29/01/2018 – 08h00 Nantes (Breizh-Info.com) –Un mineur isolé étranger dont la minorité n’a pas été reconnue – bref, un faux mineur isolé étranger  – a agressé plusieurs agents de la TAN à l’arrêt Trocardière (Rezé, ligne 3) le dimanche 21 janvier.

Les contrôleurs ont aussi été insultés et menacés de mort par l’individu,  » sans papiers « . Il avait tenté de sortir du tramway en violentant les agents, puis les avait agonis d’insultes.

Pour sa défense il a affirmé qu’il avait pris peur en voyant les contrôleurs accompagnés des policiers – une demande des syndicats afin que les contrôleurs puissent faire leur travail sans se faire agresser.

Le 21 octobre, après l’agression de cinq agents de la TAN dont quatre contrôleurs par deux maghrébins à Duchesse Anne, les agents de la TAN avaient cessé complètement le travail pour protester contre l’insécurité grandissante sur le réseau à Nantes. Huit agents sur dix de la TAN ont en effet déjà été agressés ou insultés depuis leur embauche, a démontré une enquête interne de la CFDT menée à l’été 2017. Au sein du service exploitation, un agent sur trois a été agressé physiquement.

Passé en jugement mardi 23 janvier pour violences volontaires – l’un des deux agents a eu deux jours d’ITT – insultes et menaces de mort réitérées, il a été condamné à deux mois de prison ferme. La précédente agression d’agents de la TAN qui avait fait parler d’elle avait eu lieu à peine une semaine avant, le 13 janvier, vers 20 heures bd Stalingrad (ligne 1). Un usager sans billet a agrippé au cou et griffé au coude deux contrôleurs qui étaient en train d’appeler la police, ledit usager refusant de donner son identité.

Louis Moulin

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine