Rennes. Assises du «vivre ensemble» ou assises «du vivre entre soi» ?

A LA UNE

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

19/01/2018 – 07h00 Rennes (Breizh-info.com ) – La connivence entre la presse subventionnée et les pouvoirs publics n’est plus à démontrer. Elle se confirme une nouvelle fois avec l’organisation des « assises du vivre ensemble », par Ouest France, « plus grand quotidien national », évènement pour lequel les collectivités locales (région, département d’Ille-et-Vilaine, Rennes Métropole…) et des entreprises (Orange, La Banque Postale, Harmonie Mutuelle) sont partenaires. Des assises du « vivre ensemble » qui, vu les personnalités invitées, auraient pu s’appeler assises du « vivre entre soi »…

France Inter est également partenaire de l’évènement – qui se déroule au couvent des Jacobins – tout comme la chaîne Public Sénat. Il est vrai que le programme concocté durant ces deux journées ne semble pas laisser la place au moindre débat contradictoire, mais plutôt à une grande messe entre convaincus par l’idéologie du « vivre ensemble » ( que certaines mauvaises langues nomment désormais « mourir ensemble » suite aux attentats islamistes).

On n’y retrouvera donc pas  Eric Zemmour, Alain Finkielkraut, Patrick Buisson, Pascal Eysseric (Élements), Philippe de Villiers, Emmanuelle Ménard ou autre Geoffroy Lejeune (Valeurs actuelles) pour intervenir face à Lilian Thuram, Philippe Martinez, Eric Coquerel (France insoumise), Philippe Meirieu, Pierre Gattaz : ils ne sont pas invités. Ces assises du vivre ensemble – et le programme le montre – ont mis de facto de côté les représentants d’une fraction non négligeable de l’opinion, condamnée manifestement à « vivre à côté ».

Ainsi le Front national – un tiers des électeurs à la dernière présidentielle – n’a pas été invité et n’a pas l’intention d’y participer : le parti de Marine Le Pen dénonce « une propagande immigrationniste ».

Dans un communiqué, Gilles Pennelle, le patron du FN en Bretagne, précise : Ces 19 et 20 janvier, Ouest-France organise à Rennes les Assises nationales de la citoyenneté pour promouvoir le « vivre-ensemble ». Alors que les Français sont dans leur immense majorité opposés à cet immigrationnisme forcené, ces deux jours seront l’occasion pour l’ensemble de la classe politique, syndicale et associative de prêcher leur « bonne parole ». Parti socialiste, France Insoumise, MEDEF, CFDT, CIMADE et autres associations de défense des clandestins… Tous les partisans de la submersion migratoire qui sème le chaos dans notre pays se sont donnés rendez-vous à ces assises.
Les élus Front national boycotteront cette opération qui ne vise qu’à faire accepter par les Français une immigration toujours plus massive et les pousser à s’habituer à un mode de vie qui n’est pas le nôtre.

Dans tous les cas, hormis des notables, des étudiants ou des scolaires « pressés » de s’y rendre, le « bas peuple » – forcément réactionnaire – risque fort de briller par son absence. Le vendredi et souvent le samedi, il travaille…

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Après le covid, une cyberattaque mondiale ? Par Pierre Hillard

Quel avenir nous réservent nos "élites" mondialisées ? Depuis l'arrivée du covid et les troubles qui en ont découlé,...

Pr. Philippe Parola (IHU Marseille) : « Ceux qui nous attaquent doivent s’attendre à des contre-attaques ! »

L'IHU Méditerranée a été perquisitionnée ce lundi matin 9h30. Une dizaine d'enquêteurs, accompagnés d'un procureur de la République de...

3 Commentaires

    • Comme son nom l’indique, Ouest-France est un journal français. Lorsque l’on subit la propagande pèdelaloirienne au quotidien de ce torchon, dire qu’il est breton est d’une stupidité sans nom.
      En revanche, il est catholique. Ça oui.

  1. Le « vivre ensemble » ne peut être effectif qu’avec des gens qui viennent vivre avec nous en respectant les lois du pays daccueil ! Nous ne pouvons accepter de vivre avec des gens qui viennent pour imposer leurs lois et leurs coutumes et qui, au détour de leur radicalisation tuent nos frères, sooeurs , pères et mères !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Carhaix. Propagande : Ouest-France évoque le cas de deux migrants « de 19 ans »

Le travail du journaliste est aussi de s'interroger sur les informations que l'on reçoit. Visiblement aveuglés (ou militants ?) par une obsession en faveur...

« Jésus est pédé ». Aucun problème pour le Conseil d’Etat

Le Conseil a validé il y a quelques jours, sur la forme, la dissolution de Génération Identitaire. Il vient, par contre, d'estimer qu'un artiste...

Bataille culturelle. Booba, France Culture et le « Grand Remplacement » par le rap…

La radio France Culture déplore une chute drastique de son audience depuis quelques mois. La faute au Covid-19 selon certains, la faute à l'absence...

Eric Zemmour à propos de France Inter : « Ces gens-là adorent la diversité ethnique mais détestent la diversité des opinions »

Eric Zemmour : « Il suffit d’écouter France Inter pour comprendre la cathophobie et l’islamophilie de cette radio publique. Ces gens-là adorent la diversité...