Quimper. Les pro-migrants n’ont pas fait pas recette

A LA UNE

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

La Bretagne est toujours en pointe dès qu’il s’agit de prôner l’accueil des migrants. Du moins, certaines associations. Qui ont par ailleurs du mal à grossir leurs rangs comme en témoigne un nouveau rassemblement qui se tenait à Quimper le 9 avril.

Petite centaine

Difficile de tous les recenser, ces marches et ces différents rendez-vous en faveur des demandeurs d’asile qui ont lieu régulièrement en Bretagne. Le tout dernier du genre s’est déroulé sur trois jours, du 7 au 9 avril.

La marche a donc débuté le samedi au départ de l’aéroport de Brest à destination de Daoulas puis la journée se terminait à Châteaulin. Ville dans laquelle la journée du dimanche était dédiée aux échanges et à l’information sur la question des migrants. Et c’est à Quimper le lundi que s’achevait ce weekend militant pour les partisans de l’immigration en Bretagne.

Dans la capitale de Cornouaille, une nouvelle marche avait donc lieu pour demander une révision du règlement de Dublin. Mais force est de constater que le sujet n’attire pas les foules puisque pas plus d’une petite centaine de personnes étaient présentes. Et ce, alors que plus d’une douzaine d’associations s’étaient jointes à l’organisation de ces journées. Un ratio assez maigre au final.

Arrêter les expulsions

Quel est donc le souhait de ces associations concernant les nouveaux venus en Europe, et plus particulièrement en Bretagne ? Elles considèrent que le règlement Dublin III est trop dur envers les demandeurs d’asile et demandent ainsi sa révision.

Concrètement, cette directive prévoit que les individus en situation illégale sur le sol de l’UE soient systématiquement reconduits vers le premier pays européen qu’ils ont atteint. Autrement dit, les pays en première ligne face à l’arrivée de ces migrants comme la Grèce ou l’Italie. Tandis que ces états sont désormais submergés par les immigrés et voient leurs structures d’accueil saturées, les organisations participant à la marche de Quimper souhaitaient interpeller les pouvoirs publics sur les conditions de vie des demandeurs d’asiles dans ces centres.

Selon les manifestants, la solution réside dans la possibilité pour les migrants de demander l’asile en France. Un collectif baptisé « Finistère d’accueil » a même vu le jour à l’issue de la marche et entend demander l’arrêt des expulsions au préfet du Finistère.

Quimper

Pourtant, à y regarder de plus près, seuls 10% des transferts de demandeurs d’asile vers le pays de l’UE qui en est responsable au titre de la procédure Dublin ont abouti en 2016. Mais pour les associations en question, la politique migratoire des dirigeants français comme européens est encore trop restrictive. Question de point de vue certainement !

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Inquiétude sur la fréquentation du parc Cobac Parc depuis la mise en place du pass sanitaire

Depuis le mercredi 21 juillet, il y a obligation du pass sanitaire dans les lieux de loisirs. C'est le...

Tyrannie sanitaire. Un député dézingue Olivier Véran à l’Assemblée nationale et lui rappelle ce qu’est la démocratie !

Tyrannie sanitaire. Un député dézingue Olivier Véran à l'Assemblée nationale et lui rappelle ce qu'est la démocratie ! https://www.youtube.com/watch?v=nZa7A7nLDWY Photo d’illustration...

Articles liés

Un délinquant marocain abattu en Italie après avoir agressé une femme et un élu

La presse mainstream ne nous déçoit jamais dans ses mensonges. « ITALIE: UN ÉLU D'EXTRÊME DROITE ABAT UN MAROCAIN SUR UNE PLACE PUBLIQUE »...

Espagne. Les arrivées de migrants se poursuivent à Melilla, des policiers blessés par des clandestins [Vidéo]

Melilla, enclave espagnole située sur le continent africain, a connu un nouvel assaut de migrants à sa frontière. Plus de 100 clandestins sont parvenus...

Propagande. Comment éduquer les collégiens rennais à l’immigration ?

Que cela est joliment dit ! « Résidence d'artiste », « lettres à l'ailleurs », « travail scolaire », « raconter la distance et l'amour des siens », l'enfer progressiste est toujours pavé...

Football. L’Italie remporte l’Euro 2021 aux tirs aux buts contre l’Angleterre

Au terme d'un match solide, soldé par un score de 1-1, et après une séance stressante de tirs aux buts, l'Italie a remporté dimanche...