À Nantes, les amateurs de football qui comptent se rendre au cœur de la cité des Ducs dimanche 15 juillet en fin de journée à l’occasion de la finale de la Coupe du Monde 2018 sont avertis : la TAN va couper plusieurs lignes de transport en centre-ville de 18 h 45 à 0 h 30. Les précisions.

La TAN prévient

Alors que la France et la Croatie vont s’affronter en finale ce dimanche, les bars de Nantes (comme dans toutes les villes de l’Hexagone à vrai dire) devraient déborder de monde pour la retransmission du match qui débutera à 17 h. Et, compte-tenu de l’afflux de population en centre-ville à cette occasion, la TAN (nom commercial du réseau de transport en commun de la métropole nantaise et principalement exploité par la SEMITAN) annonce que les lignes desservant le centre-ville seront coupées de 18 h 45 (heure où le match est censé se terminer) à 0 h 30.

Si venir au match ne sera pas un problème, le retour pourrait en revanche s’avérer beaucoup plus compliqué. Par ailleurs, la TAN détaille ligne par ligne les perturbations à venir à cause de ces motivations footballistiques.

14 lignes modifiées

Au total, 14 lignes seront impactées par cette décision de la TAN. En ce qui concerne le tramway nantais :

  • Ligne 1 coupée entre Médiathèque et Manufacture
  • Ligne 2 coupée entre 50 Otages et Hôtel Dieu
  • Ligne 3 coupée entre Bretagne et Hôtel Dieu

Quant à ceux qui envisageaient de rentrer en Chronobus, ils doivent tenir compte des perturbations suivantes :

  • Ligne C1 coupée entre Copernic et Foch Cathédrale
  • Ligne C2 : terminus à Talensac
  • Ligne C3 coupée entre Copernic et Gare SNCF Sud
  • Ligne C5 : terminus à Gare SNCF Sud
  • Ligne C6 coupée entre Delorme et Foch Cathédrale

Enfin, certaines lignes de bus seront aussi touchées :

  • Ligne C5 : terminus à Gare SNCF Sud
  • Ligne 11 coupée entre Copernic et Foch Cathédrale
  • Ligne 12 coupée entre Talensac et Foch Cathédrale
  • Ligne 23 coupée entre Copernic et Talensac
  • Ligne 26 coupée entre Gaston Veil et Delorme
  • Ligne 54 : terminus à Delorme

Quant à la navette depuis l’aéroport, le terminus sera exceptionnellement à la gare SNCF Sud.

Un écran géant cours Saint Pierre

Derrière ces modifications sur les lignes de la TAN, en raison de la foule en prévision dans le centre-ville de Nantes, se cache tout de même une crainte (mal dissimulée) quant aux risques d’incidents et de dégradations à l’issue de la soirée. Et ce, quel que soit le résultat du match entre une équipe de France et une équipe de Croatie incarnant par ailleurs deux visions antagonistes de l’idée de civilisation européenne. Si tant est que cette civilisation ait encore cours dans l’Hexagone.

Rappelons ainsi les violents incidents recensés à Paris dans la nuit du 10 au 11 juillet sur les Champs-Élysées après le match France-Belgique.


À Nantes, Une polémique a fait rage ces derniers jours entre les supporteurs qui réclamaient une « fan zone » et la municipalité qui ne voulait pas en entendre parler. Cette dernière a finalement décidé d’installer un écran géant cours Saint Pierre, au cœur de la ville. 9 000 amateurs de foot pourront ainsi vivre dimanche la finale en direct, sous haute surveillance. « Les forces de police et pompiers seront mobilisées ainsi que les services de Nantes Métropole », ont déclaré Johanna Rolland, maire de Nantes, et son premier adjoint, Pascal Bolo (Presse Océan). Une décision que certaines villes se refusent toujours à prendre pour plusieurs raisons, à l’instar de Lorient.

Il est vrai que la crédibilité de la  municipalité nantaise (PS) en matière de sécurité n’est pas au mieux quelques jours seulement après l’épisode du Breil-Malville. Madame Rolland et son équipe n’ont plus qu’à souhaiter une chose : que le triomphe du pain et des jeux ce week-end permette de faire oublier (pour un temps ?) leurs échecs en la matière…

Crédit photos : Wikipédia (CC/Pline)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine