Retrouvez ci-dessous l’émission de Thalassa consacrée à la tempête, d’Ouessant à Saint-Malo.

De l’île d’Ouessant aux remparts de Saint-Malo, Fanny Agostini rencontre ceux qui vivent chaque hiver au rythme des tempêtes. Les îliens sont aux premières loges : ils savent que le moindre déplacement devient hypothétique. Le retour des lycéens à la maison, la consultation chez le médecin, l’approvisionnement des magasins, ne se feront que si le navire de la « Penn Ar Bed » arrive à passer. Pour Thierry Leygnac et Jean Guichard, en revanche, les colères de l’Océan sont autant d’aubaines ! Dans le huis clos de leur hélicoptère ils chassent la « belle vague », celle qui donnera la meilleure photo et fera le tour du monde. En vol Thierry le pilote et Jean le photographe pratiquent un art subtil et impressionnant : ils dansent au rythme de la houle et du vent ! Au large de la Bretagne chaque hiver apporte son lot de tempêtes et de fortunes de mer. Certaines sont entrées dans l’Histoire.

Le 16 mars 1978 le pétrolier « Amoco Cadiz » est aux prises avec des vents de force 11 et des creux de 12 mètres, une furie de temps ! Victime d’une panne de gouvernail, l’immense navire de 330 mètres de long s’échoue sur les récifs de Portsall. De ses flancs vont s’écouler vers les côtes bretonnes plus de 220.000 tonnes de pétrole brut.40 ans plus tard nous retrouvons sur place les acteurs et les témoins de ce terrible naufrage qui n’ont rien oublié de ces heures tragiques. Les sauveteurs du « Modern Express », eux aussi, n’ont rien oublié de leur épopée ! En 2016 en pleine tempête dans le Golfe de Gascogne, ce cargo menace de chavirer et de s’échouer sur la côte landaise. Pour le remorquer il faut hélitreuiller à bord les « voltigeurs du ciel » : une équipe néerlandaise spécialisée dans les sauvetages périlleux. Ils nous font revivre ces heures de tension extrême !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine