En été le sujet des tiques revient sur le devant de la scène avec le nombre croissant de promeneurs en forêt.

Voici quelques bonnes pratiques à adopter pour éviter ainsi la propagation de la maladie de Lyme dont les effets peuvent être dévastateurs. En effet, la maladie de Lyme s’attrape en forêt (particulièrement d’avril en novembre) et peut provoquer des troubles articulaires ou neurologiques chroniques graves.

Qu’est ce que la maladie de Lyme ?

La maladie de Lyme ou borréliose de Lyme est une maladie transmise par la bactérie Borrelia après une piqûre de tique infestée. Elle touche aussi bien les animaux que les humains. De type zoonose ou parasitose, cette maladie bactérienne se développe dans l’organisme sur plusieurs semaines, voire plusieurs années et reste difficile à détecter.

Plus d’information sur cette maladie ici

3 gestes préventifs

Il est important de bien se couvrir par des vêtements longs (bras et jambes) afin de minimiser le nombre de piqûres par les tiques. L’inspection de retour de balade de la tête au pied est systématique pour détecter les tiques qui auraient tenté de s’accrocher au corps. Puis la surveillance des signes (plaque rouge, ….) dans les jours après avoir enlevé les tiques. A ce moment là, la visite chez un spécialiste (médecin ou pharmacien) est importante !

« La maladie de lyme est l’objet d’une grande attention à l’entrée de l’été mais elle n’est finalement pas si inquiétante si l’on se protège et applique ces gestes de prévention » explique Renaud des Portes de la Fosse, Président de Fransylva Loire-Atlantique, organisme qui souhaite sensibiliser les habitants du département sur les bonnes pratiques à adopter et éviter ainsi la propagation de la maladie de Lyme

On recense seulement 6% de risques de développer la maladie de lyme en cas de piqûre. La probabilité d’attraper la maladie diminue beaucoup si la tique est enlevée dans les 24h.

De quoi respecter ces consignes à la lettre !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine