« Une invasion est en cours ». La Ligue du Nord joue mots pour maux

A LA UNE

18/01/2018 – 09h00 Rome (Breizh-info.com) – En Italie, les prochaines élections législatives et régionales auront lieu le 4 mars prochain. La campagne qui les précède donne lieu à quelques polémiques. La dernière en date a eu lieu dimanche 14 janvier. Un candidat de la Ligue du Nord a évoqué la défense de la « race blanche », suscitant de vives réactions.

Lapsus révélateur ?

« Nous devons décider si notre ethnie, si notre race blanche, si notre société doit continuer à exister ou si elle doit être supprimée ». Ces propos, qui ne manquent pas de sel, ont été prononcés par Attilio Fontana sur Radio Padania. Ce dernier est le candidat de la Ligue du Nord à la présidence de la région de Lombardie.

Pour ces élections, la « Lega » a reçu le soutien d’un parti de droite plus modéré. Il s’agit de Forza Italia, en Lombardie et dans le Latium. Une formation dirigée par Silvio Berlusconi, qui a regretté publiquement « une expression malheureuse » quant à la phrase du candidat.

Cependant, Silvio Berlusconi a, dans le même temps, jugé que ce serait « une grave erreur de focaliser l’attention sur une parole de trop et non sur le risque que l’Europe perde son identité ». Avant de poursuivre que « Les faux bons sentiments (…), sous la poussée de vagues migratoires incontrôlées, peuvent miner les bases de notre société ». Ce n’est pas tout à fait ce qui s’appelle une condamnation de la part du président de Forza Italia.

« Une invasion est en cours »

Du côté de la Ligue du Nord, c’est par la voix de son patron, Matteo Salvini, que la rectification est venue. Ayant déjà évoqué la « substitution ethnique », le chef de la formation padanienne s’est exprimé lundi 15 janvier sur le sujet :

« Nous sommes attaqués. Notre culture, notre société, nos traditions et notre mode de vie sont menacés. Une invasion est en cours, la couleur de la peau importe peu mais le risque est réel : des siècles d’histoire risquent de disparaître face à une islamisation encore sous-évaluée ».

Les déclarations de Matteo Salvini s’inscrivent dans un contexte politique où la question des migrants préoccupe l’Italie. Les résultats du 4 mars diront si la pensée du leader de la Ligue du Nord est massivement partagée par les électeurs.

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/Fabio Visconti)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lannuon : 800 000€ a bellomzerioù-hezoug laeret ha yao d’an 9-3 !

E miz gouere 2020 e klaskas ur vandennad torfedourien laerañ 14 paledad a bellomzerioù-hezoug e takad greantel Pégase e...

Var. Des bénévoles des Restos du coeur démissionnent après avoir été menacés par des migrants

À Fréjus, les bénévoles de l'antenne des Restos du cœur ont collectivement quitté l'association, lassés de devoir apporter une...

2 Commentaires

  1. L’invasion musulmane est voulue par nos gauchistes ..
    ..parce que les musulmans votent  »à gauche »..Les musulmans ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens,ils ont tué et torturé des milliers de  »civils innocents » afin d’être  »indépendants »..maintenant ils achètent des propriétés dans notre pays avec de  »l’argent sale »..et ils répandent l’insécurité,la drogue,etc..en France!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés