Nantes place Ladmirault

24/12/2017 – 06h00 Nantes (Breizh-info.com) – Nantes compte aujourd’hui deux épiceries corses – et bientôt trois puisqu’une autre va ouvrir en 2018 rue Saint-Léonard, près de l’Hôtel de Ville. L’une d’elles se trouve place Viarme, l’autre rue Racine au niveau de la place Ladmirault. Une bonne piste pour les derniers achats de Noël.

Baptisée Une ile à part, elle est ouverte depuis deux ans. Guy et Valérie tiennent les lieux où ils vendent de nombreux produits artisanaux produits par des Corses de leur famille ou de leurs amis. Chaleureuse et ouverte sur la rue et la place, la boutique a été aménagée par un menuisier de leurs amis, avec un grand sens du détail – par exemple les saucissons sont suspendus sur des tasseaux soutenus par une ferme qui reprend la forme de la Corse.

On peut y trouver évidemment de la vraie charcuterie corse faite avec des cochons corses, mais aussi des fromages – seulement quand c’est la saison. « C’est un projet qui a trente ans », nous explique Valérie, ancienne responsable de service client tandis que son mari était responsable de direction dans l’ameublement. « Nous nous sommes reconvertis pour nos cinquante ans, et puis parce que la Corse est vraiment une île à part, où les valeurs ont une grande importance. Notamment celles de la famille, de la terre et de la morale ».

« Nous nous sommes installés dans le quartier Graslin car c’est le triangle d’or qualitatif de Nantes ; puis le local nous a plu. Nous avons essayé de retransmettre à l’intérieur l’âme corse ». Mission réussie : musique corse, photos des artisans dont les produits sont vendus et devise au mur « laissez-vous encorsiquer ». La maison propose aussi des vins : « sans pesticides, vendangés à la main, avec une alchimie d’arômes comme le Patrimonio, bourré de notes du maquis ». Et le minimum syndical de sulfites, « 0,10 mg maximum, juste pour éviter le goût de bouchon ». La volonté est claire : « nous voulons être les ambassadeurs de nos amis artisans ». Et la boutique ne propose que des produits artisanaux ou fermiers d’exception.

On trouve aussi sur place des bières corses (3.95€), tout, sauf la Pietra, largement connue et disponible même en grande surface. Il y a notamment les bières de la micro-brasserie Lutina, sur la côte orientale, notamment l’étonnante Paglia d’Oru, au moût de raisin de muscat, l’Arrabiata, fermentée pendant trois mois ou encore la Verde, faite avec de la spiruline. Il y a aussi le fameux pastis de Casa Angeli (Bastia) qui a obtenu la médaille d’or du concours mondial de Bruxelles, en 2013. Sans oublier les confitures de Carole Sarossy (Borgo), reconnue meilleur confiseur de France en 2016, une bombe gastronomique dont les saveurs explosent en bouche. Pour 7.95€, c’est clairement l’atout d’un réveillon réussi.

Y aller : 1 place Paul Emile Ladmirault

09-83-95-05-20

Du lundi au vendredi de 10h à 19h30, vendredi et samedi de 10h à 20h.

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : Tony Maillard photographe
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine