Le 25 août débute le Tour d’Espagne, la Vuelta, au départ de Malaga pour rejoindre Madrid le 5 septembre.

L’occasion pour nous, un mois après un Tour de France nettement moins bien que le Tour d’Italie 2018, de vous présenter le profil des étapes, qui là aussi, apparait très intéressant.

Embed from Getty Images

Avec notamment dix étapes répertoriées montagneuses et deux contre-la-montre, ce Tour d’Espagne (Vuelta) promet en tout cas d’être animé, d’autant plus que le plateau des coureurs inscrits (nous vous le dévoilerons prochainement) devrait lui aussi être particulièrement relevé.

L’an passé, c’est Froome (Sky) qui l’avait emporté sur cette Vuelta devant Nibali, Zakarin, Kelderman, Contador, Poels et Wood.

Le parcours détaillé du tour d’Espagne

25 août 1ère étape: Málaga-Málaga, 8 km (CLM par équipes)

8km pour prendre la maillot de leader.

26 août 2ème étape: Marbella-Caminito del Rey, 163,9 km

Une arrivée en bosse dès la seconde étape, pour les puncheurs ou les favoris du Tour d’Espagne.

27 août 3ème étape: Mijas-Alhaurín de la Torre, 182,5 km

Une ascension en début de course, et de la bosse ensuite, profil puncheur.

28 août 4ème étape: Vélez Málaga-Alfacar, 162 km

Encore une arrivée en bosse, première grosse explication entre leaders à venir.

29 août 5ème étape: Granada-Roquetas de Mar, 188 km

Ça grimpe et ça descend tout le long, arrivée en bas d’une descente, puncheur.

30 août 6ème étape: Huércal Overa-San Javier, 153 km

Encore une étape pour baroudeurs.

31 août 7ème étape: Puerto Lumbreras-Pozo Alcón, 182 km

Une étape pour baroudeurs (échappés) ou peut être la première pour les sprinteurs sur cette Vuelta ?

1er septembre 8ème étape: Linares-Almadén, 195,5 km

Une autre étape pour sprinteurs normalement.

2 septembre 9ème étape: Talavera de la Reina-La Covatilla, 195 km

On retrouve la haute Montagne et une arrivée au sommet, les favoris se départageront.

3 septembre Premier jour de repos

4 septembre. 10ème étape: Salamanque-Fermoselle. Bermillo de Sayago, à 172.5 km

C’est plat quasiment tout le long, et cela ne devrait pas échapper aux sprinteurs.

5 septembre. 11ème étape: Mombuey-Ribeira Sacra. Luintra, 208,8

Une étape avec un profil de classique ardennaise.

6 septembre 12ème étape: Mondoñedo-Estaca de Bares. Mañón, à 177,5 km

Relativement plat, devrait convenir aux sprinteurs, ou à une échappée.

7 septembre 13ème étape: Candás. Carreño – La Camperona. Valle de Sabero, 175,5 km

Et c’est reparti pour les montagnes russes, et une nouvelle arrivée en bosse, ça va faire mal.

8 septembre 14ème étape: Cistierna-Les Praeres. Nava, 167 km

Une étape pour pur grimpeur.

9 septembre 15ème étape. Ribera- Lagos de Covadonga, 185,5 km

Nouvelle arrivée en bosse, on devrait pas être loin de la décision finale à ce moment là de ce Tour d’Espagne.

10 septembre Deuxième jour de repos

11 septembre. 16ème étape. Santillana del Mar-Torrelavega, 32,7 km (contre-la-montre individuel)

L’occasion pour les rouleurs de rattraper un éventuel retard accumulé en montagne.

12 septembre 17ème étape. Getxo-Monte Oiz Balcon de Biscaye, 166.4 km

Le répit n’aura pas été très long, et ça repart avec une arrivée au sommet, et des petites bosses tout le long.

13 septembre 18ème étape. Ejea de los Caballeros-Lérida, 180,5 km

Les sprinteurs ou les échappés (si le peloton est fatigué) auront la journée pour s’amuser.

14 septembre 19ème étape Lleida-Andorra Naturlandia, Coll de la Rabassa, 157 km

Le sprint final est lancé, et l’arrivée au sommet de la Rabassa est absolument terrible.

15 septembre. 20ème étape. Andorre- Collada de la Galilna. Sanctuaire de Canolich, 105,8 km

Une étape courte, pour tout chambouler dans cette Vuelta, avec 4 ascensions de première catégorie, une de deuxième, une de troisième. Ça peut être une étape totalement givrée.

16 septembre. 21ème étape. Alcorcón – Madrid, 112,3 km

L’arrivée à Madrid, traditionnelle mais aussi inutile que celle des Champs Elysées sur le Tour de France.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine