Ancenis. « La harpe, de Marie-Antoinette à nos jours »

A LA UNE

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

La 2e édition du festival international Harpes au Max aura lieu du 17 au 20 mai en Pays d’Ancenis, entre Nantes et Angers. Organisé par la Communauté des Communes du Pays d’Ancenis, en partenariat avec les Harpes Camac, le seul facteur de harpes classiques en France, et la ville d’Ancenis, ce festival unique propose une programmation éclectique qui ne manquera pas de séduire mélomanes et néophytes.

En parallèle de ce festival, les festivaliers pourront découvrir l’exposition « La harpe, de Marie-Antoinette à nos jours » présentant une collection de la Camac de harpes d’exception au Château d’Ancenis, en entrée libre. Présentant une soixantaine des plus belles harpes anciennes de la Camac, elle retrace plus de deux siècles de facture instrumentale, allant d’une harpe Naderman du type joué par la reine Marie-Antoinette jusqu’à la première harpe électrique portable.

Cette collection a été rassemblée par Jakez François, le président des Harpes Camac pendant ces 30 dernières années et présentée au Château d’Ancenis avec la collaboration de Robert Adelson, commissaire de l’exposition, musicologue spécialiste de l’histoire de laharpe. Il s’agit de l’une des collections privées de harpes les plus diverses au monde. Les instruments sélectionnés à l’occasion de la première exposition permanente de cette collection, témoignent de l’importance de la harpe dans le monde occidental, mais aussi en Afrique et en Asie.

La présentation au Château d’Ancenis est divisée en cinq parties : harpes à simple mouvement, harpes à double mouvement, harpes spéciales ou insolites, harpes celtiques et harpes extra européennes. Le parcours permet au visiteur d’explorer comment la harpe a évolué en fonction des besoins des musiciens mais également en parallèle des arts décoratifs.

Les visiteurs pourront découvrir des harpes exceptionnelles telle qu’une grande harpe triple du Pays de Galles, une série de harpes avec décoration spectaculaire fabriquées par la maison Erard, mais aussi une harpe chromatique de Pleyel et beaucoup d’autres modèles. Dans la salle consacrée aux harpes Camac, héritier des traditions de la maison Erard, les visiteurs pourront tirer quelques notes d’une harpe de concert moderne mise à leur disposition.

Horaires de l’exposition pendant le festival :

· Jeudi 17 mai 10h-17h

· Vendredi 18 mai 10h-17h

· Samedi 19 mai 10h-19h

· Dimanche 20 mai 10h-17h

Deux visites guidées auront lieu par jour pendant le festival à 11h et 15h

les 17,18 et 19 mai et 11h le dimanche 20 mai.

Programmation complète, informations et billetterie en ligne sur : www.harpesaumax.com

Crédit photo : pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Le rapport de gestion : non obligatoire mais indispensable pour les PME

Depuis 2018, les PME en-dessous de certains seuils n'ont plus l'obligation de publier un rapport de gestion. Pour Claude Saunal, associé...

Aid el Kebir : des moutons sacrifiés à Nantes, trafic de moutons démantelé entre l’Espagne et la Seine-et-Marne

Comme chaque année avec la fête religieuse musulmane de l'Aid el Kébir, les moutons en ont pris pour leur...

Articles liés

17 octobre 1720, ouverture des états de Bretagne à Ancenis

Après le traité d’Union de 1532, les états de Bretagne, cour souveraine du duché de Bretagne, continuent à se réunir tous les deux ans...

Rennes. Une exposition sur la faune sauvage de Bretagne

Vincent Rannou, photographe, et la Maison de la consommation et de l’environnement, vous invitent à découvrir l’exposition photographique « Faune Sauvage Bretonne ».  Vincent Rannou est un jeune...

Noël à Trévarez. L’exposition « Les mille et une nuits » fait réagir !

Jusqu'au 5 janvier 2020, le château de Trévarez organise sa traditionnelle exposition temporaire, cette année sur le thème des mille et une nuits, et...

Dinard. Une conférence samedi 2 novembre sur Jules Verne

Le Cercle international de la francophonie du grand-Ouest organise, samedi 2 novembre, à 17 h, à la salle Stéphan-Bouttet, une conférence-exposition sur la vie...