Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les Démocrates de Suède, trouble-fêtes anti-immigration des élections législatives

Les élections législatives suédoises ont eu lieu dimanche 9 septembre. Avec comme principal enseignement le bon score des Démocrates de Suède, la formation anti-immigration extra-européenne.

Pas de majorité gouvernementale

Si le scrutin était bien clos le 9 septembre au soir, ces élections législatives vont faire planer de nombreuses incertitudes sur la vie politique suédoise tout au long des prochaines semaines. En effet, aucune des deux grandes coalitions politiques du pays n’a réussi à obtenir une majorité gouvernementale claire.

Ainsi, c’est même un plus bas historique pour les sociaux-démocrates (28,4 % des voix), qui n’était encore jamais tombé sous la barre des 30 %. Signe que les choses évoluent en Suède également. Quant aux Modérés (bloc regoupant le centre-droit, les conservateurs, les libéraux et les chrétiens-démocrates ), ils obtiennent 19 % des suffrages. Un recul de plus de trois points au regard de leur prestation de 2014.

Au final, sur les 349 places de parlementaires à pourvoir au Riksdag (hémicycle suédois), le bloc de gauche n’obtient que 144 députés contre 143 pour celui de droite. Aucune des deux grandes alliances ne dispose donc de plus de 50 % des sièges.

Car la nouveauté de ces législatives est bien la montée en puissance des Démocrates de Suède qui récoltent ainsi 17,6 % des voix (12,86 % en 2014). Des Démocrates qui ont fait l’objet d’une vive campagne de diabolisation en Suède comme dans plusieurs pays européens au cours des semaines précédant les élections législatives. Mais qui, à l’arrivée, vont être les arbitres incontournables dans la formation du nouveau gouvernement suédois.

Démocrates de Suède : rôle décisif

Même si le résultat obtenu par les Démocrates de Suède est légèrement en deçà de leurs ambitions initiales (entre 20 et 30 %), ils sont désormais clairement en mesure de peser sur les débats. Au point de contraindre le Premier ministre sortant Stefan Löfven à s’être déclaré prêt à collaborer avec les Modérés, le parti d’opposition. L’homme a par ailleurs reconnu que la poussée des Démocrates lors de ces élections législatives signait « l’enterrement de la politique de blocs ». Avec comme un air de déjà vu ailleurs…

De son côté, le leader des Démocrates de Suède Jimmie Akesson estime que lui et son mouvement sont « les grands gagnants de cette élection […]. Nous allons exercer une véritable influence sur la politique suédoise ». L’occasion pour lui d’ouvrir la porte à d’éventuelles tractations avec le chef de file des Modérés : « Je suis prêt à parler, à coopérer, à négocier avec tous les partis, mais je veux surtout inviter Ulf Kristersson à négocier ».

Notons par ailleurs que le dépouillement des bulletins de vote des 200 000 Suédois installés à l’étranger doit avoir lieu mercredi 12 septembre.

Presse française partisane

Sans surprise, les différents médias de l’Hexagone n’ont pas manqué de minorer le résultat des Démocrates de Suède, ne pouvant s’empêcher d’accoler autant que possible le qualificatif « extrême droite » à la formation de Jimmie Akesson. Le tout sans se pencher réellement sur les motivations des électeurs suédois à faire des Démocrates la troisième force politique du pays. Comme en témoigne le florilège suivant :

Des médias qui abordaient déjà ces élections sur le même ton dimanche :

Crédit photo : Wikimedia Commons (CC/News Oresund)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Vu ailleurs

Royaume-Uni. Les arguments économiques en faveur de l’immigration de masse ont fini par s’effondrer

Découvrir l'article

Immigration, Insolite, Santé, Société

Insolite : Boubacar poignarde un homme pour “avoir de l’aide” de l’administration concernant “sa santé mentale”

Découvrir l'article

Ensauvagement, Local, PONTIVY, Société

Pontivy : un homme inquiétant dans la ville

Découvrir l'article

International

Immigration aux USA. Le mur frontalier à la frontière avec le Mexique n’a jamais été aussi populaire

Découvrir l'article

Sociétal

Paris : les immigrés clandestins surreprésentés chez les violeurs de rue

Découvrir l'article

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Immigration, Local, RENNES

Rennes : une association immigrationniste campe devant l’entrée de la préfecture

Découvrir l'article

Sociétal

Immigration à Bélâbre. Ces bobos rejetés dans leur village car Pro Migrants

Découvrir l'article

International, Sélection de la rédaction

Grand remplacement au Royaume Uni : Une population de plus de 70 millions d’habitants d’ici 2026, du fait de l’immigration

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍