Une pétition pour un référendum d’initiative citoyenne sur la loi de bioéthique 2019 (PMA/GPA..)

A LA UNE

En plein débat sur le RIC (Référendum d’initiative citoyenne), une pétition pour un référendum d’initiative citoyenne sur la loi de bioéthique 2019 (PMA/GPA..) vient d’être lancée.

Une initiative lancée par le collectif « démocratie en danger » et relayée notamment par les milieux proches de La manif pour Tous, les Veilleurs, etc.

Voici l’intitulé de la pétition :

Je demande au président de la République Emmanuel Macron, au Premier ministre et à tous les pouvoirs publics français que le Projet de Loi de Bioéthique 2019 (PLB2019) qui comprendra, ou pourra comprendre, les mesures suivantes (liste non exhaustive) :

  • Les PMA pour toute femme, hors raison médicale, avec gamètes congelés de tiers donneurs anonymes, rémunérés ou pas. Ces PMA remboursées par la sécurité Sociale auront lieu par insémination ou fécondation in vitro (FIV) sans contrôle des gamètes anonymes, ni connaissance du géniteur paternel pour l’enfant,
  • La fécondation par insémination ou FIV post-mortem.
  • La suppression du principe de filiation maternelle « celle qui accouche est la mère » permettant une filiation d’intention maternelle pour les enfants nés de GPA,
  • L’auto-conservation des ovocytes par toute femme sans raison médicale,
  • Les dépistages génétiques en population générale,
  • L’extension de la recherche sur l’embryon et sur les cellules souches embryonnaires,
  • Le séquençage, l’édition et la modification (soin ou augmentation) des génomes héréditaires des gamètes et des embryons,
  • La multiplication des données génétiques augmentant le big data medical et
  • Le renforcement du « jumeau génétique »,​
  • ​L’ensemble convergeant sans contrôle vers la prise de contrôle exponentielle sur les citoyens par les entreprises mondiales (GAFAM/BATX) des réseaux numériques contrôlant l’Intelligence Artificielle et nos consciences par l’extension de ces nano-bio-informatique et cognitives (NBIC) technologies.

SOIT SOUMISE AU CITOYENS ET ADOPTÉE PAR UN REFERENDUM D’INITITIATIVE CITOYENNE (RIC).

Reste à voir désormais le nombre de signature que cette pétition récoltera, et son relais ensuite dans les hautes sphères politiques. Comme sur tout sujet concernant la vie de la cité (et l’avenir des citoyens), il est évident que de telles réformes devraient susciter, pour amener l’apaisement, un débat et un vote de la population, première concernée par ces changements.

A l’heure actuelle, la présentation du projet de loi bioéthique est à nouveau retardée. Et le vote pourrait être reporté au début de l’été, après les élections européennes, Emmanuel Macron et son équipe ne voulant pas achever leur suicide politique avant les élections européennes.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Aux Etats-Unis, un grand réseau d’hôpitaux catholiques traitait prioritairement les non-Blancs quelles que soient les comorbidités des Blancs

L’un des plus grands systèmes hospitaliers des États-Unis donnait plus de poids à la race qu’au diabète, à l’obésité,...

Rugby. Le RC Vannes s’impose à Grenoble (10-25) et renverse sa saison

C'est une victoire qui pourrait tout changer pour le RC Vannes cette saison en Pro D2. Une victoire à...

Articles liés