Le 14 mai dernier, en matinée, du côté du Square Dullin à Rennes, la police a interpellé une femme d’origine africaine, assise sur un banc et exhibant une arme de poing, qui s’est avérée factice par la suite.

A l’arrivée de la police, celle ci dirige son arme vers les policiers, tout en criant « Allah Wakbar », nouveau slogan très prisé de personnes manifestement dérangées mentalement.

Puis elle se mit à insulter les policiers, à les menacer, avant d’être conduite au poste de police et placée en garde à vue.

Après expertise, il s’avère qu’elle ne possédait pas toutes ses facultés mentales. Elle a été internée de force dans la foulée au Centre Hospitalier Guillaume Régnier.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine