Gilets jaunes. Un « Pot de départ de Macron », le 15 décembre ?

A LA UNE

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Gens du voyage. Des occupations illégales de terrains qui exaspèrent maires et propriétaires

Phénomène récurrent en France, les occupations illégales de terrains par des gens du voyage, nombreuses ces derniers jours, exaspèrent...

Cyclisme. Tour de France 2021. Le parcours détaillé étape par étape [Analyse]

Le Tour de France 2021 se rapproche à grands pas. Après vous avoir présenté les 4 étapes bretonnes dans...

Alain de Benoist : « Mieux cerner la personne du Jésus de l’histoire et l’état actuel de la recherche » [Interview]

Alain de Benoist vient de sortir L'homme qui n'avait pas de père. Le dossier Jésus, livre enquête sur Jésus,...

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Aussitôt les manifestations de l’Acte IV des Gilets jaunes achevées ce samedi, et malgré l’ampleur de la répression (Plus de 1700 arrestations), il semblerait qu’on se dirige tout droit vers de nouvelles actions, samedi 15 décembre.

Un nouvel appel a en effet émergé sur Facebook, le 8 décembre, invitant à une nouvelle mobilisation pour le 15 décembre. Il appelle à un rassemblement à l’Elysée pour «un pot de départ de Macron».

Déjà plusieurs milliers de participants sont annoncés sur Facebook, et plusieurs dizaines d’intéressés.

Il est vrai qu’Emmanuel Macron vient de commettre, à priori, une nouvelle erreur : sa première réponse à la colère des Français après ce nouveau week-end de manifestations aura en effet été de convoquer les « partenaires sociaux », c’est à dire notamment les syndicats, que les Français jugent majoritairement non représentatifs.

Cela témoigne d’une mauvaise compréhension des revendications principales des Gilets jaunes, qui demandent, non pas d’être représentés, mais de pouvoir décider par eux mêmes. C’est tout le système de représentativité qui est ainsi remis en cause par ce grand mouvement de contestation.

Les éventuelles propositions que fera Emmanuel Macron demain risquent de ne pas atténuer la colère : que ce soit le gel des taxes, un très léger coup de pouce au SMIC (sans concertation préalable avec les entreprises ?), une revalorisation du minimum vieillesse, ou la défiscalisation des heures supplémentaires, il semblerait que les gouvernants n’aient pas pris la mesure de la volonté de changement radical dégagée par ces manifestations qui, si elles avaient lieu dans un autre pays, amèneraient la presse mainstream – actuellement parfait relais du gouvernement – à s’interroger sur la possibilité d’un changement de régime.

Une chose est certaine : dans la plupart des endroits où nous avons recueillis les opinions des personnes qui manifestaient, en Bretagne comme à Paris, les Gilets jaunes ne semblent pas prêts à rentrer chez eux.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. André Bercoff met mal à l’aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination

Covid-19. André Bercoff met mal à l'aise un virologue en le confrontant sur les Fauci Leaks et la vaccination https://www.youtube.com/watch?v=JIVW2WteyPU Crédit...

Vidéo. Euro 2021 : Un militant Greenpeace débarque sur la pelouse de France-Allemagne en ULM

Il a fait son apparition en ULM dans le ciel de l'Allianz Arena de Munich (Allemagne) avec l'inscription "Kick...

Articles liés

Covid : Didier Raoult, Macron et les moutons

Retrouvez le JT de TV Libertés du 14 juin 2021. « Pour commencer ce journal, nous ferons le point sur la perquisition menée à l’IHU...

I-Média n°352 – Zemmour candidat, la vraie gifle pour Macron ?

I-Média n°352 – Zemmour candidat, la vraie gifle pour Macron ? 01:51 L’image de la semaine L’image de la semaine, c’est bien évidemment cette gifle reçue...

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas « essayé de » comme l'indiquent...

Eric Zemmour : « Je condamne la gifle, mais il a lui-même désacralisé sa fonction. Macron et son ministre de la Justice ne cessent...

Eric Zemmour : « Je condamne la gifle, mais il a lui-même désacralisé sa fonction. Macron et son ministre de la Justice ne cessent...