Nantes. L’Académie Culinaire fête le marché de Talensac

A LA UNE

Ce dimanche 1er juillet, une cinquantaine de chefs de l’Académie Culinaire étaient rassemblés dans la halle du marché de Talensac – le marché le plus emblématique de Nantes-centre – afin de promouvoir la cuisine française et les produits de qualité, mais aussi visiter le marché. Fabrice Prochasson, son président national, était de la partie. De fait, cette visite s’inscrit dans les 80 ans du marché de Talensac.

20180701_135928

En chemin, les chefs, pour lesquels étaient organisés plusieurs buffets, ont soutenu l’activité de l’atelier de Mazerolles, qui commercialise depuis deux ans la production pêchée et fumée de ce domaine installé à Petit-Mars, sur les bords de l’Erdre, dans les marais du même nom.

Créée en 1883 par le cuisiner Joseph Favre, l’Académie Culinaire compte aujourd’hui 80 cuisiniers dans l’ouest de la France, et 5000 dans le monde. Parmi les toques présentes, on retrouvait d’ailleurs Yvon Garnier, président de l’Institut culinaire Édouard Nignon qui milite pour la création d’un conservatoire des arts culinaires à Nantes.

Edouard Nignon (1865-1934) était un grand cuisinier nantais qui a travaillé au Cambronne et au restaurant Monier dans sa jeunesse, avant de rejoindre Paris, puis de s’expatrier en Autriche et en Russie. Revenu à Paris où il achète la maison Larue en 1908, il connaît la plus belle clientèle du monde. La guerre interrompant ses affaires, il publie des recettes de cuisine qui sont un véritable hommage à la cuisine française. Il finit par se retirer au château de la Haute-Forêt à Bréal sous Monfort (35) après 1928.

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

Articles liés