Nantes. Il tente de voler deux caisses sur le marché de la Petite-Hollande… et se prend une correction

rom_nantes

La mairie de Nantes voudrait reprendre la main sur le marché de la Petite Hollande, mais il aurait peut-être fallu sévir contre les délinquants qui volent caisses et denrées des commerçants. Ces derniers s’en sont donnés à coeur joie ce samedi 24 mars alors que les forces de police étaient très occupées par la braderie.

Vers 13h45 un individu s’est en effet introduit à l’avant d’un camion pour voler une caisse – contenant environ 800 euros – d’un marchand de pain. Celui-ci a rattrapé son voleur et a récupéré son bien ; ledit voleur était « un Rom d’une trentaine d’années qui avait un haut jaune ». Pratique, l’astuce qui vient des pays de l’Est – qui peut aussi être une barbe ou une moustache postiche – vise à marquer l’inconscient des victimes, qui ne retiennent que le détail voyant. Le voleur n’a plus qu’à changer de haut – ou retirer son postiche – pour passer inaperçu et continuer ses méfaits.

Nullement démonté, l’aigrefin a entrepris de rentrer dans un autre camion, « et tout de suite à l’avant, dessous, il a bien observé les cachettes classiques », commente un commis. Cette fois, le commerçant a rattrapé le larron et « lui a mis une patate », d’après un témoin, avant de reprendre sa caisse. Déconfit, le fripon a pris ses jambes à son cou. Pour s’en aller plus loin, vers les étals tous proches de la braderie. Quant aux commerçants, ils seront bons pour changer de cache – en attendant que les voleurs changent leurs habitudes.

LM

Photo : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine