Sur l’île de Lesbos, en Grèce, une imposante croix chrétienne a été détruite par des pro-migrants jugeant que ce symbole était offensant pour les « réfugiés ».

Lesbos, l’île aux migrants

Plus question de mythologie lorsqu’il s’agit désormais de faire référence à l’île grecque de Lesbos. Ce rocher d’un peu plus de 1 600 km² de superficie,  par sa position géographique à quelques encablures des côtes turques, est en première ligne face aux flux de migrants qui transitent par le pays d’Erdogan avant de gagner l’Europe.

Depuis quelques années et l’accentuation de ces flux, la vie des habitants de l’île a pris des allures de cauchemar. Lesbos est ainsi un lieu où les tensions entre migrants et les trafics mis en place par les passeurs se sont multipliés. Mais c’était sans compter sur les militants pro-immigration locaux qui sont venus apporter leur pierre à l’édifice. En en détruisant un autre justement !

Lesbos
Source : lesvosnews.gr

Croix chrétienne abattue

Voilà qu’une croix chrétienne orthodoxe surplombant la mer, érigée sur les falaises d’Apelli, près du célèbre château de Mytilène, a été abattue par un obscur groupe politique revendiquant la promotion de la « coexistence interculturelle ». Le motif ? La croix en question pourrait être perçue comme offensante pour les migrants qui débarquent en nombre à Lesbos, lesquels sont majoritairement musulmans.

Lesbos
Source : lesvosnews.gr

Cette croix avait été récemment construite en hommage aux personnes disparues en mer mais la symbolique chrétienne avait choqué les associations d’aides aux migrants.

Des associations qui avaient demandé la suppression de la croix et qui sont parvenues à leurs fins, sans suivre la voie démocratique. Mais en suscitant la colère de nombreux Grecs de Lesbos pour qui cette destruction est une attaque supplémentaire contre leur identité.

Crédit photo : Wikimedia Commons (Public domain)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.