Brest ouvre (enfin) une ligne aérienne vers le nord de la France

brest_aeroport

10/02/2018 – 5 h 20 Brest (Breizh-info.com)  – Si certains élus bretons font, vieux réflexe jacobin oblige, de la connexion à Paris l’étape quasi indispensable pour la Bretagne, d’autres voies sont possible. L’aéroport de Brest en montre d’ailleurs une nouvelle, en proposant désormais, à partir du 25 mars, une nouvelle ligne quotidienne (sauf le samedi) vers Lille (avec Hop).

Les Bretons pourront ainsi aller toute la semaine en Flandres, et s’ouvrir les portes de l’Europe du Nord notamment. Une petite révolution, puisque jusqu’ici, l’offre proposée n’était pas trop tournée vers le nord de l’Europe (la Ligne Brest > Dublin fût abandonnée il y a quelques années déjà, idem Brest > Londres, ce qui pénalise lourdement les Bretons de l’ouest souhaitant commercer, ou développer des activités avec nos voisins saxons ou celtes.)

L’aéroport de Brest est aujourd’hui encore le second aéroport breton au vu du nombre de passagers transportés, en incluant bien entendu l’aéroport de Nantes. La destination la plus prisée reste Paris, et en ce qui concerne les vols internationaux, c’est Barcelone qui a attiré le plus de voyageurs au départ de Brest.

Parmi les nouvelles destinations proposées en 2018, Figari en Corse à partir de mi-avril (il y’a déjà Bastia et Ajaccio avec Volotea) et Fort-de-France en Martinique, mais uniquement avec des tour-opérateurs.  Ce sera également le cas, ponctuellement, pour d’autres destinations, malheureusement uniquement disponibles en voyages organisés (voir la liste de toutes les destinations ici).

Pour 2018, l’aéroport de Brest souhaite accueillir 50 000 voyageurs supplémentaires, avec à la clé un investissement, notamment pour améliorer le parking des avions ou pour développer le fret. Et si alternativement à Notre-Dame-des-Landes, la solution bretonne était à la multiplication et au renforcement des plus petits aéroports ?

Crédit photo : wikipedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine