Pour l’investisseur Warren Buffett, les cryptomonnaies « finiront mal »

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

Les avis se multiplient ces derniers temps sur les cryptomonnaies. Seulement voilà, certains ont davantage de poids que d’autres. Warren Buffett, l’un des investisseurs les plus célèbres de la planète, vient de donner le sien. Et il n’est pas optimiste quant à l’avenir du bitcoin.

Deuxième fortune mondiale

C’est lors d’une interview accordée mercredi 10 janvier à la chaîne américaine spécialisée en finances CNBC que Warren Buffett s’est exprimé sur le sujet. Selon le magazine américain Forbes, l’homme de 87 ans posséderait la deuxième plus grande fortune du monde (75,6 milliards de dollars) en 2017. Juste derrière Bill Gates. Et juste devant le patron d’Amazon, Jeff Bezos.

Warren Buffett, surnommé par ailleurs « l’oracle d’Omaha », est donc une personnalité qui compte sur la scène financière mondiale.

Aucun investissement dans le bitcoin

Questionné sur les monnaies virtuelles, le milliardaire n’a ainsi pas caché ses doutes. De quoi faire retomber l’effervescence qui s’est installée autour du bitcoin ces derniers mois.

« En matière de cryptomonnaies, je peux dire avec une quasi-certitude qu’elles finiront mal », a asséné celui qui s’est aussi fait connaître pour ses prévisions d’évolution des marchés financiers.

Avant d’ajouter : « Nous n’en avons pas acheté, nous n’en vendons pas, nous n’aurons jamais de position (…). J’ai assez de problèmes avec des choses que je connais un peu, pourquoi est-ce que je prendrais une position dans quelque chose que je ne connais pas ? »

Quant au calendrier de cette fin tragique selon lui, Warren Buffett s’est montré prudent en précisant qu’il ne pouvait pas prédire « quand ou comment ça se passera ».

Après avoir atteint 17 000 euros à la mi-décembre, soit un niveau jamais atteint, le cours du bitcoin fluctue ces jours-ci aux alentours de 11 000 euros. Pour les spéculateurs, rappelons que la cryptomonnaie s’échangeait à moins de 2 000 euros au mois d’août 2017. Mais la phase d’euphorie des marchés est peut être bien révolue.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/USA White House)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Tours. Une manifestation LGBT avec zone interdite aux Blancs finalement annulée

À Tours, une manifestation LGBT organisée par le centre LGBTI de Touraine devait se tenir samedi 15 mai. Mais...

En réponse à Isabelle Le Callennec : Quel modèle énergétique pour la Bretagne ?

Lundi, nous avons publié une lettre ouverte d'Isabelle Le Callennec, tête de liste pour Les Républicains aux élections régionales....

1 COMMENTAIRE

  1. Warren Buffett n’investit pas dans les cryptomonnaies parce qu’il n’y comprend rien. C’est d’ailleurs ainsi qu’il a fait fortune : il n’investit que dans des activités qu’il comprend, du genre restauration rapide ou sodas. C’est sage, même si ce n’est pas très excitant. L’aurea mediocritas d’Horace pourrait être sa devise.
    « Normalement », le bitcoin et autres cryptomonnaies devraient mal finir car elles ne sont fondées sur rien d’autre que sur la confiance de ceux qui participent au système. Hélas on pourrait définir pareillement le dollar, l’euro ou le yen. Ce n’est pas parce que le bitcoin finira mal que les « vraies » monnaies finiront bien !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Le bitcoin, c’est l’avenir, et il se joue maintenant. Avec Sébastien Gouspillou

Sébastien Gouspillou, invité de la chaine Grand Angle explique son parcours dans l'industrie du mining pour Bitcoin. Rapidement, grâce son œil d'entrepreneur et grâce à...

Investissement en bitcoins. Un guide étape par étape pour les débutants

Vous souhaiter pénétrer dans le monde du bitcoin ? Nous allons tenter de vous faire connaître toute la procédure qui vous conduit à savoir...

Cryptomonnaies. L’entrée en Bourse de la plateforme d’échange Coinbase affole Wall Street

Tandis que les cryptomonnaies ont le vent en poupe, l'arrivée de Coinbase au Nasdaq affole les investisseurs. La société fait partie des principales plateformes...

Le bitcoin sous l’angle de la théorie économique : quelle est sa vraie valeur ?

Le bitcoin, entre fantasme et réalité, donne du fil à retordre, tant aux investisseurs expérimentés qu'aux néophytes. Le dilemme est de savoir si cette...