L’Islande aurait pu réussir le match parfait, hier à Guingamp, contre la France. Mais par manque de rigueur défensive, la sélection nordique, qui menait 2 à 0, s’est fait rejoindre en toute fin de match face à une équipe de France loin, très loin de son niveau de la Coupe du Monde.

Rappelons que l’Islande venait de subir deux défaites cuisantes face à la Suisse et à la Belgique, sans marquer le moindre but.

Dans un stade du Roudourou plein à craquer (il l’était déjà, la veille, pour l’entrainement des joueurs, dans une ambiance parfois proche de l’hystérie) les hommes de Didier Deschamps ont été menés 2-0 jusqu’à la 86e minute de jeu. Les buts islandais sont signés Bjarnason à la demi-heure de jeu (30′) et Arnason à la 58e minute de jeu.

Puis il a fallu un contre-son-camp de Eyjolfsson (86′) puis un pénalty concédé par le Nantais Sigthorsson (et transformé par M’Bappé) pour que la France égalise.

4 buts donc dans ce match, mais des supporteurs pas forcément satisfaits au final de la prestation livrée par l’équipe de France, certes dans un match amical et sans aucun enjeu.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine