Irlande. Famine irlandaise, une tragédie au milieu du XIXe siècle [Vidéo]

Spécialiste de l’histoire des îles britanniques, Laurent Colantonio a étudié avec La grande famine en Irlande (Presses universitaires de France, 2014) une tragédie proportionnellement plus dévastatrice que la Première Guerre mondiale. Entre 1847 et 1853, plus d’un million d’Irlandais périront des suites de l’une des plus grandes famines de l’humanité.

Le professeur d’histoire à l’UQAM ajoute qu’en plus d’avoir généré la mort d’un huitième des Irlandais, la maladie de la pomme de terre a accéléré l’extinction de la langue gaélique, car ses locuteurs étaient à la fois les plus pauvres et composaient une proportion importante des deux millions d’habitants qui s’exileront outre-mer pour éviter de mourir de faim.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !