

Nos confrères du Visegrad Post nous font part de la remise en cause des tests PCR par un tribunal autrichien, suite à une plainte...

Autriche. Sebastian Kurz annonce que l’islam politique va devenir un délit dans le pays

L'Autriche durcit le ton vis-à-vis des djihadistes. Le chancelier Sebastian Kurz a annoncé une série de mesures strictes pour mettre un terme au terrorisme...

Attaque islamiste à Vienne (Autriche). Ce que l’on sait

MAJ : Comme l’a souligné le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer (ÖVP) à l’APA, l’assaillant tué par la police, nommé Kujtim Fejzulai, était sans...