dolores

15/01/2018 – 18h20 Londres (Breizh-info.com) – C’est une page de l’histoire du rock qui se tourne. La chanteuse des Cranberries, Dolores O’Riordan, est décédée ce lundi 15 janvier, à Londres, à l’âge de 46 ans.

« La chanteuse du groupe irlandais The Cranberries était à Londres pour une courte session d’enregistrement », a précisé son agent dans le communiqué ; elle serait décédée « subitement » dans son hôtel selon le Daily Mail.

Sa famille s’est dite dévastée, tandis que dans le monde entier, de nombreux fans ont appris la nouvelle avec tristesse.

La chanteuse irlandaise était née il y a 46 ans, à côté de Limerick (Ballybricken) dans la province du Munster. Les Cranberries avaient sorti un album en 2017, mais la tournée européenne et américaine avait été annulée pour des problèmes de santé (elle en a cumulé ces dernières années) de la chanteuse.

C’est le hit « Zombie » qui avait propulsé la chanteuse et son groupe sur le devant de la scène, dans les années 90, bientôt rejoint par de nombreux autres chansons devenues des classiques.

Plus que des mots, nous vous proposons ci-dessous de revoir ce qui fût sans doute le plus beau concert en France des Cranberries, le 9 décembre 1999.

La scène rock perd une de ses légendes, et c’est toute l’Irlande (mais pas que) qui pleure ce soir.

Crédit photo : wikipedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 Commentaires

  1. DU BON DOCTEUR MELENNEC

    Vous qui, à Breizh info, êtes pour l’honnêteté de l’information – prière de ne pas rire, s’il vous plait ! – et de la liberté d’expression, du moins pourrez vous lire, et tirer profit : IL EXISTE DES GENS HONNÊTES DANS CE MONDE. Et qui servent leur pays, au lieu d’empêcher les gens de s’exprimer : cela conduit la Bretage DANS LE MUR.

    @@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

    LA MISE A MORT DE WIKIPEDIOUSE. COMMENTAIRE SOUS LE FILM YOUTUBE DE MARION SIGAUT, HISTORIENNE HONNIE PAR LE SYSTEME.

    WIKIPEDIA, L’ABSURDE « ENCYCLOPEDIE » DES CONNERIES : LOUIS MELENNEC, MARION SIGAUD, PIERRE HILLARD … ET LES « EXPERTS », LES « CONTRE- EXPERTS », LES « SUREXPERTS » DE WIKIPEDIA, L’ENCYCLOPEDIE « LIBRE » DES ABSURDITES, DES ERREURS, DES SOTTISES, DES CONNERIES..

    L’invraisemblable officine ignare WIKIPEDIOUSE, madame SIGAUT, conteste votre qualité d’Historienne ! Que ne riez-vous aux éclats !!! Ces amateurs de calibre minuscule sont jugés par tous pour ce qu’ils sont : ridicules.
    Aucun doute, madame Sigaut : vous êtes, par vos diplômes, vos écrits, historienne reconnue par vos pairs. Je vous classe, même, parmi les historiennes musclées ! Ce qui signifie que, par bonheur, vous n’êtes pas de ces carpettes universitaires mises en place par stalinisme, ou d’autres méthodes aussi dégoûtantes, de l’ordre de l’hitlérisme. Carpettes rampantes, écrasées sur le sol, dont le métier consiste à resasser et à remâcher le discours autorisé par les gens en place : voyez la manière dont furent traités par l’ « Université » l’éminent Bernard LUGAN, proche … de radio-courtoisie, et mon ami Reynald SECHER, proche, lui … de l’église catholique !!! C’est dire aussi que, si je me réjouis de votre liberté de ton, je suis en désaccord avec vous, notamment sur la justice et ses graves dérapages. (J’ai présidé, au Sénat, en 2003, un colloque sur les citoyens français et leur justice : mes propos n’ont pas plu : TANT MIEUX :

    http://www.site.louis-melennec.fr/colloque140403.htm

    En bref : il n’y a pas de justice là où les magistrats mentent, et là où la justice refuse de motiver ses décisions, ce qui est monstrueux. Je vous en dirai plus long, car j’ai été membre de deux juridictions, de 1978 à 1992, puis consultant près le Médiateur de la république, puis candidat à sa succession.

    https://bzhreflexion.files.wordpress.com/2015/06/justice-en-fr-pr-re-seaux_mitterand.pdf

    Nous sommes quelques-uns à connaître la sottise, l’ignorance, la stupidité, la malhonnêteté des « experts » et « surexperts » de WIKIPEDIA.

    Je lis que la biographie de Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, auteur de nombreux ouvrages, a été « supprimée ». Je suis loin de partager ses idées, et suis très à l’aise pour dire que j’ai beaucoup ri, tant c’est stupide. Nous sommes quelques uns à avoir bénéficié du même honneur de la part de cette « encyclopédie » « libre » de l’absurdité.

    Historien diplômé de la Sorbonne, je suis spécialiste de l’histoire bretonne, j’ ai publié un bref ouvrage, le LIVRE BLEU DE LA BRETAGNE totalement scotomisé par les merdias français, et par la totalité des merdias « bretons » subventionnés par nos impôts, et que nos jeunes désignent maintenant sous le terme hilarant de « merdias de la collaboration ». Quarante ans de réflexions; mes recherches sont étayées par de multiples diplômes juridiques, dont un doctorat en droit, délivré par les plus prestigieux juristes français. En dépit du traitement de cet ouvrage par lesdits merdias – je suis inscrit sur une liste noire – il a été téléchargé 300 000 fois sur la toile, et est en train de faire le tour du monde. Il est entre les mains des comités Nobel.

    https://www.google.fr/search?q=livre+bleu+de+la+Bretagne&safe=off&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwj2xpPf4tXYAhWFL1AKHQJ5BegQsAQIQ

    Vous n’imaginez pas les conn….. que je lis dans les « articles » publiés par l’ « encyclopédie » « libre » « WIKIPEDIA » sur l’histoire de la Bretagne. Certains de ces « articles » comptent presqu’une erreur par ligne !

    Vous êtes bien charitable de consacrer tant de salive à ces pauvres hères. Ne vaut-il pas mieux cracher une seule fois, avec énergie – vous n’en manquez pas, n’est-il pas vrai – pour économiser votre salive ? Gardez la pour des tâches plus nobles.
    Dans une note plus longue, je vais vous faire bien rire de ces rigolos, et vous raconter comment quelques jours seulement après la « suppression » de ma propre biographie de cette hallucinante « encyclopédie » « libre », elle est réapparue dans des sites multiples. L’une est en anglais et, m’a-t-on dit, une autre en chinois (ce dont je ne suis pas sûr, car je ne lis pas encore les idéogrammes et les pictogrammes chinois, ce qui ne manquera d’arriver, vue mon extrême jeunesse d’esprit).

    Tapez dans Google : mélennec wikipédia

    Vous allez vous esclaffer ! Les voila rhabillés pour plusieurs hivers !

    Bien à vous : HAUT LES COEURS, sus aux imbéciles !
    S’ils n’existaient pas, qu’est-ce qu’on s’emm….rait !
    Il remplissent un fonction d’intérêt public : nous faire rire.

    LE BON DOCTEUR MELENNEC

  2. Tristos, un joli brin de femme nous quitte doublé d’une belle voix et additionné de belles valeurs catholiques.
    Une grosse pensée pour vous Dolorès et pour vos enfants, vous qui étiez tellement attachée à la famille… Un grand merci!

Comments are closed.