Hausse de la CSG, suppression des cotisations chômage et maladie : le point sur les nouvelles fiches de paie

A LA UNE

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

« My life in loyalism ». Acteur majeur des Accords du Vendredi Saint, Billy Hutchinson évoque son engagement unioniste/loyaliste en Irlande du Nord [Interview]

Les éditions irlandaises Merrion Press ont sorti récemment un livre intitulé « My life in loyalism » signé Billy Hutchinson. Si les...

18/01/2018 – 05h00 Paris (Breizh-info.com) – A la fin du mois de janvier, 21 millions de salariés du privé vont voir sur leur bulletin de paie un salaire net supérieur au mois de décembre 2017. Une bonne nouvelle donc – qui est toutefois loin de compenser les hausses de l’énergie, mais aussi la création en réflexion d’une vignette automobile, la hausse du tarif de stationnement dans certaines villes, la hausse du tabac, du prix du timbre, du prix d’un séjour à l’hôpital, ou encore de l’essence et du diesel.

De l’argent rentre dans une poche, mais ressort plus fortement par une autre, en quelques sortes. Mais revenons à ces changements à venir sur les bulletins de paie.

En effet, les cotisations maladie et chômage seront supprimées en deux temps par le gouvernement d’Emmanuel Macron. D’ores et déjà depuis le 1er janvier, et bien que la CSG augmente, le net à payer sera plus favorable aux salariés.

Pour faire le point, nous avons interrogé Abdelkader Berramdane, Directeur de la veille législative d’ADP France, « leader mondial et pionnier de la gestion du capital humain (gestion de la paie, des Ressources Humaines et des temps) » qui gère notamment plus de 3 millions de fiche de paie de salariés français :

Breizh-info.com : Quels seront les changements majeurs sur les fiches de paie de janvier ?

Abdelkader Berramdane : Fin janvier, sera traduite de manière concrète l’une des mesures prise par le nouveau gouvernement dans la distribution du pouvoir d’achat. En l’occurrence, tous les salariés verront une partie de leurs cotisations salariales diminuer progressivement dans l’année. Par contre, il convient aussi de poursuivre le financement de l’assurance maladie et de l’assurance chômage en France. Pour se faire, la CSG augmente de 1,70%.

Breizh-info.com : Quelles cotisations seront supprimées et à quelle échéance ?

Abdelkader Berramdane : À partir de janvier, la cotisation salariale d’assurance maladie va totalement disparaître. C’est un premier gain de l’ordre de 0,75% pour le salarié, sur son salaire brut. La part patronale, elle, demeure. La mention sur le bulletin de paie comportera uniquement cette cotisation patronale.

La seconde cotisation qui finance l’assurance chômage (2,40% du salaire brut) va diminuer en deux temps. Une réduction se fera en janvier de l’ordre d’1,45%. Le delta des 0,95% restants sera supprimé à compter du 1er octobre 2018. Le bénéfice pour les salariés sera donc progressif.

Breizh-info.com : Tous les salariés seront-ils gagnants ?

Abdelkader Berramdane : Tous les salariés seront gagnants sans distinction. Il n’y a pas de notion d’effectif selon l’entreprise ni de notion de rémunération pour la mise en œuvre de la mesure. Bien évidemment, les gains seront plus ou moins importants selon le niveau de rémunération, mais la mesure concerne les 21 millions de salariés en France.

Breizh-info.com : Et les fonctionnaires ?

Abdelkader Berramdane : Les fonctionnaires ne sont pas sujets à la cotisation d’assurance chômage. Est créée une indemnité compensatrice différentielle qui entre également en vigueur dès ce mois de janvier 2018.

Breizh-info.com :  Les français auront-ils de véritables gains de pouvoir d’achat ?

Abdelkader Berramdane : Le net à payer sera revalorisé en deux temps comme indiqué plus haut, avec bien évidemment un différentiel distinct selon le niveau de rémunération et selon la politique ou non d’augmentation des salaires. L’augmentation règlementaire du smic au début de chaque année entraîne, pour les salariés percevant ce niveau de rémunération, un gain de l’ordre de 300 euros sur l’année. Ceux touchant 2200 euros par mois bénéficieront d’un gain de l’ordre de 173 euros en 2018. Enfin dernier exemple, pour les salariés gagnants 6 000 euros par mois, ils recevront environ 472,50 euros de pouvoir d’achat en plus sur l’année.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient,...

3 Commentaires

    • Cela ne s’appelle pas que ponction, cette CSG sur les retraités, c’est du vol manifeste ! Ferait mieux de ponctionner sévèrement les hauts fonctionnaires qui touchent des sommes anormalement élevées ! Mais les loups ne se bouffent pas entre-eux !

  1. et les automobilistes, avec la hausse du prix des carburants, (sans oublier le passage à 80 km/h sur les routes secondaires, couplé à l’augmentation des radars mobiles, qui va leur permettre de réaliser des gains substantiels !)

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Hausse de l’électricité, du tabac, baisse des indemnités chômage : ce qui change au 1er Février 2021

Les mauvaises nouvelles s'enchainent pour les Français. Avec l'annonce par la presse mainstream d'un nouveau reconfinement qui devrait être annoncé rapidement par les autorités...

Industrie : 20 emplois sauvés à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, 33 perdus à Montoir

La crise sociale et économique continue de prendre le pas sur la « crise sanitaire » liée au Covid – et ce n’est probablement...

Prime de Noël. Qui va en bénéficier à partir du 15 décembre ?

2,5 millions de ménages français vont pouvoir bénéficier de la prime de Noël à partir du 15 décembre prochain. Quelles en sont les modalités...

Quelles solutions pour le chômage de masse post-covid ?

Richard Détente reçoit #CharlesGave et #OlivierDelamarche pour traiter le sujet du #chômage en #France. La crise du #COVID19 ne cesse d’affaiblir l’économie de notre...