De 6 à 10% de prénoms musulmans donnés en Bretagne en 2016 ?

A LA UNE

16/02/2018 – 06h20 Rennes (Breizh-info.com)  – L’INSEE vient de publier comme chaque année les chiffres de l’état-civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en France depuis 1900. Pour l’année 2016, et selon les départements de la Bretagne historique, le taux de prénoms musulmans varierait, selon une étude à prendre toutefois avec des pincettes, de 6 à 10%.

En effet, pour réaliser cette étude, un internaute a créé – pour le site Fdesouche – un « référentiel » des prénoms musulmans, en se basant sur une méthodologie expliquée ci-dessous :

Si le Coran indique que le prénom du musulman consiste en « une marque distinctive nécessaire pour faciliter la communication entre son porteur et les autres », il n’est pas évident de les identifier parmi les 33500 prénoms de la base de l’INSEE. Plusieurs listings disponibles sur les sites communautaires suivants ont été passés au crible : www.halalbook.frwww.prenommusulmanrare.comwww.pageshallal.comwww.katibin.fr.

Un référentiel des étudiants du monde, par pays d’origine www.studentsoftheworld.info a également été utilisé. Plusieurs états civils de villes françaises ont enfin été examinés afin de valider l’association du prénom à des patronymes particuliers. Certains prénoms sont systématiquement attribués à des enfants de familles musulmanes, ce sont les « prénoms musulmans certains ».

D’autres prénoms, majoritairement attribués à des enfants de familles musulmanes, peuvent parfois être attribués à d’autres enfants, nous les suivons comme « prénoms mixtes ». Afin de disposer de chiffres indiscutables, nous ne décomptons les « prénoms mixtes » que pour moitié dans le décompte des prénoms musulmans.

Un biais tend par ailleurs à minimiser le comptage des prénoms musulmans, l’INSEE ne publiant pas pour des raisons de secret statistique de nombreux prénoms musulmans, car considérés comme « rares ».
Les officiers de l’état civil étant beaucoup plus regardants pour des prénoms traditionnels que pour les innombrables variations des prénoms étrangers. (Cf. exemple récent du tilde de Fanch…)

Pour la Bretagne, les résultats de l’étude sont de 6% de prénoms musulmans donnés en Côtes d’Armor et dans le Morbihan, de 7% en Finistère, de 9% en Ille et Vilaine et de 11% en Loire-Atlantique, avec une légère hausse dans l’attribution entre 2015 et 2016. Toutefois, comme nous vous l’indiquons, l’étude est à prendre avec des pincettes : après vérification des chiffres des naissances attribués à la Bretagne, il résulte un écart entre les données annoncées par l’internaute en question via son tableau qu’il indique être basé sur les chiffres de l’INSEE.. et les chiffres communiqués par l’INSEE elle même.

Ainsi, quand 32 727 naissances ont été recensées en Bretagne administrative en 2016, sur le tableau de l’auteur de ces statistiques, on retrouve 23553 naissances, il y a donc un bug quelque part, qui ne remet toutefois pas en cause la progression certaine de l’octroi de prénoms musulmans en Bretagne comme en France.

Selon l’auteur de cette étude, que Breizh-info a interrogé, celui-ci n’a pu prendre connaissance dans son analyse que de 23 553 prénoms en Bretagne administrative sur les 32 727 naissances, car tous les prénoms ne sont pas révélés par l’Insee.

A mettre également en parallèle avec les chiffres du dépistage de la drépanocytose, qui eux, permettent d’avoir un « aperçu » de la composition ethnique de la France.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés