Pontivy. Avec Stumdi, parler breton pour vivre et travailler au Pays !

A LA UNE

Commando au CHU de Nantes : « L’indigence des forces de l’ordre face aux trafiquants de drogue devient impossible à cacher »

L’intrusion au CHU Hôtel-Dieu de Nantes, dans la nuit du 21 au 22 janvier, d’un commando de délinquants pour...

Philippe Baillet : « Avec Sparta nous entendons précisément renouer avec des formes de vraie critique sociale » [Interview]

Nous vous proposons ci-dessous de découvrir la publication Sparta, nouvelle revue de réflexion culturelle, politique, métapolitique et philosophique, qui...

La gestion de la crise du Covid-19, plus grande tromperie de l’Histoire ? Oui répondent Jean-Loup Izambert et Claude Janvier [Interview]

L’éditeur marseillais IS Edition (www.is-edition.com) publie Le virus et le président. Cette enquête sur les dessous de la pandémie...

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Les stages de breton pour adultes dispensés par Stumdi connaissent un succès grandissant. Alors que ces cours sont déjà dispensés dans plusieurs villes de Bretagne, un nouveau centre va ouvrir ses portes à Pontivy en septembre prochain.

Stumdi, une vieille histoire

Les débuts de Stumdi remontent à 32 années en arrière désormais. Cette association fut alors créée dans le but de former les enseignants des futures classes bilingues breton/français. L’appellation Stumdi vient de « stummadur dibaouez » et signifie « formation continue ». Mais il s’interprète également comme « maison de la formation » via « di » et « stum ».

Au fil du temps, la structure a gagné en professionnalisme et est dorénavant un acteur connu et reconnu dans l’apprentissage de la langue bretonne. D’autant plus que les besoins en la matière sont de plus en plus importants et les offres d’emplois recherchant des profils bilingues se multiplient.

Stumdi forme ainsi plus de 350 personnes au breton chaque année. Des formations qui se déroulent sur les sept sites de l’association : Landerneau, Saint-Brieuc, Arradon, Guingamp, Brest, Ploemeur et désormais Pontivy. Mais ces enseignements sont parfois directement dispensés dans les entreprises, dont les demandes par rapport au breton augmentent par ailleurs.

Stumdi
Source : stumdi.bzh

Intensif et efficace

Si Stumdi poursuit son développement, cela vient confirmer avant tout l’efficacité des méthodes d’apprentissage. Et mieux vaut préciser que celles-ci sont intensives ! Les stages proposés comportent ainsi 840 heures d’enseignement. Du breton sept heures par jour et cinq jours sur sept. Le tout pendant six mois. De quoi permettre aux stagiaires d’avoir une maîtrise déjà solide (parlée et écrite) de notre vieille langue nationale à la sortie !

Mais le succès de Stumdi réside aussi dans le fait que ces formations permettent une utilisation de la langue bretonne beaucoup plus rapide qu’en suivant de simples cours du soir. L’équivalent d’un stage de six mois est d’environ une dizaine d’années de cours aléatoires (une à deux heures par semaine).

Enfin, sur les 840 heures d’enseignement annoncées par Stumdi, 70 heures sont dédiées à de l’immersion en entreprise. Un bon moyen de mettre son breton à l’épreuve de la réalité professionnelle.

Des emplois à la clé

Par ailleurs, et contrairement à de nombreuses formations pour adultes, Stumdi assure un bon suivi de ses élèves. Comment ? En limitant le nombre de stagiaires à 15 par session de formation. De quoi être motivé d’autant plus que les débouchés ne manquent pas une fois les six mois accomplis.

Que ce soit dans l’enseignement comme dans le tourisme ou encore la communication, parler breton permet de vivre et de travailler au Pays. Qu’on se le dise !

À Pontivy, la première session de formation aura donc lieu du 6 septembre 2018 au 21 mars 2019. Davantage d’informations ICI.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Épargne. En 2020, des Français frileux pour un Livret A heureux [Vidéo]

Dans une conjoncture socio-économique largement troublée par la crise sanitaire, les Français, s'étant montrés économes en 2020, se sont...

Saint-Nazaire. Des trafiquants de drogue nord-africains interpellés

Ce 19 janvier, près de 323 gendarmes et policiers investissaient une vingtaine adresses à Méan-Penhoët, Montoir-de-Bretagne et Trignac pour...