L’école d’ingénieurs IMT Atlantique, implantée à Rennes, Nantes et Brest, fait désormais partie des 400 meilleures universités du monde malgré sa toute jeune histoire !

IMT Atlantique, un fusion bretonne

Désignant l’Institut Mines-Télécom, IMT Atalantique a été créé le 1er janvier 2017 par la fusion de Télécom Bretagne et de Mines Nantes. Grande école d’ingénieurs généralistes (dans le Top 10, groupe A+ du classement de L’Étudiant), elle est reconnue internationalement pour sa recherche (présente dans 4 thématiques du classement de Shanghaï). Elle appartient à l’Institut Mines-Télécom et dépend du ministère en charge de l’industrie et du numérique.

Disposant de 3 campus, à Brest, Nantes et Rennes, d’un incubateur présent sur les 3 campus, ainsi que d’un site à Toulouse, IMT Atlantique a « pour ambition de conjuguer le numérique, l’énergie et l’environnement pour transformer la société et l’industrie par la formation, la recherche et l’innovation et d’être, à l’international, l’établissement d’enseignement supérieur et de recherche français de référence dans ce domaine ».

IMT Atlantique est par ailleurs membre de l’institut Carnot M.I.N.E.S (Méthodes Innovantes pour l’Entreprise et la Société), de l’institut Carnot Télécom & Société Numérique (TSN) et membre fondateur de la communauté d’universités et d’établissements Université Bretagne Loire.

IMT Atlantique
Source : IMT Atlantique

IMT Atlantique, la reconnaissance mondiale

Le 26 septembre dernier, c’est à une belle reconnaissance sur le plan international qu’a eu droit IMT Atlantique. Ainsi, l’école a eu les honneurs du Times Higher Education qui, a travers son classement général des 400 meilleures universités du monde, a attibué la 351ème place à IMT Atlantique.

De quoi faire monter l’école sur la 3ème marche du podium des écoles d’ingénieurs de France tandis que ce sont environ 2 300 étudiants (dont 1500 ingénieurs et 300 docteurs) qui sont répartis sur les 3 sites bretons de l’Institut Mines-Télécom.

Mais cette entrée dans le classement du Times Higher Education vient aussi valider le Plan stratégique 2023 établi par l’école. Ce dernier ayant notamment pour objectif d’inscrire IMT Atlantique parmi le top 500 mondial des universités. Un but atteint moins de deux ans après le lancement de l’école !

Notons également que, parmi les 5 domaines regroupant les indicateurs de performance, IMT Atlantique se démarque en matière de développement international ainsi qu’en ce qui concerne les transferts de connaissances avec l’industrie. Deux points sur lesquels l’école d’ingénieurs se hisse dans les 100 premières universités du monde. Quand la Bretagne réunie ses forces, elle est capable du meilleur !

Crédit photo : Capture YouTube
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine