Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Italie. Le défi de Salvini à l’UE : “Je réduis les taxes et j’abolis la loi Fornero”

Salvini met sur la table les réformes économiques à faire en septembre prochain.

Premièrement : une réduction de la pression fiscale : “Ensuite nous déciderons pour les entreprises, pour les familles, de la TVA, mais en attendant, nous commencons”. Ensuite : adieu les taxes sur l’essence (“Du moins quelques-unes. Ça suffit déjà bien assez de financer la guerre d’Éthiopie ou le Vajont” [barrage non loin de Venise, désaffecté depuis sa catastrophe de 1963 – NDT])

Troisièmement : extrait des dossiers d’Equitalia (société italienne de perception d’impôts et taxes – NDT) : “C’est la demande, qu’à la plage, les gens font le plus !”. Quatrièmement : impôt forfaitaire et revenu de citoyenneté : “Dans le contrat du gouvernement il sont prévus, peut-être qu’ils ne peuvent pas être faits tout de suite, mais fixons-les“. Cinquièmement : abolition de la loi Fornero (réforme du droit du travail italien de 2013 – NDT) et du quota de cent (anticipation de l’âge de la retraite pour les travailleurs inscrits à la Sécurité Sociale – NDT)

Voici les nouveautés que le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, met sur la table dans une interview donnée à la Stampa en vue de la discussion sur la réforme économique qui entrera en vigueur en septembre.

 “Ce gouvernement est celui du changement et il ne peut pas avoir les mêmes finances punitives que les précédents”. Dans l’interview donnée à la Stampa, Salvini n’exclue pas la possibilité de défier l’UE en augmentant le déficit pour financer les réformes qui seront insérées par l’exécutif dans la prochaine loi de finance.  “Nous ferons tout pour ne pas l’augmenter – rassure le ministre de l’Intérieur – mais s’il s’agit d’aider entreprises et familles, les contraintes européennes peuvent se surmonter. La règle des 3% n’est pas la Bible”.

Le déficit dont nous avons hérité – observe encore le vice-premier ministre – n’est pas un problème si la croissance est au rendez-vous. L’économie italienne est solide, ormis les attaques des Soros de service.  A ceux qui croient au canular des trolls russes : c’est la grande finance qui affecte les économies et les vies”. Et il se dit bien déterminé à l’empêcher.

Le “gouvernement du changement”, pourtant, n’est pas aussi soudé que Salvini voudrait le laisser croire. Les motifs de conflits internes, d’ici à septembre pourraient se multiplier. Alessandro Di Battista a exhorté le M5s [Mouvement des cinq étoiles] à déclarer un projet comme “non sain” en qualifiant le TAP (Gazoduc Trans-Adriatique – NDT) et le TAV (Train Grande Vitesse italien – NDT)  d’oeuvres inutiles.

Il y a beaucoup de techniciens et d’enseignants qui évaluent le rapport coût-bénéfice – réplique Salvini – à partir de nos données, il semble que les avantages l’emportent sur les coûts […] pour tous les Italiens “. Pour le TAV, spécifie le leader de la Ligue, “la situation est plus complexe. Il faut calculer jusqu’au dernier centime. J’attends le résultat des études. En règle générale, culturellement, je suis plus pour faire que pour défaire – conclut le vice-premier ministre – si le fait de ne pas faire le TAV nous coûte deux, trois ou quatre millions, il est clair qu’il sera fait”.

Traduction : Hélène Lechat pour Breizh-info

Source : Il Giornale (5 août)

Crédit photo : DR

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Italie. Le défi de Salvini à l’UE : “Je réduis les taxes et j’abolis la loi Fornero””

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Environnement, International

Tyrrhenian Link. Eolien en Italie : la “révolte des oliviers” contre l’expropriation des terres

Découvrir l'article

Santé, Sociétal, Société

Des sages-femmes s’opposent à l’adhésion de leur ordre à la Gay Pride : elles seront rééduquées

Découvrir l'article

International

Interdiction des smartphones dans les écoles italiennes

Découvrir l'article

International, Santé

Santé. Des vacances de prévues en Italie ou en Espagne ? Gare à la fièvre du Nil occidental !

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. 500 clandestins supplémentaires débarqués cette semaine par les ONG

Découvrir l'article

Politique

Délinquants violents au pouvoir ? La gauche en raffole. Le cas Ilaria Salis

Découvrir l'article

International, Tourisme

Le Bernina Express | Danger sur les rails

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Cyclisme. Tour de France 2024 : Présentation de l’étape 3 entre Piacenza et Turin

Découvrir l'article

Immigration

Italie : les clandestins devront verser entre 2.500 et 5.000 euros de caution pour éviter leur placement en centre d’accueil

Découvrir l'article

A La Une, Agriculture, Immigration

Un migrant amputé par une machine agricole et laissé mourir : le visage de l’esclavagisme nécessaire au capitalisme et encouragé par le gauchisme

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky