L’Irlande remporte donc le tournoi des 6 nations 2018, après une victoire brillante sur l’Angleterre, à Twickenham, par 24 à 15. Et avec en plus le Grand Chelem effectué et 23 points au final. Nous étions à Twickenham en ce jour de St Patrick pour assister au triomphe de l’Irlande, dans une ambiance de folie.

Des milliers de fans irlandais avaient ainsi débarqué sur Londres dès le vendredi soir, s’installant notamment dans le quartier de Soho à Londres, mais aussi directement à Twickenham, dans les nombreux pubs qui valent le détour dans la commune, ou aux abords directs comme dans la ville voisine de Kingston upon Thames. La fête était déjà à son comble, mais le samedi a bien entendu été le point d’orgue, autour du stade notamment. Mauvais point tout de même : les nombreux billets vendus parfois hors de prix au marché noir, et cela dès la veille, et de nombreux supporteurs qui – nous en avons fait la triste expérience – se sont retrouvés refoulés à l’entrée car les billets vendus au marché noir étaient tout simplement refusés. Des polémiques sont d’ailleurs nées de cette affaire, certains Anglais ayant ouvertement abusé de ces ventes sauvages de tickets, parfois hors de prix, qui se sont révélés être des arnaques (certains ont même déboursé jusque 4000 livres pour voir le match).

Embed from Getty Images

Sur le terrain, il n y a pas eu photo, et les Irlandais se sont une nouvelle fois affirmés comme étant les terreurs de l’Europe. Un jeu qui ressemble de plus en plus à celui des All Blacks, précis, rigoureux, avec une solidité défensive à toute épreuve et un sérieux dans chaque action de jeu. Les Anglais n’ont rien pu faire et ont pris la marée verte. Des Anglais, il faut le dire, qui ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils furent l’an passé.

Embed from Getty Images

Dans le même temps, en introduction, beaucoup de fans avaient assisté à la victoire de l’Ecosse contre l’Irlande, non sans avoir mené une grosse bataille face à de valeureux Italiens. Des Ecossais qui ont retrouvé leurs vieux démons, avec un nombre d’imprécisions incalculables, et de fautes grossières. Au final, 27 à 29 pour l’Ecosse, mais une victoire que l’Italie méritait pour sa combativité.

Enfin, en conclusion de ce tournoi 2018, le Pays de Galles est venu à bout de l’équipe de France, 14 à 13, au terme d’un match de niveau moindre que celui entre l’Irlande et l’Angleterre, un match durant lequel pour le coup, les Français se sont piégés tout seul comme des grands. Ils avaient largement les moyens de l’emporter à Cardiff ce samedi.

C’est ensuite dans la liesse général que les Irlandais ont passé la soirée à Twickenham et à Londres, certains n’ayant pas pu repartir le samedi soir et le dimanche matin sur leur île en raison de conditions météo exécrables (de la neige notamment).

Nous vous proposerons, dans un prochain article, un focus sur les pubs et les adresses à ne pas manquer à Twickenham et alentours, pour patienter avant un match ou même pour le vivre si pas de possibilité d’avoir de tickets à un prix décent.

Place désormais à la fin des championnats de l’hémisphère nord, mais aussi dans deux semaines aux quarts de finale de Champions Cup et de Challenge Cup. Clairement, les provinces irlandaises, notamment le Leinster, semblent les mieux armées pour triompher et tout rafler cette année.

Et sinon, voici ce qui vous attend, en 2019, pour le prochain tournoi des 6 nations, dernière ligne droite avant la Coupe du Monde au Japon.

Tournoi des 6 Nations 2019

1/2 Février
France v Pays de Galles, Vendredi 21h
Ecosse v Italie, Samedi 15h15
Irlande v Angleterre, Samedi 17h45

9/10 Février
Ecosse v Irlande, Samedi 15h15
Italie v Pays de Galles, Samedi 17h45
Angleterre v France, Dimanche 16h

23/24 Février
France v Ecosse, Samedi 15h15
Pays de Galles v Angleterre, Samedi 17h45
Italie v Irlande, Dimanche 16h

9/10 Mars
Ecosse v Pays de Galles, Samedi 15h15
Angleterre v Italie, Samedi 17h45
Irlande v France, Dimanche 16h

16 Mars
Italie v France, Samedi 13h30
Pays de Galles v Irlande, Samedi 15h45
Angleterre v Ecosse, Samedi 18h

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine